BERGHEN, la marque belge de chaussures de randonnée

Il y a quelque temps, je vous parlais d’une marque belge de chaussures de randonnée… Curieux mais surtout enthousiaste de tester une marque venant du plat pays, j’ai en effet directement accepté de travailler avec eux. Voici mes impressions…


Présentation de la marque

Avant de rentrer dans le vif du sujet et dans les critères techniques, je pense qu’il est intéressant de présenter Berghen qui semble surgir de nulle part. Du moins pour moi, car je n’ai pas honte d’avouer que je ne connais cette marque que depuis un petit temps. Mais ça, c’était avant…

Savoir-faire  « made in Europe »

En effet, riches d’un savoir-faire de plus de 20 ans, les magasins Berghen ont ouvert leur plus grand magasin à quelques minutes de chez moi en 2015 pour proposer non seulement des bottines d’aventuriers, mais également des vêtements, bottes et accessoires confortables, stylés et résistants aux aléas climatiques…

Fabriquées dans des usines 100% basées en Europe, les chaussures Berghen sont dotées des dernières technologies : semelles Vibram®, membrane Sympatex®, Berghen®-Tex, Cordura®, etc.

Comme la plupart des marques, la légèreté est également un aspect très important dans leur processus de fabrication. Les modèles sont étudiés pour être les plus légers possible, tout en gardant leur robustesse et leur confort.

Les matières premières sont choisies chez les meilleurs spécialistes. Les cuirs offrent également un confort inégalé et un aspect extérieur des plus luxueux sur certains modèles.


Polyvalence

Gros point fort, la marque propose une collection complète et diversifiée allant des chaussures pour enfants, aux bottines de randonnées pour adultes qui conviendront autant aux balades qu’aux citytrips (catégorie A), mais aussi aux treks plus engagés, que ce soit en plaine ou en montagne (catégorie B), voire en moyenne montagne (catégorie C). Pas de chaussures de haute montagne donc, afin de se concentrer sur un produit destiné à un public assez ciblé.


Place aux tests !

Morillon High Brown

Sur papier, la Morillon High se définit comme « une paire de chaussures à tige mi-haute, adaptées aux sorties de plusieurs jours sur des chemins plus difficiles et caillouteux ».

Caractéristiques :

  • Dessus de la chaussure en Nubuck.
  • Membrane respirante et imperméable Berghen®-Tex.
  • Semelle intérieure amovible.
  • Semelle extérieure Vibram®.
  • Poids : 500 gr a chaussure en taille 41.

Observations :

Testées une première fois dans le Parc naturel des Hautes Fagnes sur une durée de deux journées de randonnée par temps (très) humide, j’ai pu directement me rendre compte de la qualité de fabrication.

Le sol tourbeux et acide des Hautes Fagnes n’a pas été très tendre avec le Nubuck. Pourtant, il n’a pas bougé d’un poil (sans jeu de mot…). Jamais je n’ai eu les pieds mouillés et je trouve cela vraiment pas mal pour un  baptême sur le terrain ! 😉

Niveau confort, j’ai été un peu perplexe car même s’il s’agissait d’une première utilisation, j’ai ressenti quelques gènes et points de compression sur le dessus du pied que d’habitude je n’ai jamais. Une fois ce détail passé, on remarque cependant un système de laçage efficace et un très bon maintien du pied et de la cheville. Le chaussant est cependant un peu trop large pour moi.

La semelle a une attitude dynamique pendant l’effort mais son adhérence est perfectible, surtout sur rocher humide. Habitué à d’autres chaussures, j’ai failli glisser quelque fois sur le rocher du Hérou, en Ardenne belge. Certes cet endroit est déjà fort glissant en temps normal, mais j’étais plus stable avec une autre marque.

Mon avis ?

S’insérant dans la catégorie B (grande randonnée),  les Morillon High conviendront selon moi davantage à des randonnées d’une journée, que ce soit en plaine ou en montagne. En effet, bien que le maintien est efficace au niveau de la cheville et du pied en général, je me dirigerais davantage vers un modèle plus « costaud » équipé d’une tige plus rigide pour des treks de plusieurs jours sur terrain accidenté et/ou avec sac au dos.

La paroi est également selon moi un rien trop fine et on a l’impression de « cogner sur les bords », ce qui atténue un peu la sensation de confort sur de plus longues distances. Idem pour l’absence de pare-pierre.

Pour le reste rien à dire, c’est un bon modèle de chaussure de randonnée à la journée sur terrain accidenté, d’une qualité de fabrication remarquable.

Achat en ligne (tester de préférence en magasin)


Morillon Low Grey 

La Morillon Low est quant à elle destinée aux randonnées en plaine sur terrain peu accidenté (catégorie A). J’ai cependant eu l’occasion de les tester dans les Calanques de Marseille où le relief était assez marqué, mais aussi sur les chemins d’Etretat en Normandie et à Saint Malo en Bretagne, où le relief était un peu plus plat.

Caractéristiques :

  • Légères, solides et confortable : 350 gr la chaussure en taille 41.
  • Semelle intérieure amovible.
  • Dessus de la chaussure en Nubuck.
  • Membrane respirante et imperméable Berghen®-Tex.
  • Semelle intérieure amovible.
  • Semelle extérieure Vibram®.

Observations :

La première chose qui m’a marqué en chaussant ce modèle, c’est le rapport confort/ légèreté. En effet, malgré un poids plume de 350 gr, la chaussure est très agréable à porter, même sur les sentiers accidentés.

La semelle est rigide mais dynamique dans le mouvement et la technologie Vibram® adsorbe parfaitement les chocs. Il m’est même arrivé de trottiner avec, sans aucun souci ou échauffements ! Elle semble aussi plus adhérente que le modèle tige haute (peut-être grâce à une gomme plus molle ?).

Niveau imperméabilité, rien à dire non plus : flaques d’eau, vagues sur la plage, ruisseaux,… la Morillon Low affronte sans soucis toutes les situations aquatiques inattendues conséquentes de mes petits détours, jusqu’à la malléole . 🙂

Le maintien du pied est très bon pour une chaussure taille basse, et le laçage efficace. J’ai eu un souci de frottements sur l’arrière du talon lors de la première utilisation sur terrain accidenté (Calanques), mais en changeant de chaussettes, il n’est jamais réapparu. On peut donc dire qu’elles sont confortables même sur sol irrégulier.

Mon avis ?

Quelle belle surprise ! On a avec la Morillon Low un très bon modèle de chaussures de randonnée taille basse, solide et confortable.

Conseillées pour la plaine, je n’hésiterai cependant pas une seconde à les emporter en montagne à la journée pour optimiser la légèreté et la vitesse de mes mouvements (fast hiking), tout en profitant d’un confort et d’une finition remarquable…

Achat en ligne (tester de préférence en magasin)


Les chaussettes BRBL

Pour compléter sa gamme rando, Berghen propose également les chaussettes BRBL, techniques et résistantes, spécialement conçues pour la marche.

Allant des modèles d’une composition synthétique à de la laine de mérinos ou élasthanne, la variété et la spécificité de chaque modèle est intéressante pour chaque profil de randonneur allant de l’amateur de balades aux trekkeurs avertis.

Personnellement j’utilise le modèle GOBI Marone/Orange structuré à 32% laine Mérinos, 56% polyamide, 10% polyamide NanoGLIDE®, idéal pour la plupart des randonnées à la journée.

Mais aussi le modèle GRIZZLY Black,  structuré à 15% laine Mérinos, 42% nylon, 31% polypropylene. Plus chaud, il conviendra aux grandes randonnées et aux températures un peu plus fraîches.


Je remercie la marque Berghen pour la confiance qu’elle m’accorde* et qui me permet de tester leurs chaussures. C’est d’ailleurs avec plaisir que je vous parlerai prochainement d’un modèle trekking moyenne montagne plutôt étonnant !

Une chose est certaine : je retournerai rapidement en magasin pour découvrir les dernières nouveautés, car je sens que Berghen a toutes les qualités pour s’insérer et se faire une place dans le marché exigeant et technique des chaussures de randonnée !

* Notez que même si cet article est le fruit d’une belle collaboration,  je garde un avis objectif et les propos que vous avez lu restent comme toujours honnêtes et le fidèles à mon expérience.

www.berghen.com

Facebook Comments

Maxime

Auteur de cet article et fondateur de Trekking et Voyage.com. J’ai toujours adoré bouger, voyager, découvrir, rencontrer,… ainsi que tout ce qui touche de près ou de loin au grand air et à la nature et c'est avec avec plaisir que je partage avec vous ma passion pour la randonnée pédestre et autres escapades outdoor. Lire plus...

Vous aimerez aussi...

Vous n'avez pas facebook? vous pouvez aussi laisser un commentaire ici !