Des zones de bivouac en Ardenne belge

C’est avec grand plaisir que je vous annonce la création de 5 nouveaux sites de bivouac en Wallonie !

En effet, après la mise en place des bivouacs de la Forêt de Chimay, c’est au tour d’Escapardenne de proposer des zones de campement pour randonneurs sur le territoire du Parc Naturel des Deux Ourthes et en particulier sur des itinéraires de randonnée pédestre relatifs au projet Escapardenne : une randonnée, inaugurée en 2012, qui traverse l’Ardenne belgo-luxembourgeoise. Elle a vu le jour à la suite d’un projet européen et a créé des liens entre différents intervenants wallons et luxembourgeois. Son but est de faire découvrir de nombreux aspects et atouts bien spécifiques de l’Ardenne comme la nature, les divers patrimoines ou la culture.

220px-Logo_escapardenne

Le balisage à suivre est une onde blanche sur un fond bleu. Ce signe correspond à la marque « Ardenne-Eifel », déjà utilisée pour le sentier transfrontalier reliant le Rhin à la Meuse française.

9


Il est intéressant de rappeler que le camping sauvage est interdit en Belgique… Les possibilités de bivouac sont alors assez limitées pour les randonneurs ou les personnes en itinérance. Ce genre d’initiative est donc le bienvenu et je me réjouis d’aller tester ces emplacements au cœur de la forêt ardennaise belge.

7

Deux sont situés sur l’Escapardenne Eisleck Trail (à Alhoumont et à Engreux, Houffalize) et sont en lien avec les points étapes 4 et 5 du Trail.

Trois autres sont situés sur des boucles (connectées au trail) dans la forêt de Freyr (sur la Transdardennaise), à Gives (Bertogne) et sur la boucle 3 “du plateau des Tailles au canal de Bernistap” également sur le GR15.

Localisation des bivouacs – coordonnées GPS :

Suite à des abus (surpopulation, pollution, …), j’ai décidé de ne plus afficher les coordonnées GPS des aires. Je pense que l’accès à celles-ci doit se faire en parcourant le tracé ou une partie de celui-ci (ou des boucles adjacentes).


En terme d’aménagement,

chaque site (entre 1 et 2 ares) dispose :

– d’un panneau d’information avec carte et charte du bivouaqueur,
– d’une délimitation de l’aire par des potelets en bois,
– d’un espace feu/barbecue avec grille amovible,
– de 2 bancs (grumes de bois) + petite table / ou abris de pique-nique couvert selon les aires
– d’un endroit pour le dépôt de bois mort.

8

Il est primordial que le bivouaqueur respecte quelques règles afin de profiter pleinement du site et en vue de le préserver au maximum :

1° Les aires de bivouac sont réservées uniquement aux randonneurs, cyclistes et cavaliers.

Aucun véhicule à moteur, caravane ou remorque n’y est autorisé.

3° Le bivouac est autorisé exclusivement au sein des aires prévues à cet effet. Tout campement établi au-delà des délimitations sera considéré comme sauvage et donc passible de poursuites.

4° Merci de respecter la propreté de l’endroit. Tout abandon de déchet sera passible de poursuites judiciaires, à l’exception du papier WC usagé qui devra, lui, être enterré et donc invisible.

5° Ces aires de bivouac sont destinées aux randonneurs, pas aux campeurs de longue durée. Il est donc interdit de passer deux nuits consécutives sur la même aire de bivouac.

6° Les tentes sont exclusivement autorisées entre 16h et 10h. Pas de tentes en journée !

7° Tout allumage de feu est proscrit en-dehors des zones éventuellement prévues à cet effet.

8° Il va de soi que tout type de végétation doit être respecté. Couper ou arracher un arbre ou une partie de celui-ci est totalement interdit. Seul le bois mort tombé au sol pourra être utilisé pour le feu.

9° Veuillez respecter la quiétude de l’endroit et le sommeil de vos voisins.

10° Tout utilisateur d’une aire de bivouac ou d’un refuge accepte implicitement ce règlement.


Je vous souhaite plein d’aventure et de nature et je compte sur vous pour garder les endroits propres et en bon état, mais surtout de bien profiter de cette chance que nous avons de pouvoir bivouaquer légalement en Belgique.

Facebook Comments

Maxime

Auteur de cet article et fondateur de Trekking et Voyage.com. J’ai toujours adoré bouger, voyager, découvrir, rencontrer,… ainsi que tout ce qui touche de près ou de loin au grand air et à la nature et c'est avec avec plaisir que je partage avec vous ma passion pour la randonnée pédestre et autres escapades outdoor. Lire plus...

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Frédéric TIMSON dit :

    Merci pour ces infos, ainsi que les SUPERBES photos de ton blog!

    Par contre, même si je sais que tu n’y peux rien car c’est identique sur le site d’Escarpardenne, les aires de bivouac 1 et 2, ainsi que 3 et 4, ont les mêmes coordonnées GPS!?… Qui par ailleurs sont exprimées bizarrement: 50°12’48.1″N = N50°12.481 par exemple?

    Bonne continuation pour ton chouette blog, Fred.

  2. Merci oui j’ai corrigé 🙂

  3. Pascale dit :

    Bonjour.
    Bravo pour ce blog. C’est génial.
    Quels sont les aires avec un abris pique nique couvert?
    Y a t’il des endroits avec un refuge / cabane ou est ce uniquement sous tente?
    Merci pour ta réponse
    Pascale

    • Maxime dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire 🙂

      Je sais qu’il y a moyen de manger à l’abri à Les Tailles une table avec un petit toit.

      D’autres je ne sais pas je ne les ai pas testé.

      Mais pas de refuge ni cabane, uniquement pour tentes 😉

  4. Bonjour,

    Est-ce que quelqu’un connait l’état de ces zones de bivouac à l’heure actuelle ? Quelles fréquentations en haute saison ? J’aimerais faire un parcours d’une semaine avec un groupe de randonneurs et bivouaquer sur ces zones mais je crains l’état des terrains ainsi qu’un public nombreux et bruyant n’étant pas dans le même esprit que nous, randonneurs.

    • Maxime dit :

      Bonjour, certaines sont plus isolées que d’autres, mais elles sont en bon état.

      C’est certain qu’en été, tu rencontreras des gens, mais si ce sont des randonneurs et non des groupes de « squatteurs », il ne devrait pas y avoir de soucis, sauf peut-être en terme de place : les endroit sont limités selon moi à 5/6 tentes grand maximum.

      Aussi je te conseille si tu as un groupe conséquent, d’opter pour la solution camping ou mieux selon moi pour ce type d’aventure : un terrain privé avec accord préalable, sinon tu risquerais de te retrouver après une journée de marche sans place et en situation inconfortable ce qui est très ennuyant, voir « hors la loi » si vous bivouaquez hors de la zone, même dans les alentours.

      Quoiqu’il en soit, il est impossible de réserver une zone, ni de savoir à l’avance qui il y aura… Seul c’est facile car rien ne t’empêche de continuer ou d’aller voir ailleurs à tes risques et périls, mais avec un groupe, pas toujours évident de les « caser » aussi il faut être très prudents quant aux échappatoires possibles…

      N’hésites pas si besoin 😉

  5. Toussaint dit :

    Bonjour, j’ai lu à peu près tous les com et j’avoue que ça me met l’eau à la bouche
    J’ai juste un soucis, suite à un accident je ne sais pas me déplacer sur de longues distances d’affilées, donc quelle est la distance moyenne entre les bivouacs?
    Merci pour l’expérience partagée et les magnifiques photos.
    Cindy

    • Maxime dit :

      Merci pour votre commentaire.

      Je n’ai pas les distances exactes, pour cela il faudrait contacter Escapardenne ou calculer sur une carte avec les coordonnées de chaque aire :/ mais à mon avis entre 15/20km entre… à confirmer donc !

Vous n'avez pas facebook? vous pouvez aussi laisser un commentaire ici !