Rando & terroir en Haute Ardenne

L’Ardenne est une région que j’apprécie particulièrement et vous commencez à le savoir aux travers des quelques articles que j’ai pu écrire à son sujet. Elle représente en effet les terres de rêves et de légendes que je côtoie depuis ma plus tendre enfance. Mais connaissez-vous le couronnement de ce vaste massif et de ces contrées mystérieuses ?

J’ai à nouveau eu la chance de passer un magnifique week-end au cœur de ces denses forêts et de ces paysages vallonnés vestiges d’anciennes montagnes, que l’on nomme la Haute Ardenne. Cet article est le premier d’une nouvelle rubrique »Idées week-end » que je vous présente fièrement et qui je l’espère pourra vous inspirer pour vos prochaines escapades…

Bonne lecture ! 😉

Les hautes terres ardennaises

Cette région particulière d’Ardenne que je découvre pour la troisième fois regroupe les communes de Gouvy, Lierneux, Trois-Ponts et de Vielsalm dans le Sud-Est de la Belgique. J’étais en effet déjà venu dans le coin et si j’ai pu retenir quelque chose de mes premières visites, c’est que la Haute Ardenne est magnifique.

Elle est le territoire idéal pour vous promener sur des reliefs vallonnés et couverts de forêts, berceau de nombreux contes et légendes comme celles des fameuses Macrales… Voici un texte intéressant pour les plus curieux :

Un nez crochu, des dents peu blanches ou manquantes, des cheveux gris filandreux, des tissus amples et sombres dissimulant un corps encore plus difforme que le visage, voilà le portrait typique d’une macrale.

Les plus connues en Belgique sont les macrales de Vielsalm. Il y a bien longtemps, au début du printemps, de jeunes habitants de Vielsalm partirent à la recherche de myrtilles dans la forêt de Bonalfa. Leur recherche fut loin d’être fructueuse car l’hiver avait été rude. Au bout de plusieurs heures, ils préférèrent rentrer plutôt que de chercher des baies inexistantes. Sur le chemin du retour, le groupe croisa Gustine Maka, une macrale. Elle portait un panier rempli de myrtilles à son bras! Devant leurs regards surpris, la vieille femme leur proposa, un sourire en coin, de venir goûter son «tcha-tcha», nectar de myrtilles écrasées. La gourmandise fut plut forte que la raison et tous se laissèrent tenter.

Mal leur en pris, ils furent transformés en macrales. Ils possédèrent dès lors tous les pouvoirs de sorcellerie possibles. Ils firent pousser des «moffioules» (taupinières) dans les propriétés, jetèrent des «holines» (des chenilles) dans les haies, firent le lait des vaches et provoquèrent des orages dont la grêle détruisait les récoltes.

(source texte : www.dialogue.wallonie.be)

Qui sait, peut-être en croiserez-vous lors d’une de vos prochaines balades dans le coin ? Car justement, voici deux randonnées faciles à faire dans le coin !

Randonnée de Lierneux vers Colanhan

10 km, en boucle 3 heures environs 250 mètres dénivelés.

Couvert d’une fraîche couche neigeuse, le village de Lierneux est le départ de notre première randonnée. Il est planté à environs 450 m d’altitude est fait partie de la province de Liège. La commune est traversée par le GR 14, un sentier de grande randonnée qui relie Paris à Malmedy ainsi que par le GR 571, appelé aussi circuit des vallées de légendes, qui parcourt les vallées de l’Amblève, de la Salm et de la Lienne.

L’itinéraire balisé d’un rectangle rouge vous fera parcourir les alentours du village en passant par la Réserve Naturelle de Colanhan.

D’une superficie de 20ha, elle abrite la « Montagne de Colanhan », un vaste ensemble de roche solide ayant résisté à l’érosion et qui émerge des plaines herbagères voisines. Elle se termine à l’ouest par un abrupt spectaculaire plongeant jusqu’à la Lienne.

Vous passerez par l’ancienne voie de tramway, vestige des temps ancestraux, pour ensuite remonter vers le petit village de Verleumont après quelques passages sur des petits ponts de bois… Attention à ne pas glisser, ce serait dommage de vous mouiller les fesses avec l’eau glacée de la Lienne, sinueusement venue du Plateau des Tailles.

Quittez le tracé balisé pendant un kilomètre pour aller au sommet de la réserve et admirer la vue, puis revenez sur vos pas.

La vue en remontant vers Verleumont est juste impressionnante et offre un large panorama vers le chemin parcouru en contre-bas.

On remarque le relief vallonné typique de la région. Avec une telle lumière, je peux vous dire que je m’en suis donné à cœur joie…

En revenant vers Lierneux, vous passerez par un endroit assez atypique car il s’agit d’une zone fréquentée par les castors. Avec un peu de chance, vous pourrez peut-être en observer en début et fin de journée. Nous n’avons pas eu ce privilège mais nous avons pu admirer leurs ouvrages sur la Lienne… Restez silencieux ! 😉

Carte de promenades disponible à la Maison du Tourisme de Haute Ardenne ou au syndicat d’initiative de Lierneux. Possibilité d’allonger le tracé avec d’autres balades.
Emporter eau et nourriture. Restauration et commerces à Lierneux en début ou fin de balade.
Trace GPX téléchargeable (pour charger dans votre GPS ou application smartphone) et savoir constamment où vous êtes et par où aller… 😉

Randonnée de Trou de Bra vers « Au Frêneu »

13 km, en boucle. 4 heures environs 460 mètres dénivelés.

Au départ de la roulotte de Trou de Bra dans laquelle nous avons passé la nuit (je vous en parle juste après) et malgré les bourrasques de neige, nous avons retrouvé la promenade balisée juste après le pont du village pour nous aventurer vers les Vieux Prés…

Les Prés de La Lienne

Ces prés humides en bordure de ruisseau représentent à eux seuls une richesse naturelle dans la région. Ils accueillent une faune diversifiée et conséquente comme la cigogne noire, le martin-pêcheur, le cincle plongeur et la bergeronnette des ruisseaux.

Nous remontons ensuite vers le hameau « Derrière les Thiers » où des moutons nous attendent…

Le paysage vallonné est presque immaculé et l’ambiance hivernale et sauvage augmente au fur et à mesure que l’on s’éloigne des habitations et que nous montons dans la forêt… Ces conifères saupoudrés m’envoûtent et me rappellent que la Haute Ardenne est belle mais aussi rigoureuse.

La neige continuant de tomber, je ne sais malheureusement pas prendre plus de photos sans risquer de détériorer mon matériel.

La suite du parcours nous emmène alors dans les bois sur La Statte puis le long du ruisseau de Mierdeux. Une côte nous mène finalement sur l’autre versant dans un autre hameau : Grand Heid pour terminer et redescendre vers le village de départ.

Carte de promenades disponible à la Maison du Tourisme de Haute Ardenne ou au syndicat d’initiative de Lierneux.
Emporter eau et nourriture. Pas de restauration ni de commerces.
Trace GPX téléchargeable (pour charger dans votre GPS ou application smartphone) et savoir constamment où vous êtes et par où aller… 😉

Une nuit en roulotte

Nous avons dormi dans une superbe roulotte située à l’écart de Trou de Bra, au lieu-dit « Les Barbarins ».

Baptisée « Coeur de Roulotte » par ses sympathiques propriétaires Chantal et Salva, elle est installée dans un endroit calme et isolé, ce qui en fait un petit havre de paix et un endroit magique pour celles et ceux qui souhaitent passer un séjour charmant au cœur d’un vallon ardennais encore préservé.

Une fois le seuil de la porte passé vous pénétrez dans un autre monde, celui des cabanes et des chalets forestiers où l’odeur du bois et le bon air de la forêt vous enivrent…

Tout est pensé pour que le moindre espace soit utilisé à sa juste valeur. La décoration est mignonne et la beauté des détails est impressionnante… Tout ou presque est fait à la main et dans le bois brut. Quel boulot magnifique !

C’est vraiment agréable d’y revenir après une randonnée à l’air frais et d’y allumer un feu de bois réconfortant. On se sent bien, on se sent chez so… et c’est bien là l’objectif des proprios.

La roulotte se loue tout le week-end à partir de 204 € selon la saison. Elle peut aussi se louer pour de plus longues périodes.

Merci Chantal et Salva pour votre accueil et votre gentillesse. Tout était parfait ! Nous reviendrons volontiers dans votre nid douillet… 😉

Dégustation des breuvages de la Brasserie de la Lienne au coin du feu…

Infos : www.coeurderoulotte-ardennes.be

Une terre de saveurs

En Haute Ardenne, on aime ripailler mais aussi déguster des produits locaux et de qualité. Et ça tombe bien car moi aussi ! 🙂 Nous avons pu tester deux bonnes adresses… Nous sommes d’abord allés manger au restaurant L’Atelier à Lierneux, un ancien atelier de réparation de trains.

La carte n’est pas trop vaste pour offrir des produits de qualité et bien maîtrisé. Le chef est à la hauteur de nos attentes et l’accueil est chaleureux !

L’Atelier
Rue de la Gare 22, 4990 Lierneux
+32 (0)476 56 82 23


Nous avons également testé l’établissement « Le Cabanon » situé à Ennal, sur les hauteurs de Grand Halleux.

Cadre authentique et chaleureux, sympathie et qualité des produits sont les maîtres mots des tenanciers néerlandophones. Le repas était délicieux et le service très soigné malgré le monde du samedi soir. Pensez à réserver ! C’est l’endroit idéal pour venir déguster un repas après une balade ou le soir dans un cadre sympathique…

Le Cabanon
1 rue des Fusillés 6698 Ennal
+32(0)80 64 34 38


Ne repartez pas de cette région sans déguster la délicieuse bière de la Brasserie de la Lienne récemment primée (la Grandgousier est ma préférée : une bière blonde légère et rafraîchissante), ou le fromage de la Bergerie de la Lienne !

La vidéo

L’Ardenne est belle et envoûtante de par ses paysages, son folklore et ses produits de la bouche. Et comme vous avez pu le voir ici, la Haute Ardenne l’est peut-être davantage… à vous de juger quand vous irez ! Une vidéo complète est en cours de production, vous allez adorer et je ne manquerai pas de vous prévenir quand elle sera en ligne. Elle sera aussi affichée ici… Patience donc 🙂

Ce séjour a été organisé en collaboration avec la Maison de Tourisme de Haute Ardenne que je remercie, et plus particulièrement Justine pour l’élaboration du programme.
Je garde cependant (et comme toujours) la liberté et la fidélité de mes propos/impressions.

Facebook Comments

Maxime

Auteur de cet article et fondateur de Trekking et Voyage.com.

J’ai toujours adoré bouger, voyager, découvrir, rencontrer,… ainsi que tout ce qui touche de près ou de loin au grand air et à la nature et c’est avec avec plaisir que je partage avec vous ma passion pour la randonnée pédestre et autres escapades outdoor. Lire plus…

Vous aimerez aussi...

Vous n'avez pas facebook? vous pouvez aussi laisser un commentaire ici !