Je te propose dans cet article une sélection de 10 randonnées (+1 bonus) à découvrir en France hors des sentiers battus. J’entends par là loin des zones touristiques et dans des paysages parfois insoupçonnés. Bien que je pourrais t’en parler des heures, j’ai cette fois donné la parole à d’autres blogueurs(ses) pour aborder ce joli pays qu’est la France. Je les remercie toutes & tous pour leur remarquable travail. Bonne découverte !

Photo de couverture : www.wildroad.fr

Le trek des 3 vallées béarnaises

Par Grégory du blog I-Trekkings

Alors que beaucoup de randonneurs s’engagent dans les Pyrénées sur le GR® 10 et la HRP pour les treks au long cours ou le tour de l’Ossau pour quelques jours de marche, le trek des 3 vallées du Béarn : Ossau, Aspe et Barétous emprunte d’anciens chemins de bergers réhabilités grâce à l’initiative de Gilles Bergeras, accompagnateur en montagne dans la vallée d’Aspe.

Le trek des 3 vallées, c’est une randonnée sportive de 5 jours avec 6700 m de dénivelé positif et 5700 m de dénivelé négatif. Il peut se réaliser en bivouac et en partie en cabane ou en version plus confortable en refuges, gites d’étape et hôtels.

Le point de départ de l’itinéraire est le village de Laruns dans la vallée d’Ossau. Il rejoint la station de la Pierre Saint-Martin en 5 jours en suivant les chemins pastoraux. Le trek se termine avec l’ascension du Pic d’Anie, une magnifique pyramide karstique de 2504 m en plein cœur du cirque de Lescun. En chemin, il n’est pas rare de croiser des vautours fauves dans le ciel. C’est toujours sympa comme observation.

Je conseille vivement le trek des 3 vallées. J’ai apprécié la variété des paysages et des écosystèmes traversés : tantôt forestier, tantôt montagnard, et même désertique en fin de parcours avec le plateau karst des Arres d’Anie. C’est aussi extrêmement agréable de marcher sans être à la queuleuleu.

Récit complet du trek des 3 vallées
TRACE GPX téléchargeable sur I-Trekkings.

Les bords de Loire à pied, d’Orléans à Tours

Par Astrid du blog www.histoiresdetongs.com

J’ai vécu à Orléans une grande partie de ma vie, et j’ai donc eu la chance de pouvoir profiter des bords de Loire – cours d’eau le plus long et le plus sauvage de France – autant que possible. Il y a une portion du fleuve que je vous recommande si vous souhaitez marcher un peu dans les environs : la centaine de kilomètres séparant Orléans de Tours.

La Loire, fleuve paisible.

Si les berges ligériennes sont très peu fréquentées dès lors que l’on quitte les abords de ces deux centres urbains, elles n’en sont pas moins splendides pour autant. Entre cliquetis de l’eau et chuchotement des oiseaux, il est bon de se mettre au vert quelques jours dans ce joli coin de France qu’est la région Centre ! L’un des chemins de Compostelle passe d’ailleurs par ici, mais les pèlerins se font rares dans les environs. Si vous vous rendez dans le Val de Loire, vous ne serez pourtant pas déçus : en plus d’une faune et d’une flore uniques, vous pourrez profitez de votre passage ici pour visiter un ou deux châteaux de la Loire.

De plus, cette rando est vraiment facile puisqu’elle ne comprend presque aucun dénivelé et que les infrastructures d’accueil sont nombreuses (campings, gîtes, bistrots, fontaines…). Enfin, pour revenir au point de départ, rien n’est plus simple : une heure de train séparent les deux villes, et il y a plusieurs départs quotidiens.

TRACE GPX

Les Lacs Merlet (Vanoise)

Par Clara du blog www.wildroad.fr

En Savoie, le parc national de la Vanoise est très réputé des randonneurs, du côté de Pralognan les sentiers permettent d’accéder aux plus haut glaciers de France. Mai de l’autre côté, se trouve la vallée des Avals, beaucoup moins fréquentée, mais pourtant tout aussi belle. 

La randonnée des lacs Merlet est réalisable selon différents tracés, adaptable à votre niveau. Le départ se fait du côté de Courchevel 1650. Le début du sentier est une voie carrossable qui peut être utilisé pour ravitailler le refuge des lacs Merlet. La montée du col de la Platta est un peu rude, mais on peut faire des pauses pour observer les marmottes qui sont en grand nombre à ce niveau. Pour être sûr à 100% de les voir, il faut venir tôt le matin ou en fin de journée. 

Topo de la rando 
Niveau : Moyen
Durée : 6h
Distance : 18 km
Dénivelé : D+ 850
Trace GPX

Il y a deux lacs, le lac inférieur situé à côté du refuge, et le lac supérieur au pied de l’aiguille du fruit. Il est tout à fait possible de réserver votre nuit en refuge pour profiter du parc de la Vanoise lorsque les randonneurs à journée seront partis. Le lac supérieur est le plus impressionnant des deux car il est dans une cuvette, entouré de pics rocheux. Un sentier permet d’accéder au niveau de la crête de Chamrossa, de là, vous aurez un magnifique panorama sur la Savoie.

Si vous restez quelque temps dans la région, je vous conseille d’en profiter pour faire d’autres belles randonnées comme celle de la dent du Villard. Courchevel est un bon point de chute pour faire des sorties dans le parc de la Vanoise.

Autour du lac des truites (Alsace)

Emmanuel du blog VoyageAvecNous

Si vous cherchez une randonnée sympa en Alsace, je vous conseille de partir autour des trois lacs dans le Massif des Vosges. Cette randonnée est de difficulté moyenne avec un petit dénivelé progressif sur 12 km. En 4 heures environ vous parcourrez une petite partie du Massif des Vosges en plein cœur de l’Alsace.

Tout commence au lac Noir, un lac cuvette où il y avait un ancien glacier à l’époque. Rien de grandiose, mais l’endroit est calme et permet de commencer la randonnée doucement avec du plat. Il y a une ancienne centrale hydroélectrique sur le lac. Direction ensuite le lac Blanc, où vous aurez une vue incroyable sur toute la vallée. Ce lac est vraiment sympa, il tient d’ailleurs son nom au fait que son sol est recouvert de sable fin blanc. S’il fait assez chaud, vous pourrez y faire trempette avant de reprendre la randonnée. Ce que j’adore sur ce parcours entre ces trois lacs, c’est que les points de vue sont vraiment top pour prendre de belles photos et découvrir les alentours.

La randonnée vous amènera ensuite au point de vue du « château Hans », un très bel endroit également pour prendre de belles photos. La dernière étape est le lac des truites et son barrage en contrebas. N’hésitez pas à aller prendre une part de tarte aux myrtilles à la ferme du Forlet tout en profitant de l’air vivifiant et du soleil. Il y a un peu plus de monde en été sur ce sentier, mais c’est très calme en général.

Randonnée dans les mimosas (Côte d’Azur)

Par Camille du blog L’Oiseau Rose

Si vous recherchez une randonnée agréable et haute en couleur, je vous propose de marcher au milieu des mimosas en fleur. Une balade originale et familiale qui s’effectue en plein hiver, sur la Côte d’Azur. C’est en effet en cette saison (entre janvier et mars) que le mimosa fleurit, et que l’on peut admirer un paysage jaune pétant unique en son genre !

Et c’est plus particulièrement dans le massif du Tanneron, que l’on trouve la plus grande concentration de mimosa de la région. Accessible par la mythique « route d’or », ce massif est une succession de collines granitiques presque entièrement recouvertes par des forêts de mimosa (cultivé et sauvage) et d’eucalyptus. 

Les possibilités de balades sont donc nombreuses et il existe plusieurs sentiers permettant de découvrir cette fleur enchanteresse de la Côte d’Azur… Mais l’une des randonnées les plus populaires se nomme les « crêtes du Tanneron ». Près de 5h de marche pour parcourir une quinzaine de kilomètres, la balade est assez longue mais sans grande difficulté. 

Par une belle journée d’hiver, vous serez assurément plongé dans un festival de couleurs, entre l’or des fleurs et le ciel bleu azur. Sans oublier l’odeur particulièrement agréable des mimosas qui embaument l’air…  C’est une belle balade champêtre que j’adore et que j’effectue chaque année. Je trouve qu’elle permet de découvrir la Côte d’Azur sous un autre angle !

Aussi, s’il vous reste un peu de temps après la randonnée, n’hésitez pas à vous rendre jusqu’au joli lac de Saint-Cassien. Il est à quelques kilomètres seulement du village de Tanneron.

Lire l’article complet
Carte de la rando
TRACE GPX

Le col de l’Aupillon (Alpes de Sud)

Par Lise du blog Making The Road

Le Col de l’Aupillon se trouve au Orres dans les Alpes du Sud, prés des villes d’Embrun et de Gap. Cette randonnée que j’adore est agréable en toutes saisons (même en hiver en raquette !). Je m’y rend une fois par an pour prendre l’air et admirer les paysages de montagne.

La randonnée débute après la station Les Orres, à travers une belle forêt de Mélèze (des conifères qui perdent leur aiguilles en hiver) puis chemine entre les prairies servant d’alpages. La première étape est le Lac St Marguerite à 2227 mètres d’altitude. Il faut prévoir déjà 2 heures jusque là, on peut s’y reposer et pique-niquer puis continuer en direction du Col de l’Aupillon (il y a aussi à l’opposé le chemin pour le Col de l’Âne).

Après avoir grimpé encore deux bonnes heures à travers un désert de pierres, on atteint l’arrivée à 2800 mètres d’altitude, de la haut, le panorama est somptueux sur le Parc National des Écrins. Le sommet de l’Aupillon se trouve encore un peu plus haut à 2916 mètres, l’accès est un peu vertigineux.

J’apprécie cette randonnée car elle offre une belle diversité de paysages en très peu de temps, on y observer les moutons et les vaches en alpage en été (attention aux patous, les grands chiens qui gardent les troupeaux), mais aussi les chamois, les bouquetins, les marmottes des Alpes et d’autres espèces plus rares comme l’Aigle Royal.

Lire l’article complet

La tour de la Massane (Pyrénées-Orientales)

Par Eloïse & Luc du blog L’oeil d’Eos

La randonnée de la Tour de la Massane se situe dans les Pyrénées-Orientales et plus précisément du côté d’Argeles-sur-Mer. C’est l’une des randonnées emblématiques de la région, qui ne présente pas de difficulté majeure et permet d’avoir une vue imprenable sur toute la Côte Vermeille.

Le départ peut se faire depuis le parc du château de Valmy ou via le petit hameau Llaval, de l’autre côté de la montagne. Cette seconde solution permet de raccourcir la randonnée à 1h30 de marche aller. On vous parle de cet itinéraire dans notre article sur la randonnée de la Tour de la Massane depuis Llaval. Ce chemin est toutefois un peu plus sportif sur le départ puisque la montée est directe. Cependant ce n’est que passager puisqu’après 20/30 minutes on évolue au milieu d’une forêt de chêne liège sur des sentiers sans dénivelé.

Durant cette randonnée vous croiserez plusieurs sentiers qui mènent à des dolmens nichés au creux des Albères. Les chemins sont toujours bien indiqués et signalisés par des panneaux directionnels, quel que soit votre choix : explorer les Albères ou vous rendre directement vers la tour de la Massane, cette ancienne tour de guet qui culmine à 793m d’altitude. Une fois arrivée à la tour vous pourrez admirer la Côte Vermeille et profiter d’un panorama sur la plaine du Roussillon. Une randonnée facile et accessible à tous, qui offre un moment en pleine nature agréable avec un panorama final plutôt saisissant.

Itinéraire Wikiloc

Découverte du « Désert de platé »

Par Amélie du blog Hellolaroux

Situé dans la région de Chamonix-Mont-Blanc, le désert de platé est une randonnée modérée, un peu exigeante de 5k m qui permet d’accéder et de contempler le plus grand lapiaz d’Europe qui culmine à 2032 mètres.

Ce dernier s’est formé par les glaciers, eaux et intempéries, qui au fil des siècles, ont sculpté ce plateau de calcaire aujourd’hui classé site naturel. Ce désert lunaire alpin est un fabuleux artefact géologique où fossiles et autres coquillages retrouvés témoignent du passé du désert. Car il faut savoir qu’il y a quelques 40 millions d’années, ce dernier formait … un fond de mer. Et oui !

Si la randonnée se fait facilement à la journée, je vous conseille pour une expérience toujours plus nature, de passer la nuit au refuge de platé. Enclavé par les roches, ce petit refuge aux volets bleus est un havre de paix en altitude où les bouquetins s’observent facilement. C’est aussi une option pour prolonger la randonnée et faire le tour des Fiz ou réaliser une boucle en rejoignant le refuge de Varan (pour éviter de prendre le même chemin au retour). 

Si j’aime particulièrement cette randonnée hors des sentiers battus, en plus de ses paysages exceptionnels (et son balcon panoramique sur le massif du Mont-Banc que je vous recommande de photographier aux premières lueurs) c’est aussi et surtout parce qu’elle fut pour moi le déclic de cette passion dévorante pour la haute montagne. Et il faut bien le reconnaître, qu’en France nous sommes particulièrement servi en terme de paysages alpins incroyables !

Informations randonnée désert de platé :

Point de départ : parking de Praz Coûtant, Passy
Coordonnées de départ : 45°56’47.0″N 6°43’17.2″E
Distance jusqu’au refuge : 5km
Dénivelé positif : 840D+
Difficulté : Modéré, quelques passages difficiles.

Lire l’article complet « Randonner jusqu’au fascinant désert de platé »

La grande traversée du Morvan

Par Mathieu du blog lesvoyagesdemat.com 

« La grande traversée du Morvan »… Le nom avait quelque chose d’épique, un parfum d’aventure. De fait, elle a été l’un des moments les plus sauvages de ma traversée de la France. Le Morvan est un quasi-désert d’hommes et la grande traversée le coupe du nord au sud en 15 jours environ, suivant l’âge du capitaine. Partant d’Avallon, elle relie Autun dans le sud de la Nièvre, avant de se poursuivre au sud par sa grande sœur, la grande traversée du Massif central.

La grande traversée du Morvan est un parcours initialement tracé pour les VTT, mais qui peut le plus peut le moins et je l’ai traversé à pied sans difficultés particulières. J’ai beaucoup aimé ce sentiment de me perdre dans la forêt, de naviguer de villages en villages dans un océan vert, d’être au contact direct de la nature – sangliers mes amis… Les paysages sont vallonnés et changent au fil des jours. Du bocage des débuts, on passe aux forêts d’altitude, avec des sommets de plus en plus hauts, une végétation de plus en plus sombre, de plus en plus dense. Des lacs (Settons, Crescent) ponctuent la randonnée et lui donne un petit côté balnéaire pas désagréable – on trouve des commerces et des restaurants…

Le finish avec lever de soleil sur les nuages depuis le Mont Beuvray reste un moment inoubliable. Après avoir infusé deux semaines dans les bois, j’avais un peu pris le parfum de la forêt.

TRACE GPX

Les Pyrénées ariégeoises, les sommets oubliés

Mariode du blog labougeotteenfamille.com

Les randonnées dans les Pyrénées ariégeoises sont toutes aussi belles les unes que les autres. Le choix est difficile ! On avait envie de passer la nuit en refuge avec nos 3 enfants pour leur faire vivre ces rencontres et cette ambiance que l’on retrouve qu’en haut des montagnes. 

Et nous voilà partis pour 20 km et 850m de dénivelé positif sur 2 jours avec une nuit au refuge d’en Beys ( TRACE GPX). Il se situe au cœur de la Réserve Nationale de Faune Sauvage d’Orlu, sur le tour des Pérics et sur le GR7

Tout au long de la montée, on voit défiler des paysages très diversifiés : forêt dense avec une belle cascade, plaine avec des marmottes et des vaches, pique nique au bord de la rivière, les pieds dans l’eau, pierrier et ancienne canalisations de pierres… 

Arrivés à 1970m d’altitude, encerclé de pics, on découvre le refuge qui domine l’étang d’en Beys. Un cadre paradisiaque (à découvrir dans notre vidéo)! On a vraiment apprécié le Refuge d’En Beys pour l’accueil des gardiens, Sylvain et Julien, leur démarche écologique, leur cuisine locale et zéro déchet. 

Nous avons choisi de marcher un petit bout du GR7 sur un trajet aller-retour pour s’adapter au rythme des enfants. Mais il est possible de faire une boucle autour des pics de roque rouge en passant par l’étang de Naguille. Les plus courageux, tenteront le tour des Pérics en 4 jours de randonnée de refuge en refuge au milieu des lacs et de part et d’autre de la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée. 

Un coin idéal pour tous les randonneurs débutants ou confirmés !
Lire l’article complet

Bonus : Le sentier des douaniers à Cap d’Ail

Par Sandrine et Pascal du blog Dreams World

Nous allons vous faire découvrir une pépite secrète sur la Côte d’Azur, peu connue des touristes ou les locaux adorent se promener. Il s’agit du sentier du littoral dit sentier des douaniers à Cap d’Ail.

Cette petite randonnée est accessible à tout le monde car elle est très facile et balisée. Nous adorons nous y balader l’été comme l’hiver. L’été vous l’apprécierez car vous pourrez également profiter d’une baignade dans des criques sans presque personne… Et l’hiver il est tout aussi agréable de voir la fougue de la mer, dont les vagues se cassent sur les rochers sous un soleil bien agréable.

Le sentier longe le littoral sur environ 5 km reliant la Pointe des Douaniers, le Cap Ragnoso et le Cap Mala. A chaque extrémité on y trouve des restaurants très sympas pour y manger des produits frais. Vous pouvez également y admirer le coucher du soleil le soir venu ! Un moment de volupté et de sérénité.

Plus d’idées de randonnées en France ?

N.B. : Toutes ces randonnées sont bien évidemment
à faire dans le respect des mesures officielles établies
face à la crise sanitaire qui nous touche actuellement.

Loading Facebook Comments ...

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.