Je t’invite à découvrir le récit de mon voyage en Islande avec les Nordic Nomads à la découverte de ce pays qu’il me tardait de revoir. Avec un véhicule équipé d’une tente de toit et de tout le matériel nécessaire pour partir sur les routes islandaises, j’ai pu faire le tour de cette île nordique et j’en ai encore une fois pris plein la vue ! Je te souhaite donc autant de plaisir à lire cet article que moi j’en ai eu à le rédiger…

Avant de rentrer dans le vif du sujet, tu dois savoir que cet article est majoritairement illustré par les photos de Philippe qui m’accompagnait lors de ce voyage. Soucieux de capter les plus belles ambiances, ce photographe et vidéaste (qui m’avait déjà accompagné en Norvège) a réussi une nouvelle fois à transmettre l’univers particulier de ce roadtrip en Islande. Il a également réalisé une vidéo de notre voyage que tu pourras retrouver en fin d’article.

Le concept

Les Nordic Nomads est un concept de voyage de l’agence belge Travelbase (avec qui j’ai déjà collaboré pour d’autres voyages comme mon trip en Canoé en Suèdemon trek en Jordaniedans les Balkans ou mon voyage en Laponie). J’avais également fait le même voyage sous forme de roadtrip en Norvège l’année dernière et j’avais vraiment adoré !

Depuis 2010, cette agence propose des expériences hors du commun à travers le monde. J’aime voyager avec eux car leur philosophie du voyage et de l’aventure correspond à mes valeurs et cerise sur le gâteau, les tarifs sont intéressants*. En effet les voyages organisés se font la plupart en groupe ce qui permet de réduire les frais d’organisation tout en proposant des services de qualité.

*Bien que j’ai été invité pour faire ce voyage,
les propos de cet article restent (comme toujours) libres et sincères.

Participer au Nordic Nomads, c’est simplement vivre une semaine de road trip à la découverte des paysages et des joyaux cachés de l’Islande et ceci d’une manière originale ! Et si tu aimes l’aventure nomade mais que tu as quand même besoin d’un certain confort, alors tu vas voir que le concept des Nordic Nomads est celui qu’il te faut !

Arrivée en Islande

Une fois arrivé en Islande, on est directement pris en charge à l’aéroport par un ranger qui nous dirige vers la navette. Celle-ci récupère ensuite tous les participants et nous conduit au camp de base Islandais situé dans la capitale. Je te parle de plusieurs participant(e)s car en effet il y a plusieurs véhicules qui partent en même temps sur l’itinéraire. Rassure toi, ce voyage n’est pas un “défilé” de voitures car l’Islande est vaste. Tu croiseras peut-être d’autres participants pendant la semaine et tu les retrouveras le soir au camping. Personnellement, je trouve ça cool d’échanger sur l’étape de la journée et de prendre l’apéro en faisant de nouvelles rencontres !

N.B. : Tu peux venir en Islande par tes propres moyens ou cocher l’option vols inclus (depuis Paris ou Bruxelles) lors de la réservation. Je te conseille cette dernière solution car l’agence bénéficie de prix intéressants dans les compagnies aériennes. Si tu veux être plus libre (arriver plus tôt ou repartir plus tard), alors choisi toi-même tes vols. Attention, le contraire n’est pas possible pour une question d’organisation.

Une fois arrivé au camp de base, on bénéficie d’un briefing efficace sur le fonctionnement des véhicules et de la tente de toit, on nous donne un roadbook, le matériel de couchage, les clés de notre véhicule 4X4 et on nous laisse partir pour la première étape du séjour. C’est aussi simple que ça…

Sécurité : Un ranger est constamment en contact avec nous via un groupe Whatsapp (pas de frais roaming en Islande) sur lequel il nous envoie tous les jours l’itinéraire de la journée accompagné de quelques infos pratiques. Celui-ci est sous forme de lien GoogleMap qui tient compte du trafic routier et des conditions. C’est précis, efficace et il permet d’adapter l’itinéraire selon nos envies plutôt aisément. Il faut savoir que l’objectif de la journée est d’arriver à l’étape finale qui est un emplacement de camping. Il est en effet interdit de camper n’importe où en Islande. C’est donc à nous de gérer notre itinéraire et notre timing comme on le souhaite. Rien ne t’empêche de supprimer une étape ou d’en ajouter une autre…

Le roadbook fourni est quant à lui rempli de bons plans et d’endroits à découvrir, en lien avec l’itinéraire fourni. On y trouve également les endroits où manger si on le souhaite, ainsi que des explications sur les lieux.

On traverse un ancien champs de lave, carrément.

Le véhicule et le camping

Le véhicule fourni lors du voyage est un 4X4 relativement récent équipé d’une tente de toit avec matelas intégré 2 personnes qui propose un bon confort quand on a l’habitude de camper. Je préfère même cela à une tente car c’est plus solide et on a vraiment une de sensation de sécurité. C’est selon moi la formule idéale pour voyager dans ce type de pays !

Une fois le véhicule stationné au camping (chaque soir, un emplacement de camping nous est réservé et ça c’est cool) et la petite échelle placée, il ne reste plus qu’à grimper et lever la tente : cela se fait automatiquement en 1 minute, sans forcer. Tu y glisses les oreillers et les sacs de couchage (inclus également) et ça y est, ta chambre est prête ! Si tu ne l’as jamais vécu, c’est difficile de t’expliquer cette sensation quand tu t’installes dans la tente de toit. Tu as littéralement l’impression d’être le roi du monde et de tout maitriser. C’est gratifiant, presque apaisant !

Les campings choisis par l’organisations sont bien situés, parfois même ultra isolés au milieu des terres islandaises. On a l’impression d’aller s’installer au bout du monde, c’est jouissif.

Nuitée avec vue sur l’océan…

Le véhicule est également équipé d’une gazinière, de réserves de gaz en suffisance, de vaisselle et d’un kit de nettoyage. Il y a même une petite table et des tabourets. Chaque arrêt dispose également de sanitaires, d’eau et d’électricité.

L’itinéraire

C’est simple, pendant 7 jours on roule sur l’une des routes les plus emblématiques du monde : le périphérique islandais, la route 1. L’itinéraire est cependant tracé pour permette non seulement de découvrir les endroits phares de l’île, mais aussi de découvrir quelques endroits cachés !

On sort aussi parfois de la route principale
pour s’enfoncer dans les hautes terres et vivre une aventure unique.

Il est alors tout à fait possible de sortir des sentiers battus et de découvrir des endroits particuliers,
qui ne sont pas forcément mentionnés dans les guides touristiques ou sur internet.

Et bien que l’itinéraire mis à disposition serve de fil rouge tout au long de l’aventure, on est tout à fait libre de s’écarter de celui-ci pour découvrir d’autres points d’intérêt personnels. Je fais ici le choix de ne pas te dévoiler l’itinéraire en détails histoire de te laisser quelque surprises mais sache que tu vas en prendre plein la tronche, je t’assure !

On a aussi la possibilité via le roadbook de faire l’une ou l’autre randonnée pour explorer davantage. Tu te doutes bien que je ne me suis pas gêné…

Une fois sur les sentiers, je m’orientais facilement avec ma montre connectée Garmin epix Pro et sa cartographie intégrée.

C’est un pur plaisir d’utiliser cette montre avec son écran AMOLED tactile et ultra lisible. Je m’en sers également pour les suivi de mes données de santé et tient super bien la route avec jusqu’à 31 jours d’autonomie en mode montre connectée ! C’est bien simple : elle ne quitte plus mon poignet…

* Partenariat.

Voici l’itinéraire, dans les grandes lignes :

Jour 1 : Reykjavik > Thingvellir
Jour 2 :Thingvellir > Vik
Jour 3 : Vik > Fossardalur
Jour 4 : Fossardalur > Husavik
Jour 5 : Husavik > Grettislaug
Jour 6 : Grettislaug > Kerlingafjoll
Jour 7 : Kerlingafjöll > Reykjavik

Il faut savoir que les journées sont longues, bien remplies et qu’on roule entre 3 et 6h par jour ! Il est donc important de gérer la durée de ses arrêts et de commencer ses journées de bonne heure. Cela évite de devoir se dépêcher pendant la journée et les plus beaux spots sont moins fréquentés aux petites heures.

Les repas

Chaque 4×4 est livré avec un équipement de cuisine de base qui permet de cuisiner aisément pendant une semaine. Ce matériel est inclu dans la réservation. Je te conseille d’acheter un foodpack (105 €/p.p. pour 3 repas par jour pendant 7 jours), qui donne suffisamment de nourriture pour l’ensemble du voyage et qui facilite bien les choses ! J’avais été déçu de celui-ci en Norvège mais ici on y trouve des repas lyophilisés variés mais aussi des aliments qui permettent vraiment de cuisiner (riz, sauces, céréales, conserves, etc.). C’est une belle amélioration que je me devais de souligner.

Sinon il est tout à fait possible de s’arrêter pour faire ses propres courses dans les supermarchés locaux ou de dîner en cours de route dans un restaurant local. Mais je pense que cela peut revenir vite plus cher… Dans le carnet de route, on trouve des suggestions d’endroits où déguster de la nourriture islandaise authentique.

Les activités optionnelles

Il est aussi possible de compléter ce voyage avec des activités palpitantes comme du snorkeling dans les eaux glacées de la faille de Silfra dans le parc national de Þingvellir (125 €), une expédition en mer pour tenter d’apercevoir des baleines, des dauphins, des macareux et d’autres animaux (125 €) ou de l’équitation avec les chevaux islandais (70 €).

Je n’ai malheureusement pas pu tester les activité cette fois-ci mais d’après les autres participant(e)s, c’était absolument génial. Ils ont vu des baleines, la balade à cheval était magique et la plongée impressionnante. Ces activités optionnelles payantes sont à réserver lors de l’inscription.

Mon avis

Il faut savoir que j’ai déjà eu la chance de pouvoir voyager en Islande à deux reprises : une fois en solitaire lors d’un trek dans le Landmannalaugar et une seconde fois avec mon frère lors d’un roadtrip. J’ai ensuite laissé de côté pendant des année cette destination qui est devenue fort prisée par les hordes de touristes pour privilégier des pays moins populaires. L’Islande a cependant réussi à déjouer les pièges du tourisme de masse en proposant une infrastructure adaptée pour accueillir ses visiteurs tout en limitant son impact sur la nature.

J’ai donc décidé de tenter cette nouvelle aventure avec Les Nordic Nomads et je ne le regrette absolument pas. Beaucoup de choses ont changé et c’est tant mieux : on trouve dorénavant de nombreux parkings (souvent payants certes), des poubelles, des endroits où se poser, pique-niquer, admire la vue, de nombreux panneaux informatifs, davantage de stations-service et de restaurants, une réglementation stricte, etc.

Ce voyage était donc l’occasion parfaite de redécouvrir les pépites de cet incroyable pays tout en sortant parfois des itinéraires habituels. J’ai même eu l’occasion de voir un volcan en éruption et de vivre un moment unique. Ce fut une expérience extraordinaire et si comme moi l’Islande est un rêve, alors fonce car encore une fois le rapport qualité/prix proposé ici est selon moi imbattable !

Et comme je le disais l’année dernière en Norvège, je ne fais pas partie des gens qui prennent du plaisir à organiser et planifier leur voyage. Je n’ai ni le temps, ni l’énergie pour cela ! L’organisation s’occupe ici de tout, et elle le fait bien !(réservation avion, véhicule, transferts, activités, camping, etc.).

Je conseille donc ce voyage à toutes celles et ceux qui comme moi aiment l’aventure nomade “sans trop se prendre la tête”, le voyage, la nature et les beaux paysages sans devoir tout programmer à l’avance et avec un minimum de confort.

La vidéo

Disponibilités, prix et réservations

Pendant l’été 2024, il y a des départs tous les lundis, mercredis et samedis
entre le 08/06/2023 et le 17/09/2023 (dernier retour).

Le prix du Nordic Nomads en Islande est à partir de 690,00 €
(prix de base par personne et basé sur une présence de deux personnes par véhicule; excluant le coût du transport).

Cela inclut :

  • La location d’un 4X4 équipé d’une tente de toit.
  • 7 nuits dans des lieux uniques en Islande.
  • Un carnet de route détaillé.
  • L’accès à un système de navigation avec l’itinéraire déjà pré-enregistré.
  • Un matelas double, 2 oreillers et 2 sacs de couchage.
  • Une table de camping et des tabourets.
  • Un kit de cuisine (casserole, poêle, assiettes, tasses, réchaud et gaz).

Attention : le vol aller-retour Reykjavik (Keflavik)
n’est pas inclus dans le prix de base.
Il est possible de réserver vos vols auprès de Nordic Nomads
à partir de 420 € par personne.

Si ce voyage t’intéresse,
n’hésite pas à te rendre sur leur site
pour trouver davantage d’informations
ou réserver ta prochaine aventure
!

Derniers conseils

  • Apporte tes propres couverts, ustensiles de cuisine, serviettes de bain et torchons de cuisine.
  • N’hésite pas à faire le plein d’essence (compte 250,00€ de budget de carburant pour ce voyage) dès que tu vois une station.
  • Aux station, n’oublie pas de goûter le fameux “pylsur” (hot-dog). Je suis tombé amoureux de cette saloperie.
  • Respecte les limitations de vitesse, même sur les grands axes… les amendes sont chères et cela ne sert à rien !
  • Fais attention aux moutons, ils peuvent surprendre (ce n’est pas le plus malin des mammifères…)
  • N’hésite pas à t’arrêter dans les magasins Bónus, Krónan et Nettó pour faire quelques courses, c’est plus cher que chez nous mais on y trouve de tout et cela fait plaisir d’avoir du frais dans les repas !
  • Il ne faut pas avoir peur de faire des pauses, de parler avec les gens, de profiter. On a tendance parfois à se mettre la pression car on a l’impression de ne pas avancer ou on a peur de ne pas avoir de place au camping, mais il ne faut pas.
Article précédent10 bonnes raisons de voyager seul(e)
Article suivantMon séjour hivernal dans le Vercors
Je suis l'auteur de ce blog RANDO, VOYAGE et OUTDOOR. Passionné de randonnée, de nature et des bonnes tables, j'aime transmettre ma passion et mes coups de cœur en toute simplicité sans faire de la grande poésie. Mon but est uniquement d'inspirer et de partager ces découvertes avec des textes sobres, sincères et pratiques le tout si possible avec une petite touche épicurienne bien à moi... "Happiness is only real when shared" (Christopher J. McCandless dit « Alexander Supertramp »)  

TU ME LAISSES UN PETIT COMMENTAIRE ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.