Depuis la création de ce blog j’ai reçu de nombreux messages qui me demandaient avec comment s’orienter en randonnée avec son smartphone. J’ai donc décidé de te faire un petit topic à ce sujet, en espérant que cela puisse t’aider lors de tes prochaines aventures !

Avant de me lancer, sache que je te parle ici de mon expérience sur le terrain. Mes propos n’engagent donc que moi et tu trouveras certainement d’autres solutions ailleurs. Aussi j’aime insister sur le fait que selon moi, ces solutions doivent être des aides et non des fins en soi. Dépendre de la technologie n’est pas toujours bon… Je te parlerai donc de la fameuse carte en papier plus tard dans l’article.

Posséder un smartphone

C’est la base si on veut s’orienter vers la formule la plus simple, mais c’est aussi sa faiblesse. On dépend en effet de son smartphone et de sa faible autonomie. La solution convient donc à la journée ou alors il faut emporter une batterie portable pour le faire charger… Il faut aussi un téléphone qui peut avoir accès à internet pour télécharger les applications et qui est équipé d’une balise GPS intégrée (tous les smartphones actuels l’ont). J’utilise actuellement le merveilleux Huawei Mate20 Pro sous le système d’exploitation Android qui en plus d’avoir une autonomie efficace, offre de magnifiques clichés grâce à son ensemble d’optiques signées Leica. Il y a aussi l’excellent P20 Pro dans la même marque qui presque aussi bon en photo et un peu moins cher, ou le P30 pro, dernier bébé de la marque et ultra-performant. Il existe évidemment d’autres marques comme les impressionnants One+ ou les fameux Samsung ou Apple.

Le principe

Le principe est relativement simple: il suffit de télécharger l’application sur ton smartphone depuis le store de celui-ci (là où s’affiche le catalogue d’application à télécharger), de créer un compte si l’application le demande et activer la localisation sur ton téléphone. Ensuite tu ouvres l’application et miracle, tu vois où tu es ! Cela te permet alors de t’orienter facilement et prendre un chemin ou l’autre, puisque tu vois où il mène.

Conseil : mets ton téléphone mode avion (en laissant la localisation activée), cela te fera gagner de l’autonomie (et t’évitera accessoirement d’être dérangé).

Sache aussi que dans les trois premières applications dont je te parle plus bas, tu peux aussi consulter des randonnées déjà enregistrées par d’autres utilisateurs et même certains organismes touristiques de la région ! C’est facile car une fois la randonnée trouvée dans ta zone, tu peux directement la suivre.

Il y a aussi la possibilité de pré-télécharger la zone où tu es/seras pour éviter de dépendre de la connexion de données pendant ta randonnée. Concrètement, cela t’évite de ne plus avoir accès à rien dans le fond d’une vallée ou en montagne, sans couverture réseau…

Tu peux aussi importer des tracés (GPX, KML, etc.) trouvé sur d’autres sites ou blog. Par exemple moi je propose régulièrement de télécharger la trace GPX des randonnées dont je parle dans un article. Une fois téléchargée (sur ton téléphone ou sur ton bureau d’ordinateur), il te suffit de la récupérer avec la téléphone dans tes fichiers téléchargés et l’importer dans l’application ou de la charger sur ton PC sur le site de l’application, pour ensuite synchroniser et la récupérer sur ton smartphone.

Mais la fonction la plus intéressante (bien que plus technique) est selon moi la possibilité de tracer toi même ton itinéraire. Sur le site internet des applications (à visiter avec un ordinateur) : tu peux toi même créer ton parcours et l’enregistrer. Il te suffira ensuite d’ouvrir l’application sur ton téléphone de la retrouver directement dans tes parcours car cela se synchronise. De là tu peux t’orienter et suivre le parcours que tu as prévu !

Mes 4 applications gratuites favorites

Il faut donc parcourir le store d’applications intégré dans ton téléphone et télécharger celle qui te convient. Personnellement j’utilise principalement 4 applications. Pourquoi pas une seule ? Parce que j’aime comparer, suivre l’évolution et les mises à jour de celles-ci. Qui sait peut être que un jour une sortira du lot, mais pour l’instant je trouve qu’elle se valent toutes les 4.

  1. Openrunner : C’est la première application que j’ai commencé à utiliser à mes débuts et je ne l’ai jamais désinstallée. Disponible sur Google Play ou sur AppStore, elle est très précise et très compète. Je l’utilise pour préparer mes itinéraires sur le site internet de l’application et les récupérer sur mon téléphone. Je télécharge la zone où je compte aller et hop, j’ai mon système de navigation sans besoin de me connecter à la 3 ou 4G.
  2. Visorando : C’est mon autre coup de cœur. Gros avantage : la possibilité de rechercher des itinéraires de randonnées par région et l’afficher différents fonds de cartes comme les carte IGN. Il y a aussi un forum sur le site. Disponible sur Google Play ou sur AppStore.
  3. Viewranger : C’et aussi une très chouette application, très complète, assez simple et surtout sans publicité. Mais il n’y pas autant de cartes disponibles que les deux autres. Les fonctions sembles cependant identiques. Disponible sur Google Play ou sur AppStore.
  4. Maps.Me : Moins technique, cette application est très populaires chez les utilisateurs qui ne cherchent pas trop de détails sur le parcours. Le principal y est : la plupart des chemins, lieux à voir (grottes, points de vue, musées, magasins, attractions, etc.) et l’application est très facile d’utilisation. Elle fonctionne un peu comme Google.map, il suffit de pointer un endroit et de cliquer sur « Itinéraire vers » et l’application propose l’itinéraire adapté (avec estimation de la durée et de la distance) selon que vous êtes à pied, à vélo, en voiture ou en transports en commun. On peut aussi pré-télécharger le pays avant de l’utiliser, ce qui évite encore une fois de dépendre du réseau. Très pratique en voyage. Disponible sur Google Play ou sur AppStore.

Et les GPS de randonnée ?

Il existe aussi des systèmes de navigation spécialement conçus pour la randonnée. Ils permettent de randonner en autonomie plusieurs jours sans devoir recharger l’appareil. J’avais à l’époque testé un appareil Garmin de la gamme eTrex. Ce sont d’excellents appareils (robustes, précis, endurants) mais je n’avais pas aimé la prise en mains. Cela n’engage encore que moi, mais si je devais néanmoins te conseiller deux modèles, ce serait l’eTrex Touch 25 qui propose une très bon rapport qualité/prix ou l’eTrex Touch 30 un peu plus puissant.

Et la carte papier ?

Initialement adepte des cartes papiers, j’essaie d’en avoir toujours une dans sac à dos car elle pourra toujours remplacer le smartphone en cas de panne, à condition de savoir la lire, ce qui est mon cas 🙂 Il y en a plusieurs types : la traditionnelle carte IGN (ou « d’état major ») qu’on trouve dans la plupart des magasins de sport (classées par zone) ou à l’achat sur les sites IGN, et les cartes de balades par région qu’on trouve dans les office de tourismes et vendues dans ceux-ci. Ces balades correspondent à des itinéraires balisés sur le terrain, c’est donc très facile de s’orienter car il suffit de suivre le balisage ! Certaines maisons du tourisme (ou offices) proposent sur leur site internet un catalogue des randonnées avec les tracés GPX à télécharger !

Il y a aussi les topoguides des Sentiers de Grande Randonnée qui sont très pratiques et complets.

Je consulte également le site TopoMapViewer qui me permet de consulter n’importe quelle zone en Belgique avec tous les détails. C’est excellent. En France, il existe l’équivalent appelé GeoPortail.

à toi de jouer !

J’espère que cela va pouvoir t’aider pour tes prochaines escapades. N’hésite pas à m’envoyer un petit message si besoin et consulter mes nombreuses idées de week-end sur le blog, incluant parfois plusieurs parcours. Je compte sur toi pour PARTAGER l’article si il t’a plu !

Un week-end en Haute Ardenne
Un week-end détente dans les Hautes Fagnes
Un week-end à Durbuy
Un week-end champêtre en Gaume
3 randonnées à faire dans le Val d’Anniviers
Week-end rando en Ardenne
4 randos à faire dans les Vosges
Randos coups de cœur dans les Calanques de Marseille
Séjour entre lacs et montagnes dans le Jura
Microaventure dans les Hautes Fagnes
Rando et bivouac en Ardennes Françaises
Un week-end dans l’Eifel volacanique
Week-end hivernal dans les Vosges

N.B. : Cet article contient des liens d’affiliation vers des marchands. Cela ne change absolument rien pour le lecteur, ils me permettent juste de financer ce blog et de continuer à pouvoir vous proposer des contenus gratuits.

Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.