Fin 2019 j’ai eu envie de produire une vidéo pour exprimer en images ma façon d’apprécier la nature et les paysages insoupçonnés que la Belgique nous offre. Chose que je fais d’ailleurs maintenant depuis six ans sur le blog. J’ai pour cela fait appel au talentueux réalisateur Sébastien Pins. Mon court métrage « Belgium Wilderness » est maintenant terminé et il sera prochainement diffusé en festival ! Laisse-moi donc t’en parler…

Comme tu le sais peut-être déjà, j’ai toujours adoré crapahuter et explorer la Belgique. A l’instar de sa nature sauvage, les paysages variés que le « plat pays » propose me fascinent véritablement.

Chaque pas sur les sentiers est pour moi un véritable voyage. Et même si j’ai la chance de voyager souvent de par mon activité de blogueur et créateur de contenu, il m’en faut peu pour m’émerveiller…

Comme je le dis souvent : il n’y a pas besoin d’aller loin pour voir de belles choses…
Tu peux d’ailleurs le constater à travers les nombreux articles rédigés sur ce blog.

Mais j’avais envie d’exprimer mon amour pour mon pays autrement que par écrit. Je souhaitais proposer de belles images parfumées de poésie et d’esthétisme. Je me suis donc tourné vers Sébastien Pins dont j’avais repéré le travail lors de la promotion de son film Traces.

Celui-ci raconte l’histoire d’un débardeur et de son cheval qui nous emmènent au cœur d’une forêt d’Ardenne, au fil des saisons, pour y vivre sa passion sous le regard d’une étrange jeune fille…

Si tu n’as pas encore vu la bande annonce, je te conseille d’aller y jeter un coup d’œil !

Traces, un court-métrage de Sébastien Pins.

Sébastien adore la nature et est comme moi originaire du Condroz.

Il aime également l’explorer et en déceler la beauté, la fragilité et les mystères. Perfectionniste dans l’âme, il est constamment à la recherche d’une image de qualité imprégnée de la plus belle des lumières et ceci afin de toucher le spectateur…

Son travail de réalisateur est remarquable et il a été primé dans de nombreux festivals internationaux et même par les Nations Unies. J’ai donc décidé de le contacter pour lui proposer mon projet et il a directement été séduit par celui-ci.

J’ai adoré travailler avec Sébastien pendant une semaine de tournage consacré à Belgium Wilderness. Il a réussi à tirer de ces quelques jours ml’essence même de ce que je souhaitais mettre en avant dans ce court-métrage. Il a tout de suite compris ce que j’imaginais et par son talent, il a tout simplement sublimé mes souhaits.

Je t’invite à rejoindre la page facebook Sébastien Pins – Alchimie Productions
pour te tenir informé(e) des prochains projets de Sébastien !

« Belgium Wilderness »,
une mise en exergue de la Belgique sauvage.

Dans ce court métrage de 2’30 » entièrement tourné en Belgique (et plus particulièrement en Wallonie), je raconte avec poésie et sensibilité ma façon d’apprécier la nature et les paysages de la Belgique sauvage. Celle dont on ne soupçonne pas forcément l’existence mais dans laquelle j’aime déceler toutes ces beautés et ces richesses qui m’enrichissent et font de moi un homme épanoui.

Car il n’y a pas forcément besoin d’aller loin pour voir de belles choses et surtout vivre des aventures extraordinaires… Des panoramas, des rencontres au détour d’un sentier, une façon de ressentir les choses qui m’émeut à chaque randonnée.

« Un peu court comme format », me diras-tu peut-être… C’est selon moi suffisant pour exprimer mon message et me concentrer davantage sur la qualité que la quantité 🙂

Belgium Wilderness, l'affiche du court métrage

BELGIUM WILDERNESS

Durée : 2’30 »
Réalisateur : Sébastien PINS – Alchimie productions
Acteur : Maxime Alexandre
Musique : Julien Jardon
Date de réalisation : 1er janvier 2020
Photo de couverture de Michel Dvorak / www.au-tournant.org
Traduction et sous-titres : Kervyn Jamaigne

Premières diffusions

Mais où peut-on voir ce film ? Pour l’instant, il ne sera visible qu’en festivals et autres événements organisés autour de la randonnée, du voyage, de l’outdoor ou de la nature (n’hésitez pas à me contacter si vous avez envie de diffuser la vidéo lors de votre prochain événement). Je le mettrai en ligne plus tard sur Youtube et sur facebook.

C’est cependant avec beaucoup de plaisir que je t’annonce que Belgium Wilderness sera diffusé pour la première fois au Banff Mountain Film Festival (hors sélection officielle) lors de la prochaine tournée belge qui débutera mi-mars. Edit : avec la crise sanitaire, l’événement est reporté à une date ultérieure. Je suis super content et j’ai hâte car le « Banff », c’est probablement le plus grand et le plus prestigieux festival de films d’aventure en montagne au monde. Une compétition cinématographique internationale née en 1975 et qui se tient chaque année le premier week-end de novembre au creux des Rocheuses canadiennes dans le village de Banff (Alberta, Canada). Le Festival attire les réalisateurs les plus talentueux de la planète ayant réussi à capturer à travers la lentille le réel esprit de l’aventure…

Belgium Wilderness a également été sélectionné dans d’autres festivals du film à travers le monde.

Remerciements

C’est Decathlon Belgique qui a soutenu ce projet de A à Z. Je les remercie vivement pour leur aide et la confiance accordée. Il est toujours agréable de constater que des marques populaires sont encore prêtes à soutenir des projets visant à mettre en avant un pays dans lequel ils sont implantés depuis des années. Ambassadeur randonnée de la marque, je suis également ravi de pouvoir continuer à évoluer avec des produits de qualité et optimisés pour l’aventure. Decathlon partage le sens du sport et de la découverte pour tous, ce qui est sensiblement en lien avec les valeurs de ce blog.

Merci également aux personnes qui m’ont aidées de près ou de loin dans la réalisation de ce court-métrage. Je pense notamment à Michel et Ingrid. Il n’a pas toujours été facile de tout coordonner (autorisations de tournage, portage du matériel, prises de photos, etc.) et je n’y serais pas arrivé sans vous. Merci aussi à Kervyn pour la traduction et le sous-titrage, à Michael pour la traduction des mails, etc.

Merci évidemment à Sébastien et son assistant Benjamin qui ont fait de l’excellent boulot pendant une semaine de tournage parfois compliqué. Votre passion mérite des louanges… Merci à Julien Jardon pour la magnifique musique spécialement produite pour l’occasion. Merci à Walter Barthélemi de m’avoir fourni des images de qualité pour embellir ce film.

Un dernier merci te reviens aussi à toi pour ton intérêt et ta fidélité. Ce n’est pas évident de proposer du contenu de qualité avec constance. C’est pourtant ce que je m’efforce de faire avec passion depuis 2014. Merci donc d’être toujours là ou de m’avoir rejoins en chemin qui je l’espère est loin d’être terminé ! 🙂

Et n’oublie jamais que la Belgique est magnifique !

Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.