Je t’invite dans cet article à découvrir quelques-unes des nombreuses activités estivales proposées sur le territoire du Haut-Giffre et que j’ai eu la chance de pouvoir tester lors d’un précédent voyage. Bonne lecture !

Situation

Avec un ADN résolument imbibé d’authenticité, de traditions et de Nature, la vallée du Haut-Giffre abrite 6 villages aux richesses multiples qui en font un terrain de jeu idéal en plein cœur la Savoie et des Alpes Françaises. Les villages de Samoëns, Châtillon sur Cluses, La Rivière-Enverse, Verchaix, Morillon et Sixt-Fer-à-Cheval sont très agréables et en été, on retrouve notamment de nombreux sentiers de randonnées et une panoplie de sports d’eaux vives au cœur de la nature.

Rafting sur le Giffre

Sixt-Fer-à-Cheval

On commence notre exploration de la vallée du Haut-Giffre avec une descente en rafting sur les eaux tumultueuses du Giffre. Si tu sais nager et que tu es en bonne santé, c’est une activité que tu dois absolument tester ! Je ne me lasse pas d’enfiler le matériel fourni et d’embarquer sur le raft 8 places (dirigé par un guide diplômé) pour dévaler les eaux qui sont aussi excitées que moi !

Le départ se fait depuis la base à Sixt-Fer-à-Cheval sur un embarquement privé. Après s’être équipé et après avoir participé au briefing sur les consignes de sécurité, on démarre… Accompagné, bien évidemment.

Les paysages sont à couper le souffle, l’eau cristalline (et bien fraîche) et les rapides tumultueux : c’est définitivement une expérience à vivre.

Plus d’infos ici (plusieurs formules proposées).

Une nuit en falaise sur un portaledge

Rocher des Tines à Sixt-Fer-à-Cheval

Voilà une expérience que je ne suis pas prêt d’oublier ! Dormir sur une plateforme aménagée pour l’occasion directement contre la falaise, à une trentaine de mètres de hauteur. Le portaledge a été installé par François du Bureau des Guides de Samoëns avant notre arrivée. Il nous attend sur le parking du Rocher des Tines avec le matériel (harnais, cordes, casques, repas). Après une petite marche d’approche, nous découvrons l’ampleur de notre délire…

Les portaledges (plateformes artificielles ultralégères qui servent aux grimpeurs et aux alpinistes pour se reposer contre la falaise) nous attendent. Après une délicieuse fondue au sommet de la falaise (qu’on atteint par le côté), il est temps de se brosser les dents et « de faire un dernier pipi » avant de descendre en rappel court sur nos plateformes.

Je t’avoue, je ne faisais pas le malin une fois assis dessus mais quand on se fait à l’idée que c’est solide et stable, on arrive à se détacher des craintes et une sensation d’apaisement s’installe.

Emballé dans mon sac de couchage et constamment attaché à la corde par le harnais, j’entame une nuit qui sera étonnement bonne. Au réveil, le spectacle est au rendez-vous avec des ambiances lumineuses à couper le souffle. Je recommande !

Plus d’infos ici

Randonnée au refuge de Sales

Alt. 1877 m.

Toujours accompagné d’un guide du le Bureau des Guides de Samoëns, nous montons au Refuge de Sales situé à 1877m d’altitude et accessible uniquement à pied. Le refuge est implanté dans un havre de paix isolé du tourisme de masse. Il est tenu par Marlène et Christophe qui ont repris avec passion et motivation la relève des parents pour continuer l’activité familiale dans l’ancien chalet d’alpage. Il est composé de 5 chalets et a une capacité de 54 places réparties en 2 dortoirs (réservation obligatoire pour dormir).

Accès le plus facile : Dans le village, suivre à droite la direction “Cascade du Rouget” jusqu’au parking terminal du Lignon (Alt 1180m). De là, emprunter le sentier (GR5). Après les cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz, prendre la bifurcation en direction de Sales (GR96). Accéder au plat du Clos de Sales, franchir la rivière puis le Pas de Sales et les Cascades de Trainant avant d’arriver à l’alpage de sales.

Idée sympa et exclusive : le refuge a créé de fiches pédagogiques pour les plus jeunes à télécharger et à remplir au cours de la montée pour éviter les traditionnels “c’est quand qu’on arrive” > Fiche 5/8 ans > Fiche 8/10 ans.

La montée est jalonnée de cascades
ce qui en fait un itinéraire particulièrement apprécié.

On peut également admirer la variété de la flore et de la faune
présentes sur le chemin et sur le plateau de Sales.

Il n’est pas rare de surprendre des marmottes et des bouquetins
et si tu es observateurs et chanceux, tu pourras même voir passer un aigle ou un gypaète !

Quelques idées de randonnées à faire dans les alentours du refuge
Carte IGN concernée : 3530 et TOP 25 « Samoëns Haut-Giffre » (1/25000)

VTTAE et nuitée au refuge du Lac de Gers

Alt. 1533 m.

Il est temps de troquer les chaussures de randonnée avec une monture de chez Mountain Spirit pour aller découvrir le secteur du lac du Gers. La montée est facile (merci l’assistance électrique) permet de découvrir les sommets voisins et la beauté des montagnes de la région. On en prend plein les mirettes…

Le lac du Gers, qui est l’objectif de la balade, est situé à 1537m d’altitude. En randonnée pédestre, je te conseille l’itinéraire le plus facile au départ du pont de Lédedian : 400 m de D+, 1h55 (prendre la direction de Samoëns 1600, après Vercland prendre le Chemin du Béné). 

On trouve juste à côté du le le Refuge du lac de Gers. Je vais d’ailleurs y passer la nuit ! Il propose en effet à la fois le gîte et le couvert. Qu’on soit de passage pour le déjeuner ou pour l’apéritif, avide de soirées en montagne ou en étape, il ne faut surtout pas hésiter à faire escale au refuge !

Et on plus, on y mange super bien…

Le soir, quand les quelques touristes reprennent les sentiers pour redescendre dans la vallée, une sensation s’installe, celle d’être chanceux d’être là. Les lumières colorent la nature de rayons magiques et on a l’impression d’être privilégié. C’est la montagne comme je l’aime…

Pour louer un VTT ou VTTAE
Pour réserver une table ou une nuit au refuge

Vol en parapente

Samoëns 1600

Pour couronner ce séjour dans la vallée du Haut-Giffre, je te conseille de faire un vol en parapente avec Pégase Samoëns. Ils proposent de voler en toute sécurité, pendant un baptême de l’air ou un stage de parapente. Cela permet de découvrir d’un peu plus haut les montagnes et la vallée. J’ai d’ailleurs pu voir le Mont Blanc tout proche…

Plus d’infos et réservations

Les bonnes adresses

Chalet du Fer à Cheval à Sixt-Fer-à-Cheval. Une bonne table avec des produits locaux très bien préparés et une vue époustouflante sur le cirque. 

Neige et Roc**** à Samöens. Un charmant hôtel, accueillant et équipé d’une piscine et d’un joli Spa. J’ai adoré m’y détendre entre deux activités sportives.

Le nez en l’Air à Samoëns. Un caviste accueillant reconverti en sommelier depuis 2010. On y déguste de nouvelles quilles sélectionnées par le patron, sans artifices œnologiques et ce sont souvent celles des copains vignerons. Santé !

La Covagne à Morillon. Petit resto « guinguette » au bord du Lac Bleu. On y prend l’apér avec les copains, on y déguste de délicieux plats, on y chante, on y joue une partie de Möllky… On y est bien ! 

L’Accordéon à Samoëns. le Bistro cantine où on mange des pâtes maison et où on a parfois la chance d’écouter de chouettes concerts dans le centre de Samoëns en toute convivialité. 

Accès

BON PLAN : N’hésite pas à privilégier les transports en commun
et créer ton itinéraire combiné le plus responsable,
le plus rapide ou le moins cher sur la nouvelle plateforme GO SAVOIE MONT BLANC !

En voiture

En venant de Paris : environ 6 heures avec 629 km.
En venant de Lyon : environ 2 heures avec 197 km.
Depuis le Sud : environ 6 heures avec 597 km.
Depuis le Nord : environ 7h30 avec 755 km.
De l’Est : environ 4h30 de trajet avec 455 km.

En train

De la gare de Cluses à Sixt-Fer-à-Cheval en passant par Morillon il y a des navettes d’autocars. Pour Morillon ces bus vont seulement jusqu’à Morillon village, pas de desserte pour Morillon 1100, plateau des Esserts si vous arrivez pendant les horaires d’ouverture de la télécabine (ouverte uniquement en hiver) vous pourrez emprunter celle-ci. Horaires et disponibilités.

En bus

Liaison régulière entre la gare de Cluses et Sixt-Fer-à-Cheval via Morillon. Horaires
Liaison régulière entre la gare d’Annemasse et Sixt-Fer-à-Cheval via Verchaix et Morillon. Horaires
Liaison régulière entre l’aéroport de Genève et Taninges : alpybus.com/fr/

J’espère que cet article a pu t’inspirer pour tes prochaines escapades.
N’hésite pas à le partager sur tes réseaux !
Ce petit geste m’est d’une grande aide et me permet de toucher davantage de monde.


 

Ce article a été rédigé suite à un voyage de presse organisé par les offices du tourisme de Samoëns et du Haut-Giffre en collaboration avec l’agence Mindshake PR. Merci à eux pour l’invitation et la confiance accordée. Mes propos restent cependant (et comme toujours) libres et sincères.

Article précédentPréparer son voyage en avance : les avantages.
Article suivant5 activités à faire en été à Verbier – Val de Bagnes
Maxime
Je suis Maxime, l'âme vagabonde derrière les récits de « Trekking et Voyage », une oasis pour les amoureux de randonnée, les assoiffés de voyages plus ou moins lointains et les fervents adeptes du plein air. J'ai toujours été passionné des immensités sauvages, des murmures de la nature et des aventures qui transforment l'âme. Tout en étant un épicurien qui savoure la vie à pleines dents, je te partage ici mes récits et mes coups de cœur. L'idée d'être une source d'inspiration et de partage d'expériences me plait, surtout quand les mots sont choisis pour leur vérité et leur utilité. Bonne lecture ! "Happiness is only real when shared" (Christopher J. McCandless dit « Alexander Supertramp »)  

TU ME LAISSES UN PETIT COMMENTAIRE ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.