J’ai eu envie de m’évader en solitaire l’espace de quelques jours, de respirer l’air de la mer, de bien manger, de rencontrer des gens, de m’immiscer dans un autre rythme de vie, mais aussi et surtout d’aller randonner en montagne et voir de beaux paysages.  Mon choix s’est alors tourné vers Barcelone et ce n’est pas par hasard…

Cela vous étonne ? Lisez plutôt ces quelques lignes…

D’abord, voici la vidéo qui résume bien l’article :

Quand on parle de Barcelone, on pense directement aux tapas, aux terrasses ensoleillées, aux nombreux monuments remarquables, aux boutiques, aux musées, à la Rambla, à Gaudi et la Sagrada Familiaau football, sans oublier les bars, les cafés, les restaurants et boites de nuit, mais aussi la plage !

DSC06582

Le fait est que la capitale de la Catalogne est pour moi l’une des plus chouettes villes à visiter en citytrip, de par la diversité des activités qu’elle propose et de l’ambiance qu’elle dégage. C’est une ville qui ne dort jamais…

Un chouette mélange d’architecture, d’ambiance catalane, de gastronomie et de culture. Il y a tellement d’endroits intéressants qu’au final, on a peur de louper quelque chose de sympa !

Cet article n’aura donc pas pour but de recenser toutes les choses à faire absolument à Barcelone, parce que d’autres sites l’ont déjà fait 100(0) fois, mais plutôt de vous conter sans prétention ce que j’ai pu découvrir lors cette dernière escapade catalane, des fois hors des classiques habituels comme une randonnée dans les collines de la ville ou à la montagne dans le massif de Montserrat.

Je vous rappelle cependant aussi quelques immanquables, histoire de bien profiter de l’ambiance de Barcelone.

Ce que vous ne devez donc pas rater…

Descendre et/ou monter La Rambla

Oui, tout simplement, car La Rambla est une des avenues (touristiques) emblématiques principales de la ville. Elle est dotée d’une voie piétonne en son milieu, qui vous mènera de la Plaça de Catalunya vers bas et directement au vieux port (port Vell) où se dresse la colonne de Christophe Colomb.

DSC06366

La promenade est particulièrement fréquentée, aussi bien le jour que la nuit. Elle est jalonnée de petits kiosques de presse, de marchands de fleurs, de bars et restaurants, d’artistes de rue, de commerces et de vendeurs ambulants.

Les Rambles : le pluriel est lié aux différentes portions qui constituent l’ensemble, les noms sont les suivants :

Wikipédia : Yearofthedragon
Wikipédia : Yearofthedragon
  • La Rambla des canalettes, avec la fontaine de Canaletes.
  • La Rambla des études, nommée ainsi à cause de la présence de l’université (édifice xve siècle).
  • La Rambla des fleurs (ou rambla de Saint Joseph, à cause de l’ancien couvent de Saint Joseph).
  • La Rambla des capucins (ou rambla du Centre), nommée ainsi à cause de l’ancien couvent des Capucins.
  • La Rambla de Sainte Monique, donnant sur le port et où se trouve la paroisse qui lui donne son nom.

Accès à La Rambla : métro Catalunya ligne verte L3 ou  ligne rouge L1

Passer par le port Vell

Le Port Vell commence où se terminent les Rambles de Barcelone, avec comme emblème depuis 1886 : le monument à Colomb.

DSC06529

Au sommet de la colonne, à 50 mètres de hauteur, un mirador permet de profiter de la vue sur le port et sur la fameuse promenade.

DSC06417

À cet endroit, la Rambla de Mar conduit à un grand centre commercial, Maremagnum, et, de l’autre côté, à L’Aquàrium de Barcelone.

DSC06521

Accès : métro Drassanes lige verte L3

Détour sur la Plaça Reial 

La Plaça Reial est l’une des plus notables de Barcelone. Elle se trouve sur la gauche en descendant la Rambla. C’est l’unique place à arcades de la ville, ce qui lui donne son caractère exceptionnel.

DSC06389

Aujourd’hui, la place est le point de rencontre d’un public très hétérogène et un haut lieu touristique et événementiel de la ville. Attention cependant aux prix gonflés des restaurant et bars : un cadre aussi joli, ça se paye… 🙂

Sur la place est installée une fontaine centrale de fer nommée les trois Grâces. Les deux luminaires qui l’entourent sont signés par Antoni Gaudí et font partie des premières œuvres de l’architecte.

DSC06397

Accès : métro Liceu ligne verte L3

Se perdre dans les ruelles du quartier gothique

Elles sont également populaires mais surtout très typiques. On y croise davantage la population locale fuyant les tarifs touristiques. De nombreux lieux cachés sont à découvrir…

DSC06350

Tout y est : des petites places isolées pour déguster des tapas ou boire un verre en terrasse, des petites boutiques, des bars typiques, des églises et autres beaux monuments… J’adore !

DSC06362

Accès : métro Jaume I ligne L4

Escapade des sens à la Boqueria

Gourmand que je suis, je ne peux m’empêcher de vous parler de ce marché couvert qui se situe sur une rue adjacente à La Rambla.

DSC06368

C’est 6000 m², à la fois espace de vie et une attraction touristique, véritable cathédrale de sens ornée de produits de qualité… j’adore cet endroit ! Des couleurs, des odeurs, une ambiance à part entière…

DSC06370

Certains étals du marché appartiennent à la troisième ou quatrième génération de vendeurs. Un côté familial qui donne aussi au marché de la Boquería un charme certain.

DSC06383

Les produits proposés sont aussi bien locaux qu’exotiques. Poissons, fruits de mer, huiles, viande, jambons, fruits, légumes, … le marché de la Boquería est donc un lieu sympa pour acheter des produits de grande qualité (même si les prix ne seront pas les moins chers).

DSC06381

Vous pourrez également y manger sur le pouce, une expérience unique dans cette foule, même si je préfère les petits bars traditionnels plus calmes… Attention aux pickpockets et n’hésitez pas à vous y rendre en fin de journée pour profiter de prix cassés, et en matinée pour éviter la foule. Le fond du marché est souvent aussi moins cher… 😉

Accès : métro Liceu ligne verte L3

Visiter la Sagrada Familia

Que dire… c’est LE monument à voir à Barcelone. Pris d’assaut par les touristes et pas forcément bon marché (entre 18 et 30 € selon que vous effectuez la visite guidée ou que vous montez dans une des tours), vous ferez cependant un écart dans votre budget pour ce trésor architectural unique…

C’est simple : je n’ai jamais été aussi époustouflé en entrant dans un édifice religieux…

DSC06515

La « Sainte Famille » est le monument le plus célèbre de Gaudi et le plus représentatif de son génie visionnaire. C’est aussi le symbole de Barcelone et la Cathédrale du troisième millénaire. Elle est la synthèse de tout son savoir architectural, avec un ensemble de symboles sur les mystères de la foi – extraordinaires façades représentant la naissance, la mort et la résurrection du Christ.

Je ne suis pas un grand fan des nombreux détails religieux et des petites histoires et clins d’œil entourant ce magnifique édifice, mais je peux néanmoins vous assurez que c’est très beau !

DSC06456

DSC06451

Accès : métro Sagrada Familia ligne L2 ou L5

Moment détente à la plage

Si le temps le permet et que vous aimez ça, emportez votre serviette de bain, vos lunettes de soleil et votre crème et filez jusqu’à la plage… ou plutôt jusqu’aux plages !

Barcelone offre presque 5 km de plages de sable doré à quelques minutes du centre ville. Toutes les plages de Barcelone sont plutôt propres et bien entretenues. L’eau de mer est claire et agréable pour se baigner. En saison, des maîtres nageurs sont présents pour assurer votre sécurité.

decouvertes.expedia.fr

Barceloneta est probablement la plage la plus populaire. Elle s’étend le long d’une digue pleine de très bons petits restaurants assez sympas. Accès : métro Barceloneta ligne L4.

Sant Sebastià est la plus grande plage de Barcelone. Très animée, elle est, avec la Barceloneta, la plage la plus proche du centre-ville, ce qui explique sa fréquentation. On y trouve de nombreux clubs de sports nautiques et des restaurants branchés et agréables. Accès : métro Barceloneta ligne L4.

Bogatell est une plage plus propre et plus tranquille que celles de la Barceloneta et de Sant Sebastià. Elle est aussi plus éloignée du centre, à vous donc de choisir quelle plage fréquenter en fonction de vos préférences.

Les habitués de la plage Mar Bella sont plutôt jeunes et ouverts d’esprit. Incontournable pour la communauté gay et lesbienne, on y  trouve également un coin naturiste (le seul de la ville). Les dimanches d’été, de grandes fêtes y sont régulièrement organisées.

Bien que voisine de la Barceloneta, la plage de Nova Icària est l’une des plus calmes de la ville. En général, elle est fréquentée par des familles avec enfants.

La plage Nova Mar Bella est l’une des plus silencieuses de Barcelone, ce qui constitue son principal attrait. Elle est parfaite pour les familles ou les personnes cherchant la tranquillité, mais n’est pas la plus belle avec les nombreux immeubles situés juste derrière…

N’oubliez pas également

  • d’aller goûter des tapas dans les petites ruelles typiques,
  • de déguster une bonne paella près de Barceloneta,
  • d’aller boire un verre dans un cabaret catalan où vous pourrez entendre des performances live de Flamenco,
  • de visiter un ou l’autre musée (Musée Dalí, Museu d’ Arqueologia de CatalunyaLa Pedrera de Gaudi, Musées d’histoire de Barcelone et de CatalogneMusée Maritime,…),
  • de visiter le château et parc de Montjuic,
  • le très bel aquarium de Barcelone,
  • j’oublie certainement quelque chose tellement il y a à faire et à voir, n’hésitez donc pas à commenter pour compléter la liste 🙂

Ce que j’ai découvert, en dehors des classiques…

Les collines

Si vous voulez vous promener dans un milieu naturel proche de la ville et accessible à métro, je vous conseille de faire comme moi et de partir à l’assaut de la chaîne des Tres Turons, quasi en plein cœur de Barcelone !

Tres_Turons

Vous pouvez enchaîner les « sommets » de Barcelone depuis Nou Barris en passant par Turó de la Peira, Guinardó, Carmel et Creueta del Coll pour atteindre Putxet. Vous serez au cœur d’une nature étonnante et d’une flore riche, sur des sentiers qui vous mèneront à de très beaux panoramas de la ville.

Pour ma part, je me suis rendu en début de soirée vers le parc de Guinardo, où j’ai pu flâner à l’écart de l’agitation et faire quelques photos.

Ce fut très agréable !

Accès : métro Alfons X, ligne L4.

DSC06576

Ces quartiers sont à l’écart des circuits touristiques et il y règne une ambiance populaire et authentique. De nombreuses petites zones ombragées sont agréables, propices aux rencontres et aux piques-niques.

Superbe découverte : Montserrat

Comme vous avez pu le remarquer dans la vidéo et dans les photos postées lors de mon séjour, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller randonner une journée complète… Et pas n’importe où puisque j’ai découvert le massif de Montserrat, un région vraiment particulière !

DSC06623

Situé à une soixantaine de kilomètres de Barcelone (une heure en train), ce massif isolé abrite en son sein la magnifique abbaye bénédictine de Santa Maria de Montserrat consacrée à la vierge de Montserrat.

DSC06664

Pour y accéder depuis Barcelone, rendez-vous à la gare d’Espanya où un kisoske vous renseignera. Vous devrez prendre la ligne de train R5 en direction de Manresa. Vous pouvez descendre à Montserrat Aeri pour monter au massif en téléphérique, ou l’arrêt d’après nommé Monistrol pour monter en train à crémaillères. Le prix est de +- 20 € A/R.

DSC06612

J’ai choisi la montée en téléphérique, un rien plus impressionnante. Je n’avais pas assez de temps pour y monter à pied, sinon je l’aurais fait 🙂

DSC06635

Une fois arrivé dans la cité en hauteur, choisissez entre aller vous promener dans les sentiers de montagne ou visiter l’abbaye et ses alentours

DSC06646

Les premiers panoramas ont un effet euphorisant sur moi : j’étais tellement heureux d’être dans la nature, à la montagne… loin de cette « cohue populaire » qui fait pourtant de Barcelone la belle ville qu’elle est.

DSC06649

Les gentilles hôtesses du centre d’informations vous renseigneront sur les possibilités de promenades et de visites. Il y a vraiment de quoi faire !

DSC06654

 

Le tracé :
http://www.openrunner.com/orservice/inorser-script.php?key=mykey&ser=S08&id=5758532&w=650&h=400&k=5&m=0&ts=1456334047

J’ai opté pour un tour d’une dizaines de kilomètres en passant d’abord par la croix Sant Miquel d’où j’ai pu apprécier la belle vue sur l’abbaye, digne d’un monastère tibétain. Le début de la promenade se fait sur un chemin bétonné, dommage…

DSC06660

DSC06668

Je suis ensuite passé par l’ermitage San Miquel.

DSC06683

Puis la chapelle Santa Magdalena

DSC06711

Le reste de la balade se fait à travers un sentier moins carrossable qu’au début. Je passe même par quelques escaliers pour monter vers un plateau qui offre de chouettes paysages.

DSC06749

Puis arrive un point de vue surplombant l’abbaye… superbe !

DSC06737

Le reste du sentier vous amènera vers le sommet, le Sant Jeroni, facile d’accès et qui culmine à 1236 m et qui est le point culminant du massif.

DSC06769

Je n’y verrai malheureusement quasi rien avec les nuages… Je me réconforte avec une rencontre sympathique… l’oiseau semble avoir faim et se laisse attirer par quelques morceaux de barre de céréales 🙂

DSC06833

La vue en redescendant est également très agréable…

DSC06845

Cet endroit est vraiment très joli et je vous le conseille si vous souhaiter prendre un bon bol d’air dans un cadre exceptionnel à une heure de la ville…

De retour dans la cité, j’ai été me promener dans les alentours de l’abbaye. Ce lieu de pèlerinage s’impose dès le Moyen-Âge comme le premier sanctuaire dédié à la vierge Maria de Catalogne.

DSC06862

DSC06869

Parvis et la façade de la basilique avec le dallage inspiré de celui du Capitole romain.

DSC06876

La nef centrale et le chœur de la basilique… majestueux.

DSC06881

Ce que j’ai « zappé »

Il y a certaines choses que j’ai préféré passer, pour une raison ou pour une autre. Ce n’est qu’une question de choix, mais rien ne vous empêche d’aller y jeter un coup d’œil et de me donner votre avis 🙂

Manger sur les terrasses de la Rambla : c’est plus cher et la qualité du service/repas est moins bonne…

Le musée de cire : le long de la Rambla, j’ai préféré éviter car cela me semblait un peu « cheap »… à confirmer ?

Musée de l’érotisme : je n’étais pas vraiment dans l’ambiance pour m’y rendre, une autre fois peut-être :p

Le parc Guell : réputé somptueux, ce sera  pour une autre fois peut-être, je n’avais pas envie de payer pour entrer dans un parc. De plus, la météo ne s’y pretait pas.

Le stade du FC Barcelone : le stade du Camp Nou est le 3ème stade de football le plus grand au monde, après les stades de Sao Paulo au Brésil et de Mexico. Véritable lieu pour les passionnés de foot que sont les catalans, je n’y ai cependant pas fait d’arrêt car je ne suis pas très foot…


Logement :

Vous aurez le choix du type de logement à Barcelone, il y en a pour tous les goûts. Auberges, hôtels, B&B, apparts, etc. J’ai logé à l’hôtel il y a quelques années ce qui fut un excellent souvenir, la qualité hôtelière est souvent au top.

Cette fois-ci, j’ai opté pour une auberge de jeunesse, ce qui m’a permis de rencontrer des gens venant des 4 coins du mondes et à un budget bien plus accessible. C’est vraiment l’idéal quand on voyage seul.

Située près de la Place Catalunya et à 3 minutes à pied de la Rambla, le St Christopher’s Inn m’a permis de loger pour pas cher dans un chouette cadre moderne et bien aménagé. Le bar-restaurant Belushi, attenant à l’auberge, propose des soirées à thèmes et une carte sympathique de tapas et autres spécialités, sans oublier la diversité des boissons proposées avec des réductions pour les hébergés, l’idéal pour votre bourse.

Je vous conseille d’ailleurs de loger dans le quartier de la place Catalunya, il y a pas mal d’hôtels et auberges sympas, proches de tout que ce soit à pied ou via les transports en commun.


Plus de photos :

 


Accès et transport :

  • De nombreuses compagnies desservent l’aéroport Barcelone El Prat. Attention, deux autres aéroports se situent aussi à Reus et Gerone mais sont à une heure en car… Aussi je vous conseille d’utiliser Skyscanner qui analysera pour vous les meilleurs offres, sans prendre de commission.
  • De l’aéroport au centre-ville et vice versa, je vous conseille d’utiliser l’Aerobus (6€), qui vous déposera dans un des trois points névralgiques de la ville. C’est moderne, sécurisé et il y a le Wifi gratuit à bord (idéal pour dire que vous êtes bien arrivés ou que vous allez décoller…).
  • Sinon il y a aussi des moyens plus écologiques mais moins rapides, si vous avez le temps, le TGV qui part de Bruxelles vers Paris puis directement vers Barcelone!
  • Le ville est truffée d’arrêts de bus et de stations de métro : n’ayez pas peur de les utiliser, c’est sécurisé même le soir et pas trop cher si vous prenez des cartes à la journée ou sur plusieurs jours (sinon 2,25€/trajet).

Documentation utile :

  • Livre de poche utile : Barcelone En Quelques Jours de Lonely Planet
  • Tous les hébergements proposent des plans de la villes et des transports en commun
  • Demandez le nom de la station de métro qui mènera à votre lieu de visite, c’est aussi simple que ça pour être sûr de ne pas vous tromper 🙂

Je compte sur vous pour me donner d’autres coups de cœurs que je n’aurais pas mentionné, je n’y suis allé que quelque jours, et même si c’était la deuxième fois, je suis persuadé qu’il y a encore beaucoup à découvrir dans cette belle ville…

Et comme le chantait Freddy Mercury…

VIVAAAAaaAAA BARCELONAAAA ! 🙂

Loading Facebook Comments ...

1 COMMENTAIRE

  1. article super complet qui permet de se faire une idée de barcelone mais aussi de partager les bons plan , perso ce que j’ai préféré Barcelone (en dehor du Razzmatazz) c’est la colline qui surplombe le parc güell et le bunker juste a cote qui bénéficie aussi d’une vue panoramique sur tout la ville et la vallée environnante de Barcelone , avec aussi beaucoup de jeunes cool qui mettent une bonne ambiance. sinon pendant que j’y suis je vous passe une petite astuce qui m’a bien dépanné pendant mon trip en espagne , je cherchais désespérément a contacter l’administration Française depuis 2 semaines jusqu’à que je tombe sur ce site , j’espère que cela aura l’occasion de vous aider autant que ca la fait pour moi , voila le lien:)appeler administation depuis espagne

TU ME LAISSES UN PETIT COMMENTAIRE ?

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.