Rhaaa la Toscane… Un mot qui fait rêver tous les amateurs de beaux paysages, d’art, de culture, mais aussi de gastronomie. J’en avais donc entendu parler, je l’ai même imaginée, mais jamais je n’ai eu la chance d’y aller. Ma participation à ce voyage scolaire en compagnie de sympathiques adolescents tombait donc parfaitement bien pour découvrir quelques exquis fragments de cette belle région…

Et c’est avec plaisir que je vous partage ce circuit de 6 jours avec une sélection de quelques-une des plus belles étapes ce cette partie de l’Italie aux multiples facettes.

Pas de longues descriptions, juste quelques infos à saisir au passage, un peu d’Histoire, des idées et surtout des photos. Parce que des fois , des images valent mieux que de longs discours 😉

Enjoy !


La Toscane :

Oui bon, quand je dis « pas de longues descriptions… », un peu quand même ! juste histoire de resituer… 😉

ToscaneElle est donc une des régions d’Italie, nichée au centre-ouest du pays et dont la capitale est la majestueuse Florence. Encerclée et traversée par les grandes chaînes de montagnes  (dont je vous parle plus bas) et quelques plaines très fertiles, son relief est dominé par les pays vallonnés délicatement parsemés de cyprès et de jolis petits villages typiques. Selon la saison, les meules de foins ajoutent une touche bucolique à ce paysage déjà bien décoré par les oliviers réchauffés par le soleil…

DSC07893

Ancienne terre étrusque de l’âge de fer, théâtre de moments clés de l’épopée romaine antique et médiévale mais surtout berceau majeur de la Renaissance (dont la prospérité florentine a largement été influencée par la célèbre famille Médicis et son commerce florissant), la Toscane est riche en trésors et malgré le nombre important de visiteurs annuels, elle reste une destination incontournable en Europe.


Nous avons commencé notre séjour à Pise et je vous conseille de faire pareil, en gardant Florence pour plus tard… 🙂 Notez cependant que l’ordre des villes repris ci-dessous est mis à titre indicatif et totalement ajustable.

N’oubliez alors pas de louer une voiture et d’emporter/louer un GPS, tellement plus pratique pour aller découvrir des endroits enchanteurs et cachés…

Pise

Ce fut donc notre première découverte… Le centre historique n’est pas très grand et le point fort de la visite reste le campo dei Miracoli, avec le baptistère, la fameuse tour penchée et le Duomo, dont l’architecture est vraiment sublime !

DSC07777

Pour tout vous dire, j’ai explosé de rire en voyant les gens devant cette tour penchée poser dans des postures figées bizarres le temps d’immortaliser leur passage !

Je n’ai donc pas résisté… 😀

(* notez les belles cernes, vestiges des 16 heures de car que je venais de me manger…)

Max (1)

Blague à part… « fuyez » un peu cette zone et allez vous promener dans la ville jusqu’au fleuve Arno. Les maisons sont très belles et l’ambiance des ruelles commerçantes est sympathique.

DSC07823

DSC07826

Sienne

Le lendemain, on poursuit avec la découverte avec cette belle ville fondée par les fils de Rémus (le frère de Romulus, eux-même fondateurs de Rome : cours d’Histoire abrégé, c’est cadeau !).

DSC07843

D’ailleurs j’enchaîne vite fait, notez bien : Sienne fut une ancienne colonie romaine. Jusque là tout va bien. Mais une fois devenue cité libre et indépendante, elle fut la rivale directe de Florence. « Gibeline », c’est-à-dire partisane de l’empereur, elle s’opposait à la politique « guelfe » – favorable au pape – de sa voisine qu’elle a tenue longtemps en respect avant de lui infliger une raclée en 1260.

Voila comme ça c’est fait, je n’aurai pas écouté la guide pour rien 🙂 !

Débutez donc votre visite à la célèbre Piazza del Compo en forme de coquillage après avoir déambulé dans les petites rues… C’est sur cette place que se déroule deux fois par an le « Palio » delle Contrade, une célèbre course de chevaux traditionnelle.

D’après la gentille guide, « il s’agit d’une course mythique, d’un spectacle extraordinaire, … »

Bref, on sent que c’est dans les gènes et qu’il ne vaut mieux pas en rire… Et même si je n’aime pas trop les courses de chevaux (aussi spectaculaire que ça puisse l’être), je « mords sur ma chique » et je la laisse distraire instruire les élèves.

Je n’ai malheureusement pas de photos personnelles de la fameuse place, la météo n’étant pas très accueillante…

http://www.foggiasport24.com/
www.foggiasport24.com

Parcourez les ruelles ornées de vieilles maisons typiques en briques…

DSC07856

Et montez voir la cathédrale Santa Maria Assunta qui est juste grandiose… Le duomo di Siena dont la façade est couverte de marbre est aussi un bel exemple de style Gothique italien.

DSC07880

San Gimignano

Nous y voilà… Mon coup de cœur !

« La ville des belles tours » avec ses tours médiévales qui s’élèvent fièrement au dessus des toitures…

Cette description touristique ne me parlait pas vraiment. Et puis, j’ai vu… Elles étaient là, comme à l’époque, en symboles de puissance et de richesse des familles de la ville. Une sorte de Manhattan toscan, des gratte-ciels émanant d’un décor de Game of Thrones ou  d’Assassin’s Creedj’ai a-do-ré 🙂

DSC07943

La vieille ville a d’ailleurs été déclarée Patrimoine mondial par l’UNESCO. Ce n’est pas très grand et on doit grimper un peu pour y arriver : il s’agit d’une petite ville en hauteur. C’est peut-être ça qui m’a plu…

DSC07931

https://www.instagram.com/p/BDf9a_enBd4/?taken-by=trekkingetvoyage

DSC07954

Profitez de votre passage à San Gimignano pour goûter une des meilleures « gelato » qu’il puisse exister en Italie… Avec des prix vraiment corrects, vous ne serez pas déçu d’avoir fait la file !

DSC07928

Florence

On arrive ensuite à la pièce maîtresse du séjour, au joyau, au trésor… Elle est capitale de la Toscane mais aussi berceau de la Renaissance. Florence fut même la capitale du Royaume d’Italie de 1865 à 1870. Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, elle présente une richesse artistique exceptionnelle (églises, musées, palais), et est devenue un grand centre touristique.

DSC08068

Ce qui est chouette, c’est que la plupart des ruelles sont devenues piétonnières et cela reste agréable de s’y promener, si la foule ne vous gêne pas. Les commerces sont nombreux, accompagnés de marchés, de petits restos sympas et des bons glaciers !

J’ai particulièrement été émerveillé par la cathédrale Santa Maria del Fiore et le Duomo. C’est la plus grande église d’Europe derrière la basilique Saint-Pierre de Rome, la cathédrale Saint-Paul de Londres et la cathédrale de Milan.

DSC08056

DSC08052

Elle est avec le Ponte Vecchio l’un des symboles de la ville.

DSC08011

La piazza della Signoria (place de la Seigneurie en français) est quant à elle, avec la piazza del Duomo, la plus importante place touristique de Florence, avec ses nombreuses sculptures artistiques publiques.

DSC08004

Ferme toscane

Après la découverte de Florence, nous avons filé hors de la ville « mère » vers les campagnes pour y visiter la Fattoria Il Poggio, une ferme toscane qui produit de l’huile d’olive, du vin et d’autres produits locaux. Je me réjouissais d’y arriver… 🙂

DSC08073

J’ai vraiment apprécié ce moment à l’écart de l’agitation urbaine et je vous conseille vivement de visiter ce style d’endroit pour vous imprégner de la richesse des produits de qualité que la Toscane peut nous offrir !

DSC08081

Et pour couronner le tout, nous avons même eu droit à une dégustation des produits… un moment particulièrement savoureux.

Imaginez-moi avec les élèves, assis à table dans une cave typique avec devant moi 3 sortes de vin, des olives, du pain, des tomates séchées, une huile divine, du saucisson toscan succulent et un vinaigre balsamique à tomber…

Qu’est-ce qu’on était bien… 🙂

Si ça vous tente : www.fattoriailpoggio.net 😉

Les Alpes apuanes

Comme je vous l’ai mentionné en début d’article, la Toscane est traversée par une chaîne de montagnes : les Apennins, et particulièrement l’Apennin du nord. On peut y inclure les Alpes apuanes situées au nord-ouest, dont le point culminant est le mont Pisanino (1 946 m).

DSC08126

Les Alpes apuanes sont célèbres pour leurs carrières de marbre de Carrare, dont l’exploitation a modelé leur silhouette entamée au cours des siècles… Des fragments de montagnes éparpillés dans un massif prodigue et généreux.

DSC08127

Au départ de Colonnata et après une dégustation du fameux « Lardo Di Colonneta », nous avons parcouru les sentiers de randonnée pour une petite balade vers les alpages…

DSC08113

Vous DEVEZ goûter ce lard… Ce n’est pas un conseil, c’est un ordre !

https://www.instagram.com/p/BEG27BLHBZH/?taken-by=trekkingetvoyage

J’étais évidemment dans mon élément et j’ai beaucoup apprécié cette balade, malgré un goût de trop peu… 🙂

DSC08124

DSC08125

Lucca

Nous avons ensuite eu la chance de pouvoir parcourir la ville est ses remparts en à vélo ! Une expérience de fin de séjour vraiment sympathique que je vous conseille de tenter grâce aux locations de vélos et tandems.

La ville fortifiée est une ancienne cité marchande avec un grand nombre de monuments historiques, principalement des églises, mais aussi des villas et des palais comme le palais Pfanner et son célèbre jardin, l’église San Michele in Foro ou la tour Guinigi.

DSC08161

Ses remparts, érigés au XVIe siècle, ont ensuite été aménagés pour faire de jolies balades !

DSC08145

CONSEIL ÉCLAIR : On mange très bien en Toscane, mais je vous conseille de fuir les centres touristiques, sinon, attendez-vous à des produits de moins bonne qualité.

Allez donc fouiner dans les petites ruelles, c’est ce que nous avons fait à « Lucca ». Levez la tête et cherchez les petites enseignes, utilisez vos narines pour détecter les bonnes odeurs rarement trompeuses… 😉

DSC07882


Mon avis :

Six jours, c’est effectivement peu pour visiter la Toscane… (oui je sais que c’est ce que vous vous êtes dit tout à l’heure !) 🙂 Mais j’étais avec des élèves, avec un programme pré-établi et un timming serré.

Qu’à cela ne tienne, j’y retournerai pour profiter pleinement des petits coins sympas, des ruelles cachées, des campagnes et des petits villages typiques, sans oublier les nombreux chemins de randonnée et le terroir gastronomique riche que j’ai particulièrement apprécié. Oui, on ne me changera plus…

Le fait est que si vous cherchez une destination au soleil, culturelle, avec de la (très) bonne bouffe et optionnellement un peu de plage et de montagne, vous serez comblé ! En effet, les côtes de la mer Tyrrhénienne sont proches et proposent également de chouettes stations balnéaires (voir paradisiaques en s’éloignant des villes et en descendant vers le sud).

Quoiqu’il en soit, ce fut une belle découverte !

DSC08109

À voir également :

  • Volterra
  • Pitigliano
  • Arezzo
  • La route des vins du Chianti (Greve, Radda, Castellina, Gaiole)
  • Île d’ElbePiombino
  • Les Cinq Terres, pas très loin, qui sont 5 villages de pêcheurs situés sur la côte de la Ligurie, soit au nord de la Riviera Toscane.

Si vous avez d’autres conseils et connaissez d’autres choses à voir en Toscane, je suis preneur ! 🙂


Plus de photos :

 

Posté par Trekking et Voyage.com sur mercredi 13 avril 2016


Bonus vidéo :

Loading Facebook Comments ...

4 Commentaires

  1. Merci pour ce beau reportage qui me donne vraiment envie d’y retourner. J’y suis allée il y a déjà qqs années c’est effectivement une région magnifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.