Cet automne j’ai eu la chance de découvrir un endroit chaleureux et apaisant au cœur de la Grande Forêt de Saint-Hubert. Laisse-moi donc te proposer cette idée de week-end agrémentée de belles de randonnées, de saveurs, d’écologie et de bien-être ! Bienvenue chez « Les Trappeurs » !

Situation & présentation

Bernard & son fils Victor.

« Les Trappeurs », c’est le nom que le sympathique propriétaire Bernard Iweins a choisi pour ses chambres d’hôtes situées dans le superbe hameau ardennais de Laneuville-au-Bois, un petit village du massif de la Grande Forêt de Saint-Hubert dont je te parle souvent sur le blog.

Bernard a choisi ce nom il y a 8 ans quand il a commencé à proposer ses services, en hommage à un établissement qu’il avait jadis côtoyé dans les Alpes françaises… Car monsieur n’est pas novice en la matière : il a œuvré pendant plus de 20 ans dans le tourisme, en Bretagne et ailleurs ! 


 La maison est où le cœur est. 
(Proverbe anglais)


Un environnement sain pour vivre heureux

C’est donc en 2008 que Bernard rachète un terrain sur les terres qu’il fréquente depuis son enfance. Il fait ensuite construire cette maison passive de la façon la plus écologique possible et en harmonie avec son décors.

Et quel décors…

La maison est en bois, de l’ossature à l’isolation, jusqu’aux bardages intérieurs et extérieurs. La finition est superbe et même les peintures sont écologiques, comme celle qu’on utilise sur les jouets des enfants.

Ce qui importe à Bernard, c’est que ses invités (mais aussi lui et son garçon Victor), se sentent bien et soient heureux… Faire ce métier n’aurait aucun sens si le confort et le bien-être de ses invités n’était pas sa priorité. Il fait vraiment de son mieux pour que tout soit juste… parfait et sain. Il va même jusqu’à éteindre le réseau WI-FI quand les invités n’en ont pas besoin ou qu’ils ne sont pas là ! 🙂

Et puis ce qu’il aime par dessus tout, c’est partager. Partager sa passion pour l’écologie, les belles et bonnes chose que la nature peut nous offrir, quelle que soit la saison.

Victor est aussi fier de vous proposer des champignons fraîchement cueillis non loin de là, son papa vous servir un jus de pommes bio, il vous invitera aussi à aller observer et écouter les cerfs bramer lorsque c’est la saison, il pourra aussi vous organiser des balades « nature » plus ludiques avec des amis guides nature brevetés, …

Tu l’aura compris, son but est de partager et entretenir une passion
pour l’Ardenne et ses richesses…

Pour le confort des occupants, un espace privatif est également mis à disposition ainsi qu’une pièce de jeux pour les plus jeunes. La salle à manger est entourée de produits locaux bio suggérés discrètement et que tu peux acheter sur place. On a craqué pour les champignons cueillis par Victor et déshydratés par Bernard

Pour se détendre après une journée de randonnée (ou une journée tout simplement), il y a même un sauna ! 😀

Tu remarqueras que sans rentrer dans l’exagération, la décoration est de type « chalet de montagne & nature ».

Le joli livre d’Or, que j’ai oublié de signer (honte à moi !)

Bref, maintenant que tu as cerné le personnage et l’endroit… Allons donc faire un tour du côté des chambres !

Les chambres du renard, du sanglier, du chevreuil et du cerf !

Quatre chambres sont disponibles dans le bâtiment. Chacune porte le nom d’un animal fréquentant les alentours et toutes disposent d’une décoration sobre mais adaptée à l’animal. Nous avons passé la nuit dans la chambre du Renard.

Ce n’est pas mon animal préféré, mais la vue vers la forêt de Saint-Michel Freyr me plaisait beaucoup ! Du jardin ou des fenêtres des chambres, il n’est d’ailleurs pas rare d’apercevoir ces animaux, des rapaces et parfois même des cigognes noires !

Chaque chambre dispose d’une salle de bain, Wifi, ventilation VMC, sèche serviettes électrique, …


Manger sain et local, tel des trappeurs

Bernard aime cuisiner. Il a d’ailleurs jadis suivi une formation dans une école hôtelière et propose aujourd’hui des plats/menus du jour concoctés à base de produits locaux et sains. La plupart des légumes viennent d’ailleurs du jardin et les autres ingrédients de productions bio. 

Plat du jour : 19 € – Menu du jour 3 services : 39 €

Il cuisine ce qu’il apprécie et continue de partager ses coups de cœur jusque dans l’assiette. Le terroir ardennais est très varié et il n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour innover avec enthousiasme et passion.

Après une délicieuse assiette apéritive décorée de gourmandises régionales, nous avons par exemple dégusté un steak de bison de la ferme des bison de Recogne. Si tu n’as jamais goûté, je te conseille de tenter l’expérience. C’est plus tendre que le bœuf mais moins fort que le gibier.

En saison, le gibier est aussi régulièrement mis à l’honneur, accompagné des fameux champignons cueillis par Victor… 🙂

Bernard propose aussi des repas à thème avec par exemple :

– la possibilité d’aller pêcher la truite avant de la déguster,
– d’aller cueillir des champignons avant de les manger,
– d’écouter bramer le cerf avant de goûter au gibier local,
– de vivre un séjour « zen & relaxation » accompagné d’une cuisine plus diététique,
– de faire une balade et repas en forêt : il livre un « repas de trappeur » au milieu des bois ! 

Le petit-déjeuner est copieux et composé de produits locaux. Un délice avant d’aller crapahuter sur les sentiers de la Grande Forêt de Saint-Hubert !

La brume matinale s’efface des hautes cimes pour laisser place à de nouvelles aventures…

LES TRAPPEURS / Chambres & Tables

Laneuville-au-Bois 36A
B-6970 Tenneville
Tél : 0475/48.98.40

Email: bernard@lestrappeurs.be


Où randonner dans le coin ?

Bernard pourra évidemment te proposer de la documentation et des idées de randonnées dans la région. Son coup de cœur est par exemple la promenade balisée de la Basseille.

En suivant le balisage « croix jaune » pendant 12 km depuis le village de Laneuville-au-Bois, elle te fera pénétrer au cœur du massif forestier et plus particulièrement dans la réserve naturelle domaniale de la Fagne de la Basseille.

 Plus d’infos et tracé GPX ici

Tu peux aussi retrouver toutes les autres balades sur l’application « Promenades à la carte » de La Grande Forêt de Saint-Hubert !



Les « aires de visions »

Si comme moi tu aimes te poster à un endroit stratégique (ou pas) et attendre pour espérer voir du gibier, je sens que tu vas aimer les aires de vision réparties sur le territoire… 

Un cerf bramant probablement pour la dernière fois de l’année, vu depuis la tour de Priesse

Suite au Plan de Gestion Intégrée du massif forestier de Saint-Hubert, cinq aires de vision ont été aménagées sur le territoire de la Grande Forêt de Saint-Hubert. Ces infrastructures, très populaires, permettent d’observer le gibier ainsi que ses habitats naturels !

 Plus d’infos sur les aires de vision ici

Il est cependant important de rappeler que observer la nature doit se faire de manière réfléchie, en respectant la quiétude le l’animal.

Je te demanderai donc d’approcher ces aires avec la plus grande discrétion, de ne pas claquer les portières sur le parking, de ne pas fumer et d’éviter les couleurs vives et le bleu.

Sans cela, ces aires finiront pas ne plus avoir d’intérêt… 


Sur ce, quand vas-tu faire la rencontre de Bernard & Victor ? 🙂



Cet article est le fruit d’une collaboration avec Bernard, propriétaire des Chambres d’Hôtes « Les Trappeurs ». Merci à lui pour sa confiance et son intérêt. Sache cependant que mes propos restent (comme toujours) honnêtes et objectifs.