La Suisse est un pays que j’adore explorer… On y découvre souvent des paysages incroyables et un terroir absolument divin. Je vous propose de découvrir dans cet article l’itinéraire de ma dernière incursion en van dans les régions Fribourg et de La Gruyère. Bonne lecture !

Pour cette escapade de quelques jours, j’ai fait le choix de voyager en van aménagé avec un véhicule de chez Blacksheep Van Belgium. Avec leur flotte variée de nouveaux véhicules full équipés, ils sont inévitablement devenus leader sur le marché de la location en Belgique. Voyager en van permet d’évoluer en liberté et à son rythme. Le confort proposé par ces véhicules est incroyable de par les technologies utilisées. La conduite est confortable, tout comme les soirées ou les nuits qu’on y passe. On peut cuisiner à son aise, dormir à l’étage en relevant le toit, on peut se poser et lire, prendre l’apéro, sortir la table et les chaises et profiter d’un coucher de soleil. Perso, j’adore !

En Suisse, il n’est cependant pas permis de stationner et camper n’importe où, c’est d’ailleurs un pays assez réglementé à ce sujet. Mais il existe des solutions pour les vanlifers qui souhaitent stationner une ou plusieurs nuits proche de la nature et en toute légalité. J’ai testé Nomady qui est une plate-forme de réservation de places de camping pour véhicules chez des particuliers.

Après avoir traversé la frontière et être arrivé dans la région, je file au supermarché COOP de Broc où j’achète des produits régionaux pour cuisiner dans le van. Je file ensuite m’installer pour le soir et la nuit au Gassa-Alp Camp. Tobias, un paysan et producteur de fromage, y met à disposition son terrain pour les vans et camping cars. L’endroit, assez calme et bucolique, est situé à l’entrée de la vallée de Jaun. Il est à proximité d’une fontaine et d’un refuge d’alpage au pied des montagnes.

Infos et réservations ici

Rando : le Tour des Gastlosen

Après une nuit récupératrice, un réveil au son des cloches des vaches et un solide petit-déjeuner, je me mets en route vers les remontées mécaniques de Jaun qui se situent à 5 kilomètres. Je vais y stationner mon véhicule pendant 2 journées. En effet, je m’apprête à faire une partie de la randonnée assez connue dans la région: le Tour des Gastlosen. L’itinéraire borde les parois vertigineuses de la chaine du même nom, entre 1500 et 1900 m d’alt.

Fiche rando ici (TRACE GPX)
Difficulté : Moyen
Longueur : 12 km
Dénivelé : 800 D+ & 800D-
Durée : 5h

Le départ de la randonnée se situe à 1570 m d’altitude en sortant du télésiège Gastlosen-express. Je me dirige ensuite vers le Chalet du Soldat où je vais passer la nuit. Les paysages se laissent découvrir peu à peu après avoir traversé quelques alpages et petites forêts. Je ne m’attendais pas à profiter d’un tel spectacle ! Les falaises atteignent parfois 300 mètres de hauteurs. C’est impressionnant et cela me rappelle d’ailleurs un peu les Dolomites

Après une courte pause au chalet (dans lequel je laisse un peu de matériel pour la nuit), je décide de continuer ma randonnée pour grimper un sommet voisin. De là on peut apercevoir le chalet en bas à gauche sur la photo.

Mais la vue sur les Alpes bernoises
et les sommets des 4000 valaisans en toile de fond est magique…

Arrivé au Chalet du Soldat, je vais déposer mes affaires dans le dortoir où je vais passer la nuit. La vue est somptueuse… Situé à 1752 mètres d’altitude dans un cadre verdoyant, ce gite demi-pension propose aussi des repas à la carte aux randonneurs.

La nourriture de terroir y est délicieuse et je garde de très bons souvenirs de la soirée passée là bas, notamment avec ce coucher de soleil idyllique… et le cor des Alpes joué par le gardien Nicolas Gavillet qui aime bercer les gens de passage !

Infos & réservations

Et si cela te dit de découvrir davantage l’ambiance du chalet,
je t’invite à découvrir le chouette podcast de RTS.CH

Le lendemain je récupère un pique-nique préparé par la cuisine du chalet avant de retourner vers les remontées mécaniques (haut) où je récupère une trottinette et un casque et finir le reste de la descente sur un sentier dédié. L’expérience est sympa, à condition d’avoir un bolide équipé de bons freins 😉

Si l’envie te prend d’aller te détendre après une nuit en montagne et un peu de dénivelé dans les jambes, je te conseille d’aller faire un tour aux Bains de La Gruyère, à quelques kilomètres (à Charmey). J’ai testé et j’ai apprécié les installations wellness avec vue sur les montagnes…

Après ce moment détente, je me rends avec le van sur les hauteurs de Broc Chez Boudji. Il s’agit d’un établissement à l’esprit emblématique de la buvette d’alpage où accueil et la convivialité sont les deux maitres mots. On peut y déguster les célèbres Fondues Wyssmüller® ou les traditionnels röstis, les croûtes, etc. Le tout évidemment local !

J’ai stationné sur le parking de la buvette un peu à l’écart, après avoir un peu papoté avec le propriétaire. J’ai même pu utiliser les sanitaires. Accueil et convivialité, te dis-je !

Le lendemain, je prends la route une vingtaine de minutes vers le parking des remontées mécaniques à Moléson-sur-Gruyères. Là-bas j’ai rendez-vous avec le sympathique Christophe Aebi de Emotion Nature qui est accompagnateur en montagne. Il nous a préparé une escapade que je ne suis pas prêt d’oublier… En effet, il tenait à me faire découvrir un moment précieux qu’il adore partager avec ses clients. Nous commençons alors par une petite marche vers le chalet des Communs où je vais assister à la production de fromage d’alpage. C’est Charline et Alexandre Murith qui y produisent le Gruyère depuis plusieurs générations.

Nous sommes accueillis dans la fraicheur du chalet et on nous invite à assister à une étape cruciale de la fabrication du fromage d’alpage. Dans un silence religieux et dans un balais de gestes maitrisés et transmis par les anciens, le jeune couple s’applique. Je n’ose parler, j’admire…

L’ambiance est parfumée par les fumées du feu de bois, mélangées aux odeurs de la ferme. Les rayons du soleils nous arrosent de lumière aussi divine que l’est ce moment.

Ce savoir-faire a été transmis par Jacques, le papa d’Alexandre. Ce dernier est fromager et a fait de sa formation d’agriculteur une passion. Et cela se voit, cela se sent. Cette passion, ils adorent la partager avec les gens de passage. Je conseille sincèrement cette expérience qui est une de mes plus belles découvertes en reportage !

L’été, des visites de la fabrication et des petits déjeuners sont possibles sur réservation. L’accueil de groupes d’adultes ou d’enfants également. Via ces quelques lignes, je tenais à remercier le jeune couple pour son temps, son accueil, ses explications et ce délicieux petit-déjeuner !

Infos et réservations

Après cette découverte, nous continuons notre balade pour entamer la partie sportive de la journée. Christophe a en effet prévu de m’emmener au sommet du Moléson qui culmine à 2002 m d’alt. Véritable symbole des Préalpes fribourgeoises, cette montagne propose un cadre enchanteur en été pour les amateurs de randonnées ! Pour les moins sportifs (ou les blessés), le sommet est accessible grâce au funiculaire et au téléphérique.

BONUS :
LES RANDONNEES PEDESTRE A FAIRE EN GRUYERE

Le sommet permet d’admirer un panorama grandiose à 360° sur le Lac Léman, les sommets alpins tels que le Mont-Blanc, ou encore le Plateau suisse. Histoire de rester dans le thème, je te conseille de goûter la fondue « moitié-moitié » au somment, recette traditionnelle composée de Gruyère AOP et de Vacherin Fribourgeois AOP.

Le ventre bien rempli, je choisi la facilité et je redescends avec les remontées mécaniques. Je reprends ensuite le van pour me diriger vers La Ferme du Pontet située une trentaine de minutes de route.

Je m’arrête en chemin au supermarché Coop de Bulle pour faire le plein de de nourriture pour le repas du soir et le dernier petit-déjeuner du séjour du lendemain.

Egalement déniché sur Nomady, cet emplacement de stationnement pour véhicules aménagés m’a permis de passer la nuit au cœur d’une ferme calme et isolée. Il y a des sanitaires, de l’électricité et on peut même faire du feu !

On mange, on marche, ...
et si on buvait ?

Je termine cet itinéraire dans la région de Fribourg et de La Gruyère avec un passage à Morat. Cette petite ville médiévale est située au carrefour des villes de Berne, Fribourg et Neuchâtel. Elle bénéficie d’un emplacement idéal pour profiter d’une journée ou d’un week-end hors du temps où on peut profiter de la « dolce vita » et de son bord du lac. Histoire, activités nautiques, culture ou gastronomie sont autant de domaines que chaque visiteur pourra venir découvrir tout au long de l’année !

Parking payant (mais facile d’accès) « Viehmarkt »

Je te conseille d’aller te balader dans les petites ruelles et de découvrir les charmes du château du XIII s, les remparts (Stadtmauer), les nombreuses arcades, l’hôtel de ville, la Französische Kirche = l’église française, Murten Berntor = la porte de Berne ou les Treppe zum See = les escaliers vers le lac. Des visites organisées sont également possibles. Je te conseille aussi d’aller te balader au bord de l’eau et d’y déguster un bon repas en terrasse (le Beach House de l’Hôtel Bad Murtensee est sympa).

Pour les plus gourmand(e)s, n’hésitez pas à goûter la pâtisserie locale « Nidelkuchen », de la Boulangerie Aebersold. Il s’agit d’un gâteau à la crème.

Avant de remonter vers la Belgique, nous ne pouvons nous empêcher de prendre le bateau pour réaliser une petite croisière sur le lac et de descendre à Vully (Môtier).

Là nous attend Fabrice, producteur de vin Le Petit Château à Vully. La famille Simonet y produit du vin depuis plus de 200 ans. Leur particularité est que les vignes de leur domaine sont entièrement cultivées en biodynamie.

Cette technique, ou plutôt cette philosophie, a pour principe de respecter la nature et ses rythmes, tout en permettant de produire des vins fins, équilibrés et délicieux ! J’ai eu la chance d’en goûter quelques-uns et je ne peux que confirmer.

C’est sur cette touche épicurienne que je termine ce joli roadtrip et cet article.
J’espère qu’ils te donneront l’envie de venir dans la région !

Et pour couronner le tout, voici la superbe vidéo réalisée par Prodferdek



N’hésite pas à partager l’article, si il t’a plu !


Cet article a été rédigé dans le cadre d’un reportage pour Fribourg Région et ses partenaires
en collaboration avec Suisse Tourisme et Blacksheep Van Belgium. Merci à eux pour leur confiance et en particulier à Lysa pour la préparation du séjour.
Mes propos restent cependant (et comme toujours) libres et sincères.

Article précédentIdée week-end : Séjour nature à Vielsalm
Article suivantDécouverte de la Vallée et des Gorges de l’Aveyron à vélo
Je suis l'auteur de ce blog RANDO, VOYAGE et OUTDOOR. Passionné de randonnée, de nature et des bonnes tables, j'aime transmettre ma passion et mes coups de cœur en toute simplicité sans faire de la grande poésie. Mon but est uniquement d'inspirer et de partager ces découvertes avec des textes sobres, sincères et pratiques le tout si possible avec une petite touche épicurienne bien à moi... "Happiness is only real when shared" (Christopher J. McCandless dit « Alexander Supertramp »)  
Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.