Situé au cœur de la Haute Ardenne belge, le Pays de Vielsalm et Gouvy offre une nature riche et diversifiée. C’est cette fois-ci accompagné de mon camarade Kévin que j’ai eu l’occasion de parcourir les chemins forestiers de cette belle région de la Province du Luxembourg, à deux pas des frontières allemandes et luxembourgeoises. La région boisée, parsemée de rivières, ruisseaux et de roches est composée de vallées avec pour point culminant de toute la province, la « so famous » Baraque de Fraiture.

Avec deux belles randonnées entre forêts, campagnes et roches remarquables, agrémentées de belles rencontres animales, d’une nuit en roulotte et d’une dégustation de viande d’un élevage local, ce week-end découverte est celui dont nous avions bien besoin après une belle semaine de travail.

Alors, pourquoi pas vous ? 🙂

Vielsalm

Vielsalm et ses environs, c’est d’abord le témoignage d’une occupation ancienne remontant jusqu’au Néolithique. Mais l’histoire raconte surtout que la première demeure des seigneurs qui prirent le nom de Comtes de Salm, s’éleva vers l’an mille, en face de l’église actuelle de Vielsalm. Un peu avant 1350, ce château (ou ce qu’il en restait) fut abandonné et un nouveau fut bâti à environ 3 kilomètres en amont à l’actuel Salmchâteau que nous traverserons. Ce nouveau château fut alors, dans le langage, une «nouvelle Salm», par rapport à l’ancien que désormais on appela «la vieille Salm», expression devenue «Vielsalm». Vous avez tout suivi ? Moi oui ! 🙂

La forêt environnante fut alors le terrain de chasse à courre de la bourgeoisie du XIXe siècle. Mais la région doit surtout sa richesse à sa forêt et à sa géologie. En effet, les recherches historiques et géologiques révèlent qu’on trouvait dans la région des quantités d’or qui n’étaient pas encore épuisées à la fin du XIXe siècle. Les orpailleurs disparus, c’est au début du XXe siècle que le sous-sol très particulier de la région livre d’autres richesses telles que le coticule, qui sert encore à faire les pierres à rasoir, mais aussi la malachite, l’ottrélite, l’ardennite, la vantasselite, les cristaux de quartz ou encore de turquoise. J’avais d’ailleurs déjà eu un aperçu de cette richesse lors d’une précédente randonnée dans la région de Lierneux.

DSC00937

Randonnée entre forêts, pâtures et rochers

http://www.openrunner.com/orservice/inorser-script.php?key=mykey&ser=S09&id=6247132&w=690&h=350&hp=128&k=1&m=0&pa=1&c=0&ts=1466522007

Cette randonnée est totalement ajustable autant que s’entrecroisent les chemins. Avec une distance de +-16 km, j’ai eu le temps de prendre les photos et vidéos à mon aise, mais rien ne vous empêche d’allonger en passant par exemple par Rogery histoire de boucler 20 km, voir plus.

C’est donc au départ du chef lieu de la région que nous prenons nos marques, avec un court passage à la Maison du Tourisme (située avenue de la Salm 50 à Vielsalm) où nous nous procurons les cartes des randonnées et autres infos intéressantes sur les logements de la région.

DSC00906

Dès la sortie du village, nous empruntons un chemin bien pentu vers le Thiers du Mont qui nous offre après quelques minutes un panorama vers Vielsalm et le Lac des Doyards.

DSC00919

La vue vers la vallée de Salmchâteau est plus impressionnante, il faut un peu chercher sur les abords de la roche.

DSC00918

Nous redescendons d’ailleurs dans cette direction pour découvrir avec surprise les ruines du fameux château de la «nouvelle Salm» qui dominent le village.

Une fois la Salm (ou le Glain) et le village traversé, nous remontons par le chemin du calvaire vers Cierreux,  orné de croix et d’abord en forêt…

… puis au travers de jolis chemins plus bucoliques.

Une fois arrivés à l’entrée de Cierreux, nous remontons à gauche pendant 300 m pour redescendre dans les champs à droite et traverser un gué assez remarquable.

DSC00997

Après quelques minutes, nous pénétrons à nouveau dans une majestueuse forêt.

DSC01002

Nous alternons les paysages jusque midi, quand nous arrivons sur les hauteurs Les Gottales pour nous poser et manger un bout.

DSC01021

Vous savez que j’apprécie ce genre de moments…

Dans la grande allée à proximité du Tiers des Carrières, nous faisons la rencontre d’un curieux personnage…

DSC01040

.. Puis celle d’un deuxième, aux oreilles plus longues !

DSC01057

Nous arrivons ensuite à un point de vue vers Le Bonalfa, sur les hauteurs de Vielsalm.

DSC01063

Nous décidons de descendre directement vers la vallée et suivre une trace sur la carte qui va nous emmener vers le panorama du rocher du Bec du Corbeau qui domine Salmchâteau.

Nous tentons ensuite de continuer vers le bas et retrouvons tant ben que mal le sentier qui remonte vers une grotte que nous visitons sommairement à la frontale. Il s’agit d’un filon d’une ancienne exploitation de schiste ardoisier. Le couloir fait une vingtaine de mètres et Kévin ne semble pas très à l’aise… 😀

Nous arrivons finalement à Vielsalm et terminons la boucle par la rue des Ardoisières jusqu’au bas du village.


Grand-Halleux

La roulotte

DSC01084

Après cette découverte des alentours de Vielsalm, nous prenons la route en direction de Grand-Halleux. Nous y découvrons un très bel endroit, idéal pour passer plusieurs nuits. Il s’agit de la superbe roulotte de Jean-Pierre. En bordure d’une prairie de moutons et à proximité d’un bois, l’endroit est vraiment agréable.

Construite il y a peu, parfaitement équipée et capable d’accueillir 2/3 personnes, elle sera l’endroit idéal pour passer un week-end en couple et profiter des balades des alentours.

Je vous avoue qu’on n’a pas pu s’empêcher de tester le jacuzzi après la randonnée (et la douche…). Parce que oui, il y a un aussi jacuzzi ! Cela fait un bien fou… Bon ok, c’est du luxe, ce n’est pas très « aventurier » et encore moins « wilderness »… Mais il y a des jours comme ça où le matelas pneumatique et la tente sont boudés et qu’un peu de confort fait vraiment du bien au moral. Mais rassurez-vous, je sens que j’aurai vite besoin de ma dose nature et vous aurez alors droit à de belles photos autour du feu de camp, la tente sous les étoiles ! Chaque chose en son temps… 😉

La roulotte
Rue Mont Coris 27 B-6690 GRAND-HALLEUX (VIELSALM)
Tél. :+32 476 22 38 14 | jeanpierrebertimes@gmail.com


Ennal

http://www.openrunner.com/orservice/inorser-script.php?key=mykey&ser=S09&id=6251155&w=690&h=350&hp=128&k=1&m=0&pa=0&c=0&ts=1466611563

Dans le fond de la vallée, c’est un peu le « bout du monde » du coin où règnent en maître calme et sérénité. Si vous cherchez un endroit isolé pour vous promener, c’est là qu’il faut aller. Nous avons parcouru un chemin un peu différent de la trace proposée mais nous avons pu goûter à cet ambiance particulière…

Back To The Woods !

DSC01098

DSC01157

https://www.instagram.com/p/BGoHT91HBSR/?taken-by=trekkingetvoyage


Gastronomie

Je ne pouvais pas conclure cet article sans vous parler de la délicieuse viande provenant d’Ennal, justement !

Il s’agit d’une race particulière mais qui ne m’est pas inconnue : la Salers. Rappelez-vous… nous étions en Auvergne il y a quelques semaine et nous avions pu y découvrir cette vache particulièrement résistante à la rudesse de la Haute Ardenne et qui donne une touche exotique aux prairies mystérieuses et enchantées de la région.

Je vous conseille d’ailleurs une bonne adresse à Vielsalm : « Les  6 Quarts ».

Vous pourrez y déguster la viande tant convoitée mais aussi d’autres produits « d’ici et d’ailleurs » de qualité et préparés avec soin : scampis flambés au pastis, tartare de cœur de bœuf, taboulé à l’Hibiscus – hamburger d’Ennal, avec pain walkorn, lard fumé, bleu d’Auvergne, Jonagold, pickels d’oignons rouges, jeunes pousses, sauce légère au Cidre, frites maison, etc.

J’en ai l’eau à la bouche en l’écrivant ! 😀

Brasserie-restaurant « Les 6 Quarts »
Place Paulin Moxhet, 15 à Vielsalm | +32491/360.083
www.les6quarts.be


Bonus :

 


Je terminerai par remercier la Maison du Tourisme du Pays de Vielsalm et Gouvy et plus particulièrement Justine pour cette belle collaboration et dont cet article est le fruit. J’ai néanmoins gardé une totale liberté dans mes propos et comme d’habitude, mes recommandations sont sincères et objectives. 😉

N’aillant cependant vu qu’un fragment de cette belle région au folklore aussi riche que son patrimoine culturel et naturel, c’est avec enthousiasme que nous y retournerons !

En attendant, si vous voulez découvrir Vielsalm et ses environs, n’hésitez pas à  contacter la maison du tourisme, elle se fera un plaisir de vous orienter vers les plus beaux chemins…

Bonne découverte, et… n’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plu :p

logo

Loading Facebook Comments ...

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.