L’année dernière javais la chance de découvrir cette jolie région du Jura parsemée de lacs aux eaux turquoises et de douces montagnes. C’est une nouvelles fois en compagnie de Mathieu que je suis retourné dans le coin pour continuer notre exploration sous le signe de l’aventure, du terroir et du bien-être. Tout un programme que je t’invite à découvrir !

Kayak sur l’Ain

Crotenay > Chatillon : 15 km, niveau facile.

C’est avec beaucoup de plaisir que nous retrouvons Benjamin (ou Benji pour les intimes que nous sommes devenus) de Nature Trip Jura.

Nous avions fait sa connaissance l’année dernière lors d’un précédent séjour dans la région
et nous avions adoré notre expérience en sa compagnie.

Benji sur son paddle. « Tu veux essayer ? », me disait-il… 😉

Benjamin Vincent est un accompagnateur breveté qui adore partager sa passion pour sa région et ceci hors des sentiers battus. Il préfère toujours encadrer les petits groupes pour favoriser l’échange, la convivialité de l’expérience et surtout le contact humain. Il s’adapte à tous les niveaux, aux imprévus météo et aux envies du client. C’est très agréable et très ludique de découvrir le Jura avec lui, il connait plein de petites anecdotes sympas et très intéressantes !

« Passionné par la nature et les sports de plein air depuis mon enfance, j’en ai fait mon métier depuis l’âge de 16 ans. J’accompagne tous types de publics (sportifs, débutants, enfants, publics particuliers …) dans de multiples activités et projets, sur différents massifs. En 2016 je me suis lancé, j’ai créé Nature Trip Jura afin de partager ma passion en accord avec mes convictions personnelles. »

Benjamin VINCENT

Autant vous dire que nous nous réjouissions de le revoir et d’apprécier ce qu’il nous avait préparé. Dès notre arrivée il nous prend en charge pour aller déposer une voiture à Chatillon, l’arrivée de notre prochaine descente en kayak, pour ensuite revenir au point de départ à Crotenay, un peu après Champagnole.

L’itinéraire qu’il nous a préparé est assez facile et sans difficulté technique. Pour la petite histoire, il espérait nous montrer un tronçon de l’Ain « plus sportif » mais le niveau d’eau trop bas ne le permettait pas. Ce sera pour une prochaine fois, les possibilités d’exploration ne manquent pas dans le coin !

La sensation de navigation est bien différente de celle du packraft à laquelle je suis habitué. L’embarcation est plus nerveuse, moins stable et plus rapide.

Mathieu n’est pas à son aise… Je n’en dirai pas davantage par respect pour lui.
(Je suis mort de rire en écrivant cette phrase 😀 )

Je me laisse aller au gré de l’Ain, une rivière qui prend sa source dans une vallée étroite et boisée entre deux villages à 681 mètres d’altitude et qui a donné son nom au département homonyme.

Certains passages sont très agréables et on ne peut plus apaisants… A cette période (mai), nous sommes seuls sur l’eau : les kayakistes n’ont pas encore commencé la saison.

Et ces couleurs ! C’est juste magnifique.

Au milieu de l’itinéraire, Benji nous dégote un coin sympa où nous accostons. Il nous sort alors une bouteille de vin du Jura qu’il nous propose de goûter accompagnée de ses produits locaux : du Comté, du Morbier, de la saucisses de Montbéliard et de Morteau, de la terrine au Vin Jaune ou encore des produits plus inattendus comme la Cancoillotte dont j’avais oublié le goût si envoûtant…

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, la cancoillotte est un fromage à pâte fondue obtenu à partir d’un mélange de « metton », une sorte de lait caillé égoutté, et d’eau. On additionne ensuite du beurre en fin de préparation. 

Découvrir une région, c’est OUVRIR les yeux, apprécier un paysage, sentir l’odeur qui s’en dégage,
mais c’est aussi GOÛTER…

Selon moi, On ne peux pas S’IMPRÉGNER COMPLÈTEMENT d’une terre sans en avoir dégusté ses produits…

Et ça tombe bien, nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

Nous reprenons ensuite la navigation pour entamer une très agréable digestion…

Tarif pour une journée de kayak : 65 € / personne + 15 € / repas incluant un verre de vin (rempli hein).
Possibilité de dégustation complète sur demande ! 🙂
https://naturetripjura.com/

Via Ferrata de la Roche au Dade

Morez

Le lendemain Benji nous emmène découvrir la via ferrata de la Roche au Dade
qui domine la vallée de Morez à environs 900 mètres d’altitude.

Il s’agit d’un parcours acrobatique câblé (sur lequel on s’assure à l’aide de longes) composé d’échelles, de ponts de singe, de ponts népalais et de tyroliennes (optionnelles).

La via de la Roche au Dade fait environs 200m de D+ et est classée Assez Difficile à Difficile selon la variante empruntée. Nous choisissons la variante classique Assez Difficile, Mathieu n’ayant jamais fait de via.

Le début du parcours est assez agréable bien que fort proche de la route.
La suite est rapidement plus aérienne est sportive.

Je suis impressionné par l’aisance de Mathieu dans certains passages plus complexes.
La vue sur la vallée est assez grandiose !

Nous terminons au sommet avec l’agréable sensation d’accomplissement et de satisfaction liée à cette sérénité apportée par le dépassement de soi. Nous sommes ravis et pour couronner le tout, nous avons la chance d’observer un chamois.

Nous sommes bel et bien en montagne jurassienne !

La via ferrata est en accès libre et gratuit du printemps à l’automne selon les conditions météorologiques qu’il faut bien vérifier avant de se lancer. Le site est interdit aux personnes non expérimentées et aux mineurs non accompagnés d’un adulte expérimenté.

Ne t’engage pas dans la via ferrata par temps orageux ou de nuit. N’hésite pas à faire appel à Benji de Nature Trip Jura pour ce genre d’aventure afin d’être encadré de manière professionnelle pour 25 € / personne (incluant les explications, les anecdotes, les fous-rires, la location du matériel adapté, vérifié et entretenu).

Spéléo aquatique

Lac de Vouglans

Nous enchaînons la via ferrata avec un début d’après-midi dédié à l’exploration d’une rivière souterraine. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre et je suis super excité à l’idée d’aller me mettre au frais par cette chaleur. En effet, la via ferrata n’a pas été de tout repos en plein soleil mais le milieu souterrain propose une température ambiante constante d’environs 12°c. Plaisir !

Il nous emmène au bord du Lac de Vouglans dans une crique que benji souhaite garder secrète…

Et je le comprends en arrivant… l’endroit est paradisiaque !

Avec ses 35 km de long et son eau vert émeraude, le Lac de Vouglans cache un tas de petites plages accessibles à pied et même en véhicule (camping et feu interdits). Il en va de même pour les autres lacs de la région.

Mais avant d’enfiler nos combinaisons, Benji nous a réservé une petite surprise. En effet il nous a de nouveau gardé aux frais des produits de terroir et surtout une sélection de vin absolument remarquable, celle du Domaine Philippe Chatillon, un artisan vignoble qui pratique la culture biologique et la biodynamie dans la région de Poligny. Son vin est d’une finesse incroyable et je tombe sous le charme de sa cuvée « Arbois Savagnin Amphore » qui est un vrai nectar.

Un endroit idyllique pour déguster de la truite fumée du Jura
avec un vin aussi délicieux…

Nous enchaînons cette trêve épicurienne avec l’équipement de spéléologie aquatique dans une cavité voisine, la Grotte des Forges. Une combinaison néoprène, un casque, une frontale : nous voici prêts et motivés à pénétrer dans cette cavité sombre et humide !

Nous sommes directement rafraîchis mais nous n’avons pas froid. La combinaison fait parfaitement son travail d’isolation thermique malgré les infiltrations d’eau, c’est impressionnant. Nous évoluons calmement dans cette eau glacée et Benji nous propose une expérience sensorielle toutes lumières éteintes.

Cette activité est mon coup de cœur de ce séjour. Marcher, que dis-je, nager presque dans cette eau certes glacée mais translucide procure des sensations uniques.

Les plus téméraires peuvent même franchir un ou deux passages optionnels plus engagés et étroits, la tête presque immergée. J’adore 😀 ! Les entrailles de la terre cachent bien des surprises…

Franchement je te conseille d’essayer ! Le prix de cette activité est de 38 € / personne incluant le prêt du matériel et l’encadrement.

Infos : https://naturetripjura.com/

La cavité étant libre d’accès, je déconseille fortement d’y aller sans moniteur et sans matériel adapté : il y a possibilité de se noyer, de s’ouvrir le crâne et d’être victime d’hypothermie.

D’autres choses à faire dans le coin

Je te conseille également d’aller faire un tour à la Brasserie L’Origine du Monde à Orgelet. Nadine Labelle et Philippe Paillard y brassent des breuvages artisanaux issus de leur imaginaire brassicole mais inspirés de différent styles. Il proposent une vaste gamme de bières dites régulières, mais aussi des bières spéciales et de saison. Parmi leur spécialité : une « pale ale » brassée avec le houblon cultivé dans le jardin familial. Pense juste à appeler avant si tu veux faire une petite visite avec dégustation, il sont forts sollicités !

Brasserie L’Origine du Monde

22 Bis avenue Lacuzon 
39270 ORGELET
Tel. 0033 6 73 70 02 66
Tel. 033 384357566
lorigine.dumonde@laposte.net

Tu es peut-être en train de te dire : « ils ne font que boire ! ». C’est vrai. Mais on randonne aussi ! Si tu passes dans le coin, fais comme nous : va donc brûler tes nombreuses calories ingérées avec ces délicieux mets en allant te balader sur les hauteurs du village de La Chaux-du-Dombief où tu pourras apprécier le panorama du Pic de l’Aigle après une montée d’une trentaine de minutes.

Depuis cet endroit, un coucher de soleil prend carrément une autre dimension !
Nous sommes à 993 mètres d’altitude.

IDÉE RANDO : Pic de l’Aigle & belvédère des 4 lacs.

Je te conseille aussi d’aller te balader du côté du Lac de Bonlieu, un lac glaciaire moins connu dans la région et pourtant très joli !

Retiré et très sauvage, on peu y apprécier un certain calme, en faire le tour (4km) et même profiter d’un superbe point de vue depuis le belvédère (accessible en voiture).

Le village de Bonlieu est aussi le point de départ pour découvrir les cascades du Hérisson que nous avons découvert l’année dernière. Le Saut Girard est à voir depuis le belvédère aménagé et accessible en voiture depuis la route Ilay/Bonlieu. Il s’agit d’une chute d’eau du ruisseau le Hérisson, la première des nombreuses cascades réputées dans la région.

Plus d’infos sur les Cascades du Hérisson

Où manger ?

Qu’on se le dise, le terroir gastronomique jurassien est juste exceptionnel. Mathieu et moi sommes des fines bouches et on a adoré manger dans le Jura. Il y en a pour tous les goûts et surtout toutes les bourses.

Restaurant « Le Pic Vert«  à Doucier, une adresse authentique proposant des spécialités comtoises dans une ambiance chaleureuse et récemment rénovée à deux pas des fameuses cascades du Hérisson. On a craqué pour la délicieuse fondue au Comté et ses morilles…

Restaurant « Le Bouchon du Château » à Mirebel, un établissement réputé dans la région qui propose une cuisine semi-gastronomique aux doux parfums du Jura dans une ambiance « bistrot » décontractée. L’accueil y est chaleureux et la nourriture fine ! Une très bonne table jurassienne.

Œuf parfait, velouté de cèpes et morilles, lardons de foie gras poêlé et pain croustillant…15€50

Restaurant « Le Bistrot des Terrasses » à Plaisia. Coup de cœur de ce séjour, une adresse à découvrir dans les campagnes. La cuisine y est entièrement faite maison avec des produits locaux, de la passion et en toute simplicité : un trio gagnant ! le tout à des prix très abordables. On recommande vivement.

Où dormir ?

Nous avons eu le privilège de séjourner et d’inaugurer une des Cabanes du Hérisson situées au cœur de la nature jurassienne sur les hauteurs de Bonlieu.

Caché dans 3 hectares de bois en bordure d’un site Natura 2000, cet hébergement insolite alliant luxe et authenticité est le fruit d’une création de Nathalie et Christophe qui souhaitaient proposer un petit nid douillet perché à 6 mètres de hauteurs pour un couple désirant se ressourcer…

On peut dire que c’est réussi ! Admirablement érigée, cette construction éco-responsable se fond parfaitement dans la nature pour permettre de vivre un séjour agréable et sous le signe du bien-être.

Nous sommes accueillis avec des cosmétiques biologiques, des peignoirs et des serviettes, tels de vrais princes. L’intérieur est spacieux, bien décoré et les finitions sont parfaites. On s’y sent bien, très bien même !

Il y a également un mini bar (consommations payantes) ainsi qu’une cafetière, un bouilloire, un micro-onde, une salle de bain séparée avec douche, deux magnifiques éviers et un WC.

Pour couronner le tout, on peut profiter de la grande terrasse et de son spa. Ce dernier est un véritable coup de cœur… Il nous a permis de nous relaxer (après une bonne douche) de retour de nos aventures dans la région.

Constamment chauffé à 39°, il est traité par un système 100% écologique.

Chaque matin un panier petit-déjeuner composé de produits locaux et artisanaux nous attendait au pied de la cabane. Quel plaisir de déguster ces viennoiseries sur la terrasse, à la cime des arbres et avec la douce mélodie des oiseaux.

Il y a 2 cabanes de ce type en location mais également des cottages dispersés dans le domaine pouvant accueillir entre deux et neuf personnes. On peut y bénéficier de prestations hôtelières pour profiter pleinement du séjour et vivre une expérience optimale.

Tarifs : à partir de 245€ la nuitée en cabane spa prestige pour 2 adultes.
Plus d’infos et réservations : www.cabanes-du-herisson.com

Comme tu pourras le remarquer, ce genre d’hébergement « haut de gamme » a évidemment un certain prix. Je suis cependant convaincu par la prestation et n’hésiterai pas une seconde à y retourner avec ma moitié pour y passer une nuit en amoureux. Comme je dis toujours, on n’a que le bien que l’on se fait ! 😉

N.B. : Pour celles et ceux qui préfèrent l’ambiance de camping plus traditionnelle mais tout aussi apaisante, je vous conseille vivement le Camping du lac de Narlay à Le Frasnois, je t’en parlais d’ailleurs déjà dans un précédent article.

Si cet article t’as plu, n’hésite pas à le partager
et aller faire un tour sur le site WWW.JURA-TOURISM.COM !

Tu y retrouveras d’autres INFORMATIONS pour organiser ta venue 🙂



Cet article est le fruit d’un reportage en collaboration avec Jura Tourisme orchestré par l’agence aiRPur. Je les remercie pour leur confiance et leur efficacité ! Mes propos restent cependant (et comme toujours) libres et sincères.

Salut à toi ! Je suis blogueur voyage/outdoor et professeur d'éducation physique en Belgique. Passionné de rando, de nature et avide des grands espaces, j'aime transmettre ma passion et mes coups de cœur à mes lecteurs avec des articles sobres et pratiques... Qui sait, peut-être vais-je avoir l'honneur de t'inspirer pour tes prochaines escapades ?  "Happiness is only real when shared"