L’Allemagne est un pays que je connais que très peu.. Mais grâce à Xavier qui est allé faire un trek dans le magnifique Parc National du Berchtesgaden situé au cœur des Alpes Bavaroises, je sens que je ne tarderai pas à y faire un petit tour… Je vous invite à découvrir « en exclu » sur ce blog son petit récit de voyage et ses superbes photos…

 

profil-article copieTout d’abord je me permets de vous présenter l’auteur de cet article, Xavier.

Egalement fan des grands espaces, les escapades sac au dos ne lui font pas peur. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de randonner en sa compagnie à plusieurs reprises dans les Ardennes belges et dans le Mullerthal au Luxembourg.

Voici donc son récit, j’espère qu’il vous plaira 😉

 

 

Un peu d’histoire et de géographie…

Le Parc National du Berchtesgaden est l’unique parc national alpin en Allemagne. Il arbore une superficie d’environ 210Km2 et cette région est reconnue par l’UNESCO depuis 1990.

Il est situé au sud-est du pays, à quelques kilomètres à peine de l’Autriche (Province de Salzburg plus précisément) dans laquelle il est littéralement enclavé.

Le parc, dont l’altitude est comprise entre 603,3 m (Königssee) et 2713 m (Mont Watzmann), est bordé en son nord par le parc alpin de Berchtesgaden.

Voilà qui annonçait d’ores et déjà de belles perspectives. Et je n’ai pas été déçu …

 

[google-map-v3 shortcodeid= »TO_BE_GENERATED » width= »400″ height= »400″ zoom= »10″ maptype= »hybrid » mapalign= »center » directionhint= »false » language= »fr » poweredby= »false » maptypecontrol= »true » pancontrol= »true » zoomcontrol= »true » scalecontrol= »true » streetviewcontrol= »true » scrollwheelcontrol= »false » draggable= »true » tiltfourtyfive= »false » enablegeolocationmarker= »false » enablemarkerclustering= »false » addmarkermashup= »false » addmarkermashupbubble= »false » addmarkerlist= »Parc National du Berchtesgaden{}hiking.png{}Bavière » bubbleautopan= »false » distanceunits= »km » showbike= »false » showtraffic= »false » showpanoramio= »false »]

JOUR 1 :

Après un peu plus de 900 km de route (travaux, etc.), il était enfin temps de chausser  les « bonnes godasses » !

Direction le lac Königsee avec une petite marche toute gentille de quelques km , juste pour jeter un premier coup d’œil ! Et comme je le pressentais, je n’ai pas été déçu. Pas du tout…

DSC_0370 - copie

J’ai décidé de m’arrêter après quelques kilomètres cette première journée, la fatigue du trajet se faisant fort ressentir et les premières courses et la recherche d’une carte de la région étant prioritaires.

JOUR 2 :

DSC_0412 - copieParcours défini, bouteilles d’eau remplies, sandwich fait. Et c’est parti pour une première « ascension ».

Cette minuscule cabane tout là haut, vue d’en-dessous, m’avait déjà titillé l’œil dès mon arrivée sur place la veille. Une bonne carte dans les mains, je me suis donc attaqué à cette première journée qui s’annonçait déjà relativement corsée pour un « amateur » comme moi : 1400 m de dénivelé en 7,3 km.

Quoi qu’il en soit, c’était un beau challenge à relever.

Dès le départ, j’ai été surpris de trouver de très beaux chemins bien entretenus, égayés par de sublimes couleurs automnales.

 

 

DSC_0411 - copie

Téléphone portable en poche en cas de problème mais en mode avion pour un peu « me déconnecter », plus je montais et plus j’adorais me retourner pour admirer ces magnifiques paysages montagneux, tout en profitant d’un silence tellement agréable.

Voici quelques photos qui vous donneront une idée de l’immensité des paysages, de leur verdure automnale et du calme qu’ils dégagent.

DSC_0496 - copie

DSC_0491 - copie

DSC_0501 - copie

Après des sentiers devenus de plus en plus difficiles (fini le beau chemin de gravillons, place à la vraie montagne), parfois masqués par la neige (sentiers et balisage), me voilà enfin arrivé à cette petite cabane, non sans peine mais fier d’y être arrivé !

On y a même repéré un petit copain là-bas plus loin… 🙂

DSC_0529 - copie

 

JOUR 3 :

Deuxième jour de marche et deuxième objectif : Le « Gotzentauern ». Un point culminant à 1854 m donnant une vue directe sur le lac du premier jour, un dénivelé d’environ 950 m mais cette fois en un peu moins de 5 Km.

Cette fois, pas de chemins arborant de petits gravillons sympathiques. De la véritable caillasse, ce qui demandait une certaine attention pour éviter l’entorse…

DSC_0563 - copie

Et me voici à nouveau de retour dans la neige par endroits, recouvrant sentiers et balisage. Mais j’étais bien déterminé à atteindre cette gigantesque croix, trônant fièrement au sommet.

DSC_0640 - copie

Objectif atteint, avec un petit côté patriotique que je n’ai pas oublié d’emporter 😉

De là j’ai remarqué qu’il était possible d’aller encore un petit peu plus haut, au sommet suivant, à 1854 m précisément, là où j’avais une vue directe sur le lac du premier jour… C’était l’heure du coucher du soleil, je n’aurais jamais voulu manquer ça !

Ni une ni deux, direction ce point de vue pour admirer le soleil se coucher derrière ces fabuleuses montagnes. Ce fût mon moment préféré de ces deux ascensions. Et je pense que la photo qui suit mettra tout le monde d’accord également…

DSC_0709 - copie

Infos utiles :

Pour des randonnées pédestres sans danger, le site du parc naturel conseille les cartes de randonnée du Bayer. Landesvermessungsamt : « Nationalpark Berchtesgaden » 1:25.000 ou la carte « Berchtesgadener Alpen » 1:50.000 vendues au Nationalpark-Haus et chez les libraires.

Plus d’infos de cette belle région via ce lien 😉

 

 

 

Loading Facebook Comments ...

3 Commentaires

  1. Bonjour ma compagne et moi allons nous rendre a Berchtesgaden fin décembre et il nous tarde de marcher sur ces beaux sentiers, cependant crois tu que nous devrions investir dans des raquette a neige ? L accès route jusqu’au départ de la rando est est simple ? Je ne voudrais en aucun cas rater ça

  2. Bonjour,

    Je m’y suis rendu au mois de novembre et les raquettes à neige n’étaient pas nécessaires pour les chemins que nous avons empruntés. Si vous suivez les sentiers balisés, normalement il ne devrait pas y avoir de problème mais suivez toujours les conditions météo locales qui peuvent vite changer ! De plus, le Berchtesgaden est vaste donc autant vous dire que je ne saurais pas vous aiguiller plus que ça … Des points info sont disponibles à plusieurs endroits du parc, ils parlent un anglais impeccable et certains le français, la meilleure solution est de vous y rendre pour vous renseigner, des magasins de sport spécialisés sont disponibles dans la vallée (j’y ai acheté ma carte d’ailleurs)

    Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter par e-mail à l’adresse suivante ; xavier.jadin2@gmail.com

  3. Bonjour, je souhaite randonner quelques jours dans cette région et camper. Est-ce que le camping sauvage est autorisé ? Avez-vous des campings ou refuges sympa à recommander ?
    Merci beaucoup

TU ME LAISSES UN PETIT COMMENTAIRE ?

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.