Que dirais tu d’aller découvrir les trésors insoupçonnés d’une région de l’est de la Belgique bien connue des amateurs de nature sauvage et isolée ? C’est ce que j’ai proposé à Elise et Sam de Wild Wild Wheels, le sympathique couple vidéastes. Voici le résumé de ce chouette week-end dans les Hautes Fagnes.

Rocher de Falize

Le dépaysement à deux pas de chez soi

Tu le sais peut-être si tu lis ce blog depuis un moment : j’aime dire qu’il n’y a pas besoin d’aller loin pour voir de belles choses. Revenant récemment d’un voyage au Népal, je pourrais comprendre que cette phrase sortie de ma bouche paraisse presque hypocrite. Pourtant je le pense sincèrement. Car depuis que le blog existe j’essaie de proposer des idées d’escapades sur le territoire belge et alentours. Cela va de simples balades à des randonnées ou treks plus exigeants, en allant par des bivouacs en pleine nature ou même simplement des séjours plus confortables…

C’est ce genre de sortie qui me fait vibrer, ces microaventures que l’on vit le temps d’un week-end et qui nous permettent de casser le rythme du quotidien sans pour autant se ruiner… et si la nature fait partie de l’équation, je suis au paradis !

Pour la petite histoire…

De retour de leur voyage en van en Amérique, Sam et Elise de Wild Wild Wheels ont eu envie de redécouvrir leur pays natal. Etant tombés sur mon blog, ils m’ont demandé de les guider dans le pays en vue de faire une petite capsule vidéo. J’ai directement accepté quand j’ai vu la qualité de leur travail… Tu trouveras d’ailleurs cette fameuse vidéo à la fin de l’article ! (je sens que tu vas adorer…).

Es-tu es prêt(e) à aller (re)découvrir la région des Hautes Fagnes ?
La Belgique est magnifique…
C’est parti ! 🙂

Randonner dans la Fagne Wallonne

Waimes

On commence notre exploration par un lieu assez populaire dans les Hautes Fagnes : la Fagne wallonne. Dieu sait que j’aime sortir des sentiers battus et éviter le monde… mais l’endroit est tellement beau que je n’ai pas pu m’empêcher d’y amener Elise et Sam !

Le jour se lève…

Il s’agit d’un haut plateau ardennais de la province de Liège (Belgique) essentiellement constitué de landes et de tourbières. Celles-ci forment une région naturelle qui s’étend en Belgique et en Allemagne. C’est d’ailleurs en 1957 que fut créée la réserve naturelle domaniale des Hautes Fagnes, qui en 1971 fut englobée dans le « Parc naturel Hautes Fagnes – Eifel ». Couvrant plus de 5000 ha, la réserve est une zone intégralement protégée. Il ne faut pas confondre les Hautes Fagnes avec la Fagne, une autre région naturelle qui s’étend en Belgique et dans le nord de la France.

De nombreux sentiers permettent d’explorer ces paysages uniques. Attention cependant à bien rester sur les sentiers balisés, certaines zones sont interdites. Vérifie bien aussi que le drapeau rouge ne soit pas hissé, ce qui signifie que l’accès est interdit provisoirement (risque d’incendie). Plus d’infos ici.

C’est au départ de la Baraque Michel (parking aisé) que nous avons décidé de nous aventurer sur les caillebotis en direction du Noir Flohay.

Ce qui est cool quand tu démarres à 6h du matin, c’est que tu ne rencontres quasi personne… Le spectacle de la nature se déroule juste devant nous, comme si nous étions privilégiés et seuls au monde. Nous le sommes peut-être un peu mais ce qui est certain, c’est que le week-end commence parfaitement bien !

Si ça ce n’est pas un joli spectacle…

Trace GPX de notre balade en boucle (13,5 km, 3h30, 182m D+). Nous n’avons fait que le début ce jour là.

Retrouve également plein d’idées de randonnées dans la région sur le site officiel des Cantons de l’Est.

Alors, heureux(se) ? 🙂

Elise & Sam profitent de cette ambiance unique…

Pour plus d’infos, n’hésite pas également à te rendre à la Maison du Parc Naturel Hautes Fagnes-Eifel situé juste à côté du Signal de Botrange. Tu y trouveras tout un tas de documentation intéressante ! Les Maisons de la nature et le bureau d’informations touristiques proposent également sur demande des promenades guidées à la journée ou à la demi-journée (groupe ou individuel). La découverte des zones C peut d’ailleurs se faire uniquement avec un guide-nature. 😉

Découvrir la cascade du Bayehon

Longfaye

Connais-tu la deuxième cascade la plus importante de Belgique (débit/taille) après celle de Coo ? C’est celle du Bayehon alimentée par le ruisseau du même nom.

Le Bayehon est un affluent de la Warche. Il prend sa source aux environs du signal de Botrange et rejoint la Warche en aval du château de Reinhardstein.

Ces noms ne te disent rien ? Attend de lire la suite de l’article… 😉

On peut y accéder à pied grâce à divers parcours de randonnée. En voici une au départ du moulin de Bayehon, elle fait 7 km et se boucle en 2 petites heures.

TRACE GPX

Déguster « la bière d’altitude »

Sourbrodt

Tu l’avais peut-être découverte dans un précédent article, cette « bière d’altitude » est un gros coup de cœur et je n’ai pas hésité une seconde à emmener Elise et Sam dans cet endroit magnifique.

La brasserie Peak est la plus haute de Belgique. Elle est située à proximité du signal de Botrange et brasse avec l’eau des Hautes Fagnes la « Belgium Peak Beer« , une délicieuse gamme de breuvages.

Élément très important dans le processus de fabrication de la bière, cette eau est parfaitement équilibrée pour produire un boisson houblonnée de qualité.

N’hésite pas à réserver une visite si le sujet t’intéresse !

Et si tu es gourmand(e), ne rate pas le plateau de dégustation… un must !

La Belgium Peak Beer originelle est blonde mais 3 autres saveurs ont vu le jour depuis sa création en 2016. La première est forte et brune, la seconde est savoureuse et triple, la troisième est douce et sent bon la myrtille… Cette dernière est selon moi très intéressante car il ne s’agit pas d’une fruitée ordinaire au goût sucré parfois trop prononcé.

N’hésite pas à demander le menu et te laisser tenter par un plat, la cuisine y est délicieuse et faite avec des produits locaux !

Un petit verre en terrasse devant les tourbières des Hautes Fagnes?

Sincèrement, si je ne devais conseiller qu’un endroit après une belle randonnée dans les Hautes Fagnes, c’est celui-ci que je citerais !

Et ça tombe bien car de nombreux tracés proches de la brasserie permettent de découvrir la région.

4 idées de balades pour les 4 bières… à faire à proximité de la brasserie. C’est pas cool ça ? 🙂
Retrouve-les ici !

Bivouaquer au pied des Hautes Fagnes

Jalhay

Quoi de mieux qu’une nuit sous tente au cœur de la forêt de l’Hertogenwald au pied des Hautes Fagnes après ces jolies découvertes ? Je t’en parlais également dans un autre article, cette aire de bivouac légale et gérée par le Département de la Nature et des Forêts est un trésor. En effet rares sont les aires de ce genre en Wallonie et la plupart sont sur-fréquentées avec les abus qui vont avec (tapage, détritus, vandalisme).

Pour rappel : bivouaquer en pleine nature est interdit en Belgique,
sauf sur ces quelques aires aménagées…

J’ai toujours du mal à donner l’endroit exact des aires de bivouac légales que je fréquente. Je l’ai déjà fait auparavant et je l’ai regretté. Même si j’espère que mes lecteurs savent faire la part des chose et se comporter comme il se doit, j’ai toujours peur de contribuer aux dérives avec la fréquentation du blog. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec les aires de bivouac Escapardenne il y a quelques temps, victimes de leur succès. J’ai remarqué un vif intérêt pour mon article et je pense que j’ai contribué à certains débordements. J’ai donc enlevé les coordonnées précises des aires.

D’autres sites internet (dont celui d’Escapardenne) n’ont aucun soucis avec ça et les donnent sans scrupule. C’est un choix que je respecte. Le partage c’est important, l’accès à la nature pour tous également. J’espère juste que les mentalités changeront car pour l’instant chez nous, on est encore loin de savoir respecter la Nature comme elle le mérite… Et on voit donc des aires de bivouac fermer pour cause de débordements en tous genres impossible à gérer avec les moyens mis en places actuellement.

Cette fois-ci puisque j’en ai déjà parlé dans le cadre d’un précédent article, je vais faire une exception en espérant que tu te serves des infos avec respect.

Ne pas faire de feu en période de chaleur, ne pas faire de bruit, ne pas y aller avec un véhicule à moteur, ne laisser aucune trace, etc.

De toute façon, il y a beaucoup de chances que tu y croises le (sympathique) garde assermenté pour te le rappeler… 😉

Sac Osprey Rook 65, excellent rapport qualité prix de la marque.

L’aire de bivouac de « La Bergerie » est située route de la Robinette, entre la Croix des Alliés et le Pont du Fossé d’Eupen. On y accède à pied soit en sa garant au parking Drossart le long de la N68 soit à l’entrée de la route de la Robinette, toujours sur la N68. C’est la façon la plus aisée pour y accéder.

Mais un bivouac se mérite et doit selon moi être comme une récompense après une randonnée… Il y a quelques temps, je réalisais d’ailleurs un parcours d’une vingtaines de kilomètres avant de m’y installer.

Tu trouveras le tracé de cette aventure ici.

La zone a récemment été réaménagée et agrandie, et surtout délimitée.

Installer ta tente, Rassembler du bois mort, Allumer ton feu, te faire à manger, entendre crépiter les braises… des moments comme je les aime !

Se balader au lac de la Gileppe

Jalhay

Après un bivouac au cœur du massif de l’Hertogenwald (plus grande forêt domaniale de Belgique, soit dit en passant), que dirais-tu d’aller prendre l’air près de cette étendue d’eau aux airs de lac finlandais ? 🙂

Je te donne ici deux idées de balades balisées (en boucle) bien différentes. L’une permet de faire le tour du lac en +- 4h et 16 km, l’autre passe davantage par le massif forestier en 2H30 et +- 9 km. Cette dernière passe aussi un peu par le lac et une aire d’observation de gibier que je en connaissais pas !

Visiter le château de Reinhardstein

Ovifath

Le château de Reinhardstein est un château fort du XIVe siècle situé dans les Hautes-Fagnes à l’ouest de Robertville.

Son emplacement particulier sur un piton rocheux surplombant la Warche en a fait un édifice célèbre et stratégique il y a des siècles.

Mais c’est en 1965 que Jean Overloop, enseignant et passionné d’histoire découvrit le château en ruine presque par hasard. Amoureux de cet endroit, il ne lui fallut pas moins de dix-huit mois, aidé de quelques passionnés et s’appuyant sur le savoir-faire des artisans locaux, pour rénover le château.

Aujourd’hui il y a la possibilité de visiter l’endroit et de découvrir le passé qui l’accompagne. La visite dure un peu plus d’une heure et est très intéressante. Ne manque pas d’aller découvrir la cascade à côté du château, on dit qu’elle est la plus haute de Belgique… Sans oublier la dégustation de bière locale !

Un joli tracé en boucle de 16,4 km (assez sportif) permet également de découvrir la vallée de la Warche, sauvage à souhait !

INFOS &TRACE GPX

Profiter du panorama du Rocher de Falize

Malmedy

Impossible de terminer ce wee-end sans aller montrer ce point de vue à Elise et Sam. Il offre un panorama vraiment sympa sur la vallée de la Warche (encore elle !) et cela juste à la sortie de Malmedy !

rocher de Falize

Une chouette balade d’une dizaine de kilomètres permet de découvrir ce rocher (situé au km 6) au départ de Bellevaux, ainsi qu’en second qui surplombe l’Amblève…

TRACE GPX

N’hésite pas également à aller découvrir la Brasserie de Bellevaux qui puise son eau dans une source du village : cette pureté permet de développer les saveurs des quatre bières brassée qui ne sont ni filtrées ni pasteurisées. www.brasseriedebellevaux.be

Où dormir dans les Hautes Fagnes ?

Les établissements de qualité ne manquent pas dans la région. Nous avons opté pour l’excellent rapport qualité/prix de l’Auberge de Jeunesse de Malmédy, parfaitement située pour notre lever de soleil du premier jour.

Elle se situe plus exactement à Bevercé, sur les hauteurs. L’endroit est agréable et bien rénové, le personnel est sympa, la bière est bonne et pas chère (encore de la bière, oui je sais, mais j’adore ça !) et la lasagne maison délicieuse !

Si tu ajoutes à cela une chambre minimaliste, moderne, propre et fonctionnelle, tu obtiens tout (voir davantage) de ce que tu peux attendre d’une nuitée à partir de 19€ /pp. (petit déj’ et wifi inclus) ! 🙂

Résumé des randonnées

Pour plus de facilité ! 🙂

Tour de la Fagne Wallonne : 13,5 km, 3h30, 182m D+
Balade du Bayehon : 7,5 km, 2h, 160m D+
4 idées balades autour de la Brasserie Peak : (5, 7, 10 et 12 km)
Randonnée et bivouac au pied des Hautes Fagnes : 21 km , 6h, 300m D+
Tour du lac de la Gileppe : 15,6 km, 4h
Balade dans l’Hertogenwald : 8,7km, 2h30
Reinhardstein et la vallée de la Warche : 16,5 km, 5h30, 366m D+
Rocher de Falize, Warche et Amblève à Bellevaux : 9,5km, 3h, 160m D+

La vidéo du séjour

Réalisée par Wild Wild Wheels

Mon matériel photo

Parce que de nombreux lecteurs me demandent avec quel(s) appareil(s) je réalise mes reportages…

Lumix GX8 + Panasonic Leica 25mm F/1,4 + Panasonic LUMIX FZ300 F/2.8

Avec tous ça je pense que tu as de quoi faire, je te souhaite donc de bien en profiter ! 🙂
Si cela t’as plu, n’hésite pas à commenter la publication et à la partager
pour en faire profiter un maximum de monde (et aussi pour nous faire plaisir, car cela nous motive à continuer !)



Ce article a été réalisé avec l’aimable collaboration de l’Auberge de Jeunesse de Malmedy, de la Brasserie Peak et du Château de Reinhardstein. Je les remercie pour leur intérêt et leur confiance. Mes propos reste cependant (et comme toujours) libres et sincères. Merci également à Elise et Sam de Wild Wild Wheels pour leur charmante compagnie durant ce week-end et surtout pour le travail réalisé pour la vidéo.