[dropcap]T[/dropcap]est des chaussures de randonnée Salomon Quest 4D GTX lors de ma dernière escapade en Suisse de fin octobre 2014. Verdict…?

1157581-p-MULTIVIEW

Conditions de test :

Les chaussures ont été testées pendant 4 journées de randonnée dans les Alpes Suisses avec une météo ensoleillée et sur des sentiers généralement secs (à noter quand-même certains chemins qui étaient recouverts d’une belle couche de neige).


Caractéristiques des chaussures :

Tige haute en cuir+textile avec membrane Gore-tex.
Semelle extérieure « contactgrip » caoutchouc.
Semelle intérieure antibactérienne, châssis 4D.
Couleurs : noir/gris.
Poins : 1380 g en 42.
Prix : entre 160 et 180 €


Test :

  • Protection : 3/5
    Le PETIT pare-pierres en pointe de pied est efficace contre les rochers et autres petits éboulis mais sera insuffisant dans des randonnées plus techniques et engagées. Le tissus semble lui aussi assez fragile aux agressions extérieures.
  • Confort : 5/5
    C’est la grosse surprise positive pour le testeur qui n’est autre que mon frère : « elles sont hyper-confortables, de vraies pantoufles ! » Jamais il n’a eu mal aux pieds alors qu’il ne les avait quasi jamais mises auparavant pour randonner (paaaaaas bieeeeeen !). Notons qu’elles semblent assez larges, ce qui convient parfaitement à son pied.
  • Imperméabilité/respirabilité : 4/5
    Une respirabilité efficace, le pied reste au sec et « au frais » malgré certains dénivelés assez marqués. L’imperméabilité semble quand à elle plus capricieuse dès que l’on évolue dans les herbes humides de rosée matinale ou quelques heures dans 20 cm de neige par exemple… En effet le tissu semble moins déperlant qu’un cuir bien traité. Sans pour autant affirmer qu’elle prennent l’eau rapidement, je doute de l’imperméabilité lors de longues randonnées dans la neige fondante ou autre zone plus humide. D’ailleurs d’après mes recherches, d’autres tests avancent cette hypothèse. Notons quand-même que le testeur n’a jamais eu les pieds mouillés pendant 4 jours d’où la cote.
  • Semelle : 4/5
    La semelle « contactgrip » accroche bien sur tous types de terrains. Le profond dessin est efficace et empêche les glissades involontaires sur les sols humides et même dans la neige.
  • Maintien et laçage : 4/5
    Encore très agréablement surpris par l’efficacité des accroches pour les lacets qui gardent le pied bien « serré » lors du laçage mais qui semblent cependant un peu fragiles. La tige rigide permet une bonne stabilité de l’ensemble du pied.

Verdict :

P1020795

Note : 16/20 (20/25)

Salomon nous propose ici un très bon modèle de chaussure de randonnée, très confortable et idéal pour les chemins de grandes randonnées ou autres sentiers balisés.

Bien qu’elle assure un excellent maintien du pied, elle ne conviendra pas à l’alpinisme, ni aux treks engagés de plusieurs jours avec portage et tracés plus techniques ou contraignants  (azimuts, pierriers, longs ruisseaux, éboulis, milieux plus humides,…).

En effet ce modèle à l’esthétique parfaite semble plus axé sur le confort que sur la robustesse (à confirmer d’ici quelques randonnées…).

Plus d’informations : www.salomon.com

Et vous, connaissez-vous ce modèle ?

Loading Facebook Comments ...

1 COMMENTAIRE

  1. Ce sont les chaussures que je porte et je confirme que l’imperméabilité n’est pas comparable à celle des bottes, mais permet tout de même de randonnée quelques heures dans la neige et de traverser à gué. Par contre la robustesse, à mon avis, n’est pas absente : ma précédente paire a tenu 3 ans (et c’est l’imperméabilité qui a fait défaut en premier, puis une perforation, sur les deux chaussures, à la limite du pare pierre, sur l’extérieur.
    Et c’est clair, point de vue confort : ce sont des chaussons.

TU ME LAISSES UN PETIT COMMENTAIRE ?

Please enter your comment!
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.