Il y a quelques temps j’ai eu la chance de tester le CROSSCALL TREKKER-X4 (je t’invite à retrouver le test ici, ne serait-ce que pour découvrir la société CROSSCALL). Aujourd’hui Crosscall m’accorde à nouveau sa confiance pour cette fois découvrir le CROSSCALL CORE-X4. Comme ce smartphone se veut d’une efficacité à toute épreuve, on embraye tout de suite sur le test réalisé par mon pote Mathieu !

Présentation

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, Crosscall est une société française qui construit des téléphones mobiles « outdoor » depuis maintenant 10 ans. Ceux-ci se caractérisent par leur étanchéité, leur résistance et leur grande autonomie…

Fiche technique

Les caractéristiques du CORE-X4 ont de quoi intimider la concurrence :

Taille écran : 5,45’’
Type : IPS Corning Gorilla® Glass 3, Wet & Glove touch
Résolution : 18:9, 1440×720 HD+
Processeur : Octocore 1.8ghz, Qualcomm Snapdragon 450
RAM : 3G
Stockage 32 G (extensible jusqu’à 512G avec tiroir double sim + Micro SD)
Capteur arrière : 48MP Fusion
Capteur frontal : 8MP
Flash : Arrière LED
Batterie : 3850 maH
Capteurs : Accéléromètre, luminosité, proximité, gyroscope, magnétomètre.
Lecteur d’empreinte digitale : oui
Prise Jack : Oui
Connecteur : USB-C
Dimensions : 161x78x13 mm
Poids : 234g
Garantie : 3 ANS !

Ergonomie, design & solidité

Comme pour le TREKKER-X4, on retrouve un packaging sobre, efficace et soigné incluant les fidèles écouteurs étanches IPX6, le tour de cou et le X-Blocker. Premier constat lors de la prise en main du CORE-X4 : il est légèrement plus petit et moins lourd que le TREKKER. L’appareil dégage néanmoins toujours cette même impression de robustesse et hérite d’un design tout aussi moderne. L’écran est ici un GORILLA GLASS 3, un tantinet moins résistant aux chocs mais par contre bien plus résistant aux griffes.

A l’arrière, nous retrouvons l’attache magnétique que j’aurai personnellement aimé avoir eu la chance de tester un peu plus tant les possibilités en matière d’accessoires me semblent amener la cohérence nécessaire à l’appareil pour trouver sa place sur le marché.

De nouveau le port de chargement, la prise jack ou les ports de la carte SIM ou SD, sont couverts d’un caoutchouc hermétique à l’eau et la poussière afin de permettre à celui-ci de bénéficier de la norme IP68 et MIL-STD-810G. J’ai donc de nouveau été tenté de noyer le CORE X4 dans les lacs de Suède lors de mon dernier Canoe Trip et celui-ci a survécu sans problèmes aux multiples immersions plus ou moins involontaires…

La prise en main est également très similaire à celle du TREKKER-X4, le poids du téléphone n’est en rien un désagrément tellement la surface antidérapante joue efficacement son rôle, le positionnement des boutons configurables est également un petit bijou d’ergonomie tant on a l’impression qu’ils se glissent naturellement sous les doigts.

SAVIEZ-VOUS QUE :

La résistance à l’eau du micro des téléphones et tablettes Crosscall est assurée par une membrane d’étanchéité, utilisant la même technologie que celle reconnue dans le monde du textile outdoor à savoir, une membrane constituée de pores d’un diamètre inférieur à la taille d’une molécule d’eau et supérieur à celle d’une molécule d’air, de manière à stopper l’eau tout en laissant passer l’air et donc le son.

Il est cependant recommandé d’attendre quelques minutes après l’immersion de votre appareil pour retrouver sa qualité audio initiale, une membrane sèche restituant toujours mieux le son qu’une membrane humide.

Source : www.crosscall.com

Interface & performances

Le processeur Octocore 1.8ghz, Qualcomm Snapdragon 450 a la charge de soutenir une version Android 9 Pie, et si de manière générale les choses se passent de manière plutôt fluide, j’ai pu néanmoins constater des petits ralentissements en multi-tâches. Le programme X-sensor est toujours disponible, offrant certes un peu plus de polyvalence, néanmoins anecdotique au vu du segment visé par cet appareil.

En effet si le TREKKER X4 se voulait être le smartphone de l’aventurier outdoor,
le CORE X4 se veut plutôt être le couteau suisse numérique du chef de chantier.

Photo & vidéo

Le capteur arrière est ici un capteur FUSION4 de 48MP. Celui-ci fait plutôt dignement son travail en extérieur avec une luminosité correcte en nous rendant des couleurs très naturelles, mais c’est lorsque le jour tombe que les performances s’amoindrissent.

Photo prise avec le CORE X4 en plein jour (Suède)

Si l’utilisation du mode HDR peut parfois « sauver les meubles », je reste néanmoins peu convaincu par les résultats généraux en basse luminosité. Le capteur avant souffre également de tares similaires, si un selfie au beau milieu des montagnes rend forcément bien, la qualité offerte dans des circonstances moins lumineuses n’est pas au rendez-vous.

Concernant la vidéo, le CORE-X4 offre toujours la possibilité de filmer en 1080p avec un panel d’options néanmoins plus sommaire que celles offertes par le TREKKER X4 et une stabilisation moins performante (car non destinée à un segment d’aventurier outdoor j’imagine ?).

Photo en début de nuit…

Conclusion

Le gros point positif du CORE X4 est le même que celui du TREKKER X4, son autonomie. Et quelle autonomie ! En utilisation classique (GPS, bluetooth, wifi et données mobiles) l’appareil tient sans broncher 2 jours et demi. Comptez 1 jour et demi en utilisation plus intensive mais surtout, surtout, 1 semaine sans recharge en mode économie d’énergie ! (mode avion sauf 1h/jour, une 50aine de photos et 20 minutes d’appel).

Pour terminer donc, le CORE X4 peut sembler anecdotique si on le considère comme téléphone d’aventurier outdoor, notamment si par aventure on entend sports extrêmes. Certes il résistera aux chocs, mais il est certain que les capteurs photos et l’interface vidéo décevront. Néanmoins je pense que la proposition de CROSSCALL de me le faire tester n’est pas anodine. Comme précisé ci-dessus, effectivement le public visé par ce smartphone est plutôt celui du chef de chantier, auquel il ne faut pas se voiler la face, l’appareil conviendrait parfaitement par sa robustesse et sa versatilité.

Mais si on considère que mon audience est un public de trekkeurs, randonneurs, amateurs de microaventures, le CORE-X4 a toute sa place dans leurs (solides) poches. Celui-ci leur permettra en effet aisément de vivre leur expérience le temps de quelques jours tout en étant capables de faire des photos plus que décentes sans se soucier de fissurer leur écran de smartphone au moindre choc, ou de tomber à court de batterie après une soirée à essayer de rendre un feu de camp instagramable…

Prix conseillé : 449,90 €
Plus d’infos ici

NOS NOTES ...
Ergonomie, design, solidité
8
Interface et performance
7
Photo et vidéo
6
Autonomie
9
Article précédentMon vol en Montgolfière en Terres-de-Meuse
Article suivantDécouverte de la vallée de la Meuse
Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.