Après avoir été me balader dans le Condroz, je continue mon exploration des Terres-de-Meuse (l’arrondissement touristique de la zone Huy-Waremme en province de Liège) pour découvrir la vallée de la Meuse, entre le passé industriel et la douceur de vivre d’une vallée également orientée nature.

La Meuse, long fleuve (presque tranquille), prend sa source dans l’est de la France et continue de couler sur presque 950 kilomètres en traversant la France, la Belgique et les Pays-Bas où elle se jette dans la mer du Nord. Je vais ici te parler du tronçon en région hutoise, plus ou moins entre Gives et Engis. J’ai pu y découvrir une vallée agréable où l’industrie a pris une place importante mais qui a su laisser à la nature quelques coins de paradis…

Huy, ma ville, ses trésors…

Laisse-moi te présenter la ville où j’habite depuis deux ans. Huy est située en province de Liège, entre Namur et Liège. Largement aidée par sa situation exceptionnelle en bord de Meuse qui en faisait une ville-étape de batellerie et favorisées par le Hoyoux (un affluent de la Meuse propice à l’établissement de roues hydrauliques), les forges et fourneaux hutois connaissent dès le Moyen Âge un âge d’or sans précédent.

Aujourd’hui, Huy reste une ville qui bouge avec ses petites ruelles typique et agréables, sa Grand-Place ornées de superbes bâtisses transformées la plupart en restaurants et brasseries, les nombreux commerces, son fort, ses quais agréables et ses trésors…

On trouve tout d’abord, Li Rondia, la rosace située dans la plus haute tour de la Collégiale Notre-Dame, Li Bassinia, cette fontaine médiévale située en plein centre de la Grand-Place, Li Tchestia, l’ancien château de la ville qui fut l’objet de beaucoup de convoitises et enfin Li Pontia, ce pont permettant la traversée de la Meuse depuis des temps relativement anciens. Ces noms ont comme particularité de se terminer en « ia » qui est du wallon hutois.

https://les4merveillesdehuy.blogspot.com/

Si tu veux découvrir la ville sous un autre angle, je te propose ces 3 balades :

Huy, les animaux de la rive droite
Visite du centre-ville de Huy
Huy, cité médiévale

Si tu veux bien manger dans le centre de Huy, je te conseille sans hésitation le restaurant l’Escale qui propose une cuisine raffinée entre saveurs libanaises et tunisiennes. C’est devenu mon adresse préférée à Huy, tout simplement.

On mange aussi très bien au 1660, qui offre la possibilité de déguster une cuisine française particulièrement savoureuse !

Quelques photos du 1660 :

Si tu souhaites déguster des tapas et/ou boire un cocktail dans un endroit unique, je te conseille de tester la Terrasse des Lilas. Cette péniche aménagée offre un cadre original, bercé par les remous de la Meuse.

Qui dit manger dit boire. Et tu sais que j’aime les bonnes choses… Je te conseille de découvrir également la Closerie des Prébendiers. C’est sur son vignoble de 1000 pieds (offrant une vue incroyable sur la ville) que Jacques Mouton te parlera de l’histoire de la viticulture hutoise et bien d’autres choses…

J’ai trouvé son vin blanc agréable et surprenant, issu de cépages Müller-Thurgau, Auxerrois, Pinot Gris. Pour la petite histoire, la Closerie des Prébendiers tire son nom de la prébende, la taxe des ecclésiastiques de la Principauté de Liège.

16 Thier des Malades
4500 HUY
Tél : +3285211223

De passage à Huy, n’hésite pas aussi à visiter le Fort et mémorial.

Construit par les Hollandais en 1818, le fort est devenu un lieu de mémoire de la Seconde Guerre mondiale et de l’univers concentrationnaire nazi, avec ses cachots, salle d’interrogatoire, chambres de détention et lavoirs rudimentaires. Gratuit le 1er dimanche du mois et le 21 juillet.

Et si tu veux en prendre plein la figure niveau architectural, il ne faut absolument pas manquer la Collégiale et ses trésors, située juste à côté du fort !

Au delà de la beauté incroyable des lieux (j’ai rarement été autant bluffé en rentrant dans un bâtiment religieux en Belgique), la Collégiale abrite aussi un prestigieux trésor connu internationalement, dont les pièces principales sont un ensemble de quatre grandes châsses des 12e et 13e siècles. On trouve notamment celle de la Vierge dont la restauration a été terminée pour le récent réaménagement (2012) de la crypte romane.

La nature toute proche

Si tu as envie de te plonger dans une ambiance plus naturelle et bucolique que celle de la cité hutoise, je t’invite premièrement à découvrir la vallée de la Solières située à 10 minutes à peine de route de Huy. C’est mon endroit préféré dans la région, vraiment. La Solières est un ruisseau qui prend sa source dans le bois de Perwez dans le Condroz namurois à une altitude d’environ 260 m. Elle passe par le village de Solières puis derrière le Château Vert, le Vieux Moulin et la chapelle Saint-Eutrope.

La promenade qui permet de la découvrir est juste magnifique et se fait en 3 petites heures. Le vallon est classé réserve naturelle et Natura 2000.

A certains moment, on se croirait même dans le Ninglinspo ! On trouve des petites cascades, un ancien pont romain, des grottes (en cherchant un peu), etc.

Infos & TRACE GPX

Accès : Parking dans la rue de la Poudrerie, 4500 Huy. Juste après la brasserie l’Elysée Beaufort en venant de la N90 Huy-Andenne longeant la Meuse. Je te conseille de t’arrêter à cette dernière pour y déguster une des nombreuses bières à la carte.

Si tu es dans le coin, je te conseille aussi la Promenade des Prés brion, du côté de Ben-Ahin. Cette promenade relie deux boucles en passant par les étangs des prés Brion, réserve naturelle riche en oiseaux et batraciens.

Le reste de la promenade réserve de beaux parcours boisés en bordure de la vallée de la Meuse.

Infos & TRACE GPX

Qui dit nature dit également la Gravière d’Amay. Ce lac artificiel de 23 hectares libre d’accès situé dans une parcelle d’une superficie de 44 hectares a été aménagé avec des roselières, des berges en pentes douces, un sentier promenade, des plantations d’arbres et d’arbustes pour proposer un espace naturel riche au niveau biodiversité.

Cette zone Nature prise en charge par la Division Nature et Forêt est reconnue comme Zone Humide d’Intérêt Biologique et abrite pas moins de 120 espèces d’oiseaux. Toute la zone est clôturée pour permettre d’y laisser paître des animaux au printemps. Ce pâturage avec des moutons ou des vaches écossaises favorise un entretien écologique.

Si tu passes par Amay, je te conseille d’aller faire un tour dans la petite bourgade pour y découvrir un patrimoine remarquable qui rappelle sans conteste le riche passé historique de la région. Je te parle par exemple de la collégiale de 1089 ou la tour romane qui fut sans doute érigée au 12e siècle pendant la campagne de consolidation et de construction de places fortes destinée à protéger la principauté de Liège.

Il existent aussi de jolies promenades à faire dans le coin comme :

La promenade d’Ombret. Longue de 8 km, elle permet de découvrir l’Ardenne condrusienne, une large bande de 4 à 5 km qui suit la vallée de la Meuse et qui présente une géologie semblable à celle du massif ardennais.
La promenade de Richemont offrant de superbes panoramas vous emmènera jusqu’à la ferme de Richemont ancienne dépendance de l’abbaye de Flône.
La promenade Sainte Ode, pour découvrir le centre d’Amay et ses richesses architecturales comme la Collégiale, le prieuré, la tour des Waroux, … Côté nature, les vignes, le bord de Meuse et la Gravière.

Si tu recherches le calme et la sérénité, je te conseille d’aller faire un tour du côté du discret Institut Tibétain Yeunten Ling. Cet endroit est probablement le plus dépaysant de la vallée…

Et pour cause, une fois qu’on entre dans cet écrin de verdure isolé on découvre l’univers d’un véritable temple tibétain implanté dans le Château du Fond l’Évêque. On retrouve un magnifique stupa, monument à la paix, et une grande statue de Bouddha trônant dans les pelouses du vieux château.

Accessible toute l’année, l’institut organise chaque dimanche une visite guidée à 13h30 (la réservation n’est pas nécessaire : il suffit de se présenter à l’accueil à 13h15). L’occasion d’en apprendre plus sur le bouddhisme en général et les activités de l’institut en particulier.

Si on continue notre exploration de la vallée de la Meuse en direction de Liège, on découvre la région de Hermalle-sous-Huy.

Côté nature, je ne peux m’empêcher de te conseiller la promenade de Hermalle qui permet à la fois de découvrir le centre historique et architectural de Hermalle mais aussi une nature absolument étonnante sur les hauteurs de la Meuse et de l’Ardenne condrusienne.

Finalement, je t’invite à aller découvrir l’univers incroyable de la ferme castrale où on peut retrouver deux musées surprenants : « Musée de la Gourmandise » et « Postes restantes ». L’un concerne l’archéologie, l’histoire et le folklore en proposant également un coin brocante et la plus importante bibliothèque de Belgique dédiée à la gastronomie dans une des plus belles granges de la vallée.

L’autre présente objets de la correspondance et de la poste qui appartiennent au folklore et dont le propriétaire passionné était fier. Monsieur nous a malheureusement quitté mais son épouse semble bien décidée à poursuivre l’œuvre de son défunt mari.

Après une visite ou une promenade, on peut s’arrêter à la taverne déguster une bière artisanale wallonne et des mets réalisés d’après les recettes issues de la bibliothèque, dans un cadre unique. Une pépite dans la région, et c’est en grande partie pour cela que je tiens ce blog, pour découvrir des endroits comme celui-ci…

132a Chaussée Freddy Terwagne
4480 Engis

La vidéo

https://www.facebook.com/719071384793260/videos/379674029709839

Cet article et la vidéo ont été réalisés en collaboration avec la Maison du Tourisme Terres-de-Meuse. Merci à eux pour leur confiance et l’élaboration du programme. Mes propos restent cependant (et comme toujours) libres et sincères.

Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.