Lorsque Maxime m’a demandé de faire le test de la Polar Grit X, je me suis demandé ce qu’il lui prenait… Certes j’ai un intérêt tout particulier pour la technologie, mais les montres connectées ne m’ont jamais nécessairement attiré. Je suis plutôt roots dans mon approche de l’outdoor : pas de musique, pas de téléphone, pas de technologie (ou en tout cas le moins possible). Ce que j’aime, c’est regarder ma carte avant le départ et puis me perdre (beaucoup) avec le lot de bonnes (et parfois mauvaises) surprises que cette pratique engage. Ce test vient donc d’un néophyte en matière de montres connectées et je m’efforcerai, comme Max le fait chaque fois, de rester le plus honnête et le plus cohérent dans mes propos.

La Polar Grit X, en détails…

Et bien c’est un peu la réponse Outdoor de Polar à ses concurrentes Garmin Fenix et Suunto 9…
… et quelle réponse !

Voyons avant tout ce que le boitier cache :

Dimensions: 47x47x13mm.
Poids: 64g avec le bracelet (S ou M/L).
Boitier: Acier Inoxydable, fond en polymère renforcé à la fibre de verre.
Affichage: Ecran tactile type Gorilla Glass stratifié anti traces de doigts.
Batterie: 346mAh.
Localisation: GLONASS, Galileo, QZSS et GPS intégrés, boussole de type magnétomètre.
Capteurs: Altitude barométrique, pente, dénivelé + et -, fréquence cardiaque, cadence et puissance de course/pédalage, capteur de vitesse, bluetooth.
Résistance: Conforme aux normes MIL-STD-810G, résistance aux températures entre –20 et +50, étanchéité (WR100).

Avec tout ça en tête, il est temps de tester la bête en sortie !

Première belle surprise, l’autonomie est assez impressionnante : 5 jours en la portant jour et nuit au travail avec suivi de la fréquence cardiaque et suivi du sommeil.

J’ai trouvé la montre non seulement d’une esthétique très plaisante, mais également ergonomique à souhait ! En effet, malgré mon manque d’expérience la prise en main est très rapide, les menus s’enchaîne naturellement et en quelques manipulations on peut commencer l’enregistrement de son activité.

Et c’est là que se trouve le point fort suivant ! Une quantité invraisemblable d’activités prises en charge par la montre, chacune offrant ses spécificités, accessible en 2 manip’ à peine ! Si comme moi vous avez grandi avec des consoles “rétro”, vous retrouverez donc ce plaisir grisant que de pouvoir “jouer” très rapidement et sans devoir customiser votre expérience de A à Z (ce qui je le précise est également possible). Les programmes intégrés vous permettront notamment d’avoir un suivi constant de votre effort, de votre vitesse, du dénivelé, ce qui me paraissait être le strict minimum pour un outil du genre.

Mais Polar ne s’arrête pas là. Les programmes intègrent également un assistant de ravitaillement (!) vous permettant d’anticiper un petit coup de pompe lors de sorties plus longues, mais également un service après-effort qui mesurera la quantité de fatigue générée, les calories brulées, l’intensité de cet effort et conseillera même des temps de repos adaptés. Inutile de préciser que pour des personnes dans mon genre qui se demandent pourquoi ils sont au bout du rouleau après 3 jours de balade ces outils peuvent s’avérer salvateurs !

Si vous aimez les programmes sportifs adaptés, mais que vous avez du mal avec le regard moralisateur d’un coach qui vous reprochera un week-end tartiflette et vinasse, la montre inclut un guide d’entrainement assez performant. Celui-ci vous proposera des activités variées et adaptées et ne vous appellera pas chaque jour pour vous rappeler quelle immonde pourriture fainéante vous êtes ! (Il vous rappellera néanmoins à l’ordre de temps en temps lorsque vous restez trop longtemps au repos).

Une autre très belle surprise est la fonction Sleep plus stages. Sous ce nom plus ou moins évocateur se cache un outil d’analyse du sommeil que j’ai trouvé plutôt performant. Celui-ci décrypte vos nuits  selon plusieurs critères: Heure d’endormissement, heure de réveil, analyse des divers cycles, statut du système nerveux autonome,… Il compare chaque nuit et vous offre après quelques jours d’analyse un score de qualité de votre sommeil. En plus de ce score, il vous proposera des activités pour améliorer votre sommeil et pointera du doigt les failles dans celui-ci (Pour ma part, mes phases de sommeil paradoxales étaient trop longues et mes phases de sommeil profond trop courtes.

Dernière surprise inattendue: Serene. On sait déjà que le jugement de votre coach vous déplait, si en plus de ça vous avez une vilaine phobie du patchouli et des sarouels, cet outil est fait pour vous ! Serene vous proposera divers exercices de respiration, pré établis ou non, qu’il est de nouveau possible de démarrer en deux manipulations! Vous sentez le stress vous envahir ? Serene vous proposera des exercices de respiration vous permettant de vous apaiser et à terme de prendre mieux conscience de sa respiration, et donc de mieux réguler celle-ci.

Prix de vente conseillé : 429,00 €

Plus d’infos sur ce produit ici


Cet article a été rédigé en collaboration avec la marque Polar qui nous a offert cette montre pour qu’on puisse la tester. Merci à eux pour leur confiance. Le contenu de celui-ci reste cependant (et comme toujours) libre et sincère.

NOS NOTES ...
Ergonomie, design, solidité
8
Autonomie
8
Fonctionnalités
9
Rapport qualité/prix
8
Article précédentWellin, dépaysement en Famenne-Ardenne
Article suivantRando et packraft dans la vallée de la Semois
Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.