La marque américaine OSPREY au logo de balbuzard pêcheur et célèbre pour ses nombreuses innovations dans le domaine du portage a fêté ses 40 ans en 2014. Il viennent de sortir la nouvelle gamme primée Atmos AG (hommes) et Aura AG (femmes) dont j’ai pu tester le modèle 50 litres dans le massif du Vercors lors de ma dernière escapade, le Atmos AG 50.

CCLeB8cUwAEG3Ir


Description :

Dès sa prise en mains, le nouveau Atmos AG 50 donne une (bonne) impression de produit de qualité. Les coutures et les tissus semblent solides.

On remarque aussi directement le panneau dorsal (unique pour l’instant) AntiGravity™ (d’où le nom AG) qui inclut la première ceinture entièrement ventilée au monde avec un tissu maillé et le panneau dorsal 3D perforé qui sont censés apporter un confort et une ventilation inégalés, tout en conférant une qualité de portage de charge exceptionnelle. Je peux affirmer que c’est bien le cas : le sac est très confortable et malgré les chaleurs, j’ai pu garder un dos non pas sec, mais sans sensation de chaleur ce qui est rare avec un sac à dos.

osprey-atmos-ag_belt

Le harnais ExoForm™ Biostretch™, l’armature de levage de charge et à la ceinture Fit-on-the-Fly™ assurent une répartition parfaite du poids de portage. La montée vers la Grande Moucherolle dans le Vercors à été une bonne occasion de confirmer que le sac reste stable malgré les déséquilibres lors des quelques passages plus aérien de varappe… Le système de compression InsideOut™ fournit un support de charge impressionnant, réduisant la fatigue pour que vous puissiez poursuivre vos aventures plus longtemps et de manière plus intensive.

Les doubles poches frontales zippées, l’accès par le fond ou le haut du sac vous permet de saisir facilement votre matériel quelles que soient les circonstances.

L’attache pour bâtons de marche d’Osprey, Stow-on-the-Go™, vous permet également d’attacher ou de saisir vos bâtons sans enlever votre sac à dos.

Un large compartiment pour sac de couchage en bas doté d’un séparateur interne vous permet d’optimiser le rangement de votre matériel.

Si le temps se dégrade, la housse imperméable intégrée et amovible située dans le capuchon du sac pourra être déployée.

Et si vous cherchez encore à réduire le poids du sac, le rabat « FlapJacket™ », en haut du sac vous permettra de l’utiliser sans le capuchon tout en gardant votre matériel à l’abri des intempéries.

Toutes ces caractéristiques uniques ont permis au sac Osprey Atmos AG de remporter l’Innovation Gold Award.

outdoor_magazin_editors_choice_logo-sommer-2015__received_jan_2015_logo3rdcarryology_award_logo_small


DSC01353

Spécifications :

  • Panneau dorsal et ceinture avec système AntiGravity™ 3D
  • Harnais ExoForm™/Biostretch™ avec armature de levage de charge
  • Suspension AirSpeed™ réglable – style filet de trampoline
  • Sangle de Sternum avec sifflet
  • Accès par le dessus
  • FlapJacket™ en haut du sac pour utiliser le sac sans le capuchon
  • Pochette frontale extensible
  • Doubles poches ceinture à fermeture éclair
  • Attache pour bâton de marche Stow-on-the-Go™
  • Boucles jumelles pour piolet
  • Housse imperméable intégré et amovible
  • Compartiment de base avec séparateur interne pour sac de couchage
  • Fit-on-the-Fly™ adjustable hipbelt
  • Compatible avec les Réservoirs Hydraulics™
  • Accès par la base avec fermeture éclair
  • Sangle de compression Interne pour une charge optimal
  • Cadre périphérique léger
  • Les sangles de compression bases se convertissent en sangles pour transporter un tapis de couchage
  • Poche latérales en maille extensible
  • Poids : 1.99 kg
  • Maximum dimensions : (mm) 800 (l) x 350 (w) x 400

DSC01403

Mon avis :

+ On ne va pas se mentir, il s’agit d’un très bon sac de randonnée. Je pense d’ailleurs que c’est le plus confortable que j’ai pu tester jusqu’à maintenant, notamment grâce à la ceinture ventrale préformée réglable et hyper bien conçue mais aussi grâce à ce filet dorsal perforé qui m’a épargné efficacement les chaleurs des hauteurs du Vercors…

+ Les bretelles sont bien larges et confortables et sont elles aussi perforées pour moins de contact et une meilleure ventilation..

+ Le système de sangle de compression est vraiment bien pensé pour équilibrer le sac, ainsi que les différents points de réglages pour que celui-ci s’adapte parfaitement à votre taille.

+ Les anneaux pour ouvrir les fermetures éclair sont efficaces et solides et le compartiment pour la poche à eau bien pensé.

+ Il est minimum 500 grammes plus léger que la plupart des modèles du même gabarit.

Il manque cependant à mon avis une ouverture frontale au milieu du sac pour pouvoir accéder à vos affaires sans devoir tout enlever du dessus, ou du dessous comme le design l’impose ici.

J’ai remarqué finalement l’absence de systèmes d’attache au dessus et dessous du sac pour éventuellement y accrocher du matériel, comme la plupart des autres sacs de cette capacité.

EDIT du 25/08/2015 :

Après un trek de 8 jours assez engagé en Savoie (Tour du Beaufortain) j’ai remarqué une faiblesse au niveau de l’imperméabilité de la housse anti-pluie. Petite par rapport à la taille du sac bien rempli, ele semble prendre l’eau facilement. j’ai malheureusement également troué celle-ci simplement en déposant le sac au sol…

– La ceinture ventrale à tendance à se détacher (le velcro) sous l’effet de l’humidité et perd donc l’effet de maintien.

DSC01402

Avec de nombreuses qualités et innovations et malgré ces deux seuls petits « bémols » que j’ai pu observer, ce n’est pas pour rien qu’Osprey est de plus en plus connu chez nous, notamment en proposant avec les modèles Atmos une gamme réussie pour les randonneurs(euses) cherchant esthétique, confort et légèreté avec le luxe de pouvoir bénéficier d’un produit solide et de qualité…


Autres infos :


Quelques photos du Atmos 50 AG dans le massif du Vercors :

Par Maureen Raway.

Loading Facebook Comments ...

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai utilisé l’Atmos AG 65 durant 11 jours en totale autonomie dans les Alpes albanaises avec un poids, sac et poche à eau compris, de 17 kg. Il n’est pas spécialement bon marché mais, par rapport aux sacs haut de gamme plus connus (sans citer de marque), ce sac se fait (presque, n’exagérons pas) oublier tellement il est bien conçu. Les poches extérieures sont pratiques, accessibles et bien conçues, il y a possibilité de retirer le sur-sac (qui comprend deux poches distinctes et que vous pouvez même porter à la ceinture pour une rando à la journée) ce qui le rend pratique si vous partez pour des randonnées plus courtes, il y a suffisamment de sangles extérieures si vous voulez fixer votre tente ou votre sac de couchage à l’extérieur du sac. A conseiller absolument pour les randonneurs au long cours. Seul bémol, mais qui n’existe pas sur certains autre modèles d’Osprey comme l’Ariel, le logement pour la poche d’eau est à l’intérieur du sac ce qui vous oblige à vider le sac, au moins partiellement pour l’insérer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.