Une fois n’est pas coutume j’ai profité de mon séjour annuel avec des ados dans le Valais pour continuer mon exploration mais en faisant cette-fois une halte à Nendaz. Voici donc mon expérience, en espérant qu’elle te donne envie d’aller découvrir ce petit paradis…

Présentation, situation & accès

Proche de Sion (15 kilomètres), la commune de Nendaz se situe sur la rive gauche de la vallée du Rhône. Ce plateau ensoleillé de plus de 8000 hectares épouse les contours du vallon du même nom et s’étend de la plaine jusqu’aux neiges éternelles… On y trouve une quinzaine de villages et hameaux typiquement montagnards. Située à une altitude de 1300 à 1400 m, la commune offre une vue splendide sur les Alpes bernoises, valaisannes et vaudoises.

Nendaz est également couronnée de magnifiques sommets comme le Mont-Fort (3330 mètres) ou la Rosablanche qui en culminant à 3336 mètres, est le plus beau belvédère alpin du Valais central.

Cette dernière fera d’ailleurs l’objet d’une microaventure dans cet article… 😉

Randonner à Nendaz

Nendaz propose en effet un vaste réseau de chemins de randonnée de 250 kilomètres qui s’étend des vergers situés dans la vallée jusqu’au sommet des montagnes. Mais il faut que je te parler d’une particularité régionale. Ici dans le Valais et ce durant des siècles, les paysans ont souvent installé des canaux d’irrigation suivant le relief de la montagne : il s’agit de « bisses ». Nendaz possède le réseau encore actif le plus vaste et propose 98 km de chemins de randonnée longeant huit de ces « bisses ».

J’en ai d’ailleurs parcourue un, celle du bisse de Chervé.

Cette magnifique promenade d’altitude le long du plus haut des bisses de Nendaz
offre une superbe vue sur le barrage de Cleuson et sur la vallée du Rhône.

TRACE GPX de la randonnée

Durée : environs 3h au départ du télésiège à Combatseline à Siviez (150 D+, 650D-, 12km). N.B.: Il est possible de se rendre à Siviez en bus navette depuis Nendaz (plus d’infos : Nendaz Tourisme, +41 27 289 55 89).

BONS PLANS :

Envie de crapahuter davantage ? Retrouve ici toutes les randonnées estivales et automnales à faire à Nendaz.

Le PASS OPEN AIR permet de profiter de l’ensemble des installations de la station pour pouvoir accès à tous ses recoins. Il permet aussi de bénéficier de nombreux avantages dans la station. C’est le pass qu’il te faut si tu veux explorer la région.

Pour les plus intrépides, il est aussi possible de faire de la via-ferrata ou via-cordata à Nendaz.

En juillet et en août, Nendaz propose aussi une randonnée de 4 jours autour du Val de Nendaz avec 3 nuits en cabane. Pour CHF 230.- adulte (et CHF 170.- enfant), il est possible de passer 3 nuits au cœur de la montagne dans des cabanes situées au milieu de sites idylliques entre Veysonnaz et Nendaz (sont inclus 1 trajet en bus navette de Nendaz à Veysonnaz, 3 nuits en cabane, la pension complète sans les boissons, 1 carte topographique 1:25’000 4 Vallées).

Je n’ai pas eu l’occasion de le faire cette fois-ci mais il parait que la randonnée jusqu’au glacier du Mont Fort, avec sa vue magnifique sur 20 sommets culminant à plus de 4000 m d’altitude (entre autres le Cervin et le Mont-Blanc) vaut vraiment le coup d’œil…

Et bien moi, ça me donne des idées…

Ascension de la Rosablanche (3336m)

Quand je te disait que Nendaz était dominée par de jolis sommets… En voici un que j’ai eu l’occasion de grimper en compagnie d’Annick (de l’office de Tourisme) et de notre guide Jean-Maurice Fournier. Ne présentant aucune difficulté technique, je conseille cependant de faire cette randonnée encadré par un professionnel de la montagne. Le tracé parfois aérien et traversant des zone de glacier demande d’être encordé de manière efficace.

L’itinéraire aller/retour est assez sportif : 25km, 1700 D+, 1700D-, 9h
TRACE GPX

La Rosablanche est un sommet culminant à 3336 mètres d’altitude encerclé par quatre glaciers : ceux du Grand Désert et de Prafleuri au nord et ceux de Sovereu et de Mourti au sud. Située au cœur d’un massif sauvage et isolé, elle constitue également une étape de la célèbre Patrouille des Glaciers, une course de ski-alpinisme organisée tous les deux ans par l’armée suisse.

On commence notre aventure depuis Siviez. On monte et on longe ensuite le lac de Cleuson ( qui a d’ailleurs une couleur magnifique) pour ensuite monter vers la cabane Saint-Laurent que nous dépassons. Une fois arrivés dans les environs de la cabane (2500m), le paysage change et propose ici des ambiance de haute montagne.

On y est, la montagne sauvage, à peine à quelques minutes de la station.

Je suis comblé et je n’ai encore rien vu…

On arrive ensuite au Lac du Grand Désert (2642m). Et là, c’est la claque…

Ce lac naturel est situé aux confins du val de Nendaz. On est au bout du monde et ça fait du bien. Le décor est à couper le souffle.

On continue notre rando pour tomber nez à nez avec des bouquetins.
Encore une fois, la montagne nous offre un bien joli spectacle…

La suite est davantage plus aventureuse : on passe proche d’un lac encore gelé, on se croirait en Islande !

On chausse ensuite les crampons pour entamer une montée sur un glacier parsemé de monticules de glaces formés avec le vent et la fonte des neiges.

C’est assez compliqué d’évoluer sans se fatiguer mais fort heureusement, le sommet n’est plus très loin. Je sens cependant que le Bishorn que j’ai grimpé il y a quelques jours me laisse quelques courbatures… 🙂 Notre guide m’encourage, je suis un peu gêné de peiner devant un brave homme d’un âge certain…

Nous arrivons finalement au sommet sans soucis et profitons d’une magnifique vue sur les alentours. Par temps clair, il n’est pas rare d’apercevoir le Mont Blanc. Je me contenterai des magnifiques glaciers et de la vue sur le lac des Dix dans le val d’Hérens.

Le retour se fera par le même chemin en prenant garde aux crevasses bel et bien présentes.

CONSEIL :

N’hésite pas à t’arrêter en redescendant à la cabane Saint-Laurent afin d’alleger la descente et surtout pour aller boire un verre, déguster une douceur locale ou faire comme moi : passer la nuit en demi-pension (55 CHF/adulte). L’accueil y est chaleureux et la vue à couper le souffle…

Où dormir à Nendaz ?

Après tous ces efforts, j’ai été ravi de découvrir l’Hôtel Nendaz 4 Vallées & Spa situé au cœur de la station de Haute-Nendaz.

Ce superbe hôtel se distingue par son style valaisan « contemporain chic », son atmosphère authentique, raffinée et son spa exceptionnel de 2’200 m2.

Oui, j’ai été gâté… Mais cela fait parfois du bien ! Cet établissement s’adresse donc aux épicuriens, sportifs, amoureux de la nature et du bien-être : bref, c’est tout moi 😀

Et comme je dis toujours, il faut parfois savoir se faire plaisir…

Le « Spa des Bisses » permet de se ressourcer en toute sérénité en profitant d’un panorama grandiose. Conçu sur deux niveaux, cet espace dédié à l’eau rappelle le décor naturel de la région et est traversé par un bisse dont le doux ruissellement bercera vos songes… On y trouve sauna bio, sauna finlandais, bain à vapeur de rosée, 3 grottes (hammam, à sel, à glace), un parcours Kneipp, un bassin de flottaison, un bassin de nage à contre-courant, un sauna panoramique, une salle de repos panoramique, un jacuzzi, etc.

Où manger à Nendaz ?

Je recommande deux adresses testées :

Pour commencer, le restaurant Le Carnotzet l’Aigle de l’Hôtel Nendaz 4 Vallées. On y mange une cuisine régionale le tout dans une ambiance typique et un décor très raffiné. J’ai vraiment apprécié mon repas là-bas.

Ensuite, n’hésite pas à aller sur les hauteurs de la station pour découvrir le restaurant de l’hôtel Les Etagnes. Ici on déguste un bon repas dans une ambiance sincèrement amicale et familiale, sans prise de tête. Les plats sont variés et de toutes les origines : du carpaccio finement coupé et mariné dans du basilic au risotto avec des coquilles St-Jacques en passant par le traditionnel burger… Des saveurs des 4 coins du monde et de la bonne humeur, que demander de plus ?


Cet article est le fruit d’une collaboration avec Nendaz Tourisme. Merci à eux pour leur confiance et à Annick pour l’élaboration du programme. Mes propos restent cependant (et comme toujours) libres et sincères.

Loading Facebook Comments ...

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.