Le Lac de Nisramont est un endroit que j’apprécie particulièrement au cœur de l’Ardenne, dans le Parc Naturel des Deux Ourthes. J’y vais souvent pour prendre l’air, gonfler mon Packraft et alterner rando et navigation. Cette fois-ci, c’était pour une randonnée suivie d’un bivouac hivernal. Voici donc une idée de MicroAventure à deux pas de chez vous, car oui, il n’y a pas besoin d’aller loin pour vivre de beaux moments !


Contenu de cet article (accès rapide) :

Fiche rando

Parking au barrage de Nisramont.

  15 km, en boucle. Bivouac initialement situé au km 9 mais celui-ci a été supprimé pour cause de surfréquentation et mauvaise utilisation 🙁 . J’attends les nouvelles coordonnées.
  4+2 heures environs.
  350 m D+, 350 m D-.
  Restauration possible à la taverne du barrage ou au Vieil Engreux (vérifier les heures d’ouverture)
  Trace GPX téléchargeable sur Openrunner pour la charger dans votre GPS ou application smartphone et savoir constamment où vous êtes et par où aller…

>>> Google Play | App Store <<<


Les moments-clés

L’idée est de démarrer du barrage dans le sens anti-horloger, de rejoindre le bout de celui-ci et le traverser pour remonter vers Engreux et y installer un bivouac légal sur une des aires de bivouac proposées par Escapardenne. Il s’agit d’un superbe projet que je soutiens fermement sur un magnifique itinéraire de randonnée.

Le chemin le long du lac est bien tracé mais n’est pas toujours plat, mais ça tombe bien, vous avez envie de vous muscler les cuisses ! 😉

Ceci dit, une montée offre souvent un beau panorama…

Observez les bords, des castors s’y sont installés…

Les cormorans semblent être les rois du lac, mais ils se partagent le trône avec les buses, les milans, sans oublier les hérons et autres ardéidés.

Avec un peu de chance, vous observez peut-être un Martin-pêcheur, je n’ai personnellement encore jamais eu cet honneur mais un jour qui sait…


Le bivouac

(Trop) proche de la route, cette aire de bivouac offre une jolie vue sur la vallée mais est fort convoitée en période de congés. Privilégiez donc des périodes creuses pour y aller au risque de devoir partager l’aire avec d’autres aventuriers, ce qui peut aussi être une belle expérience ! Rassurez-vous, il y a de la place pour quelques tentes. Mais pas d’électricité (ni d’eau à cette période).

ATENTION : J’apporte une importance primordiale au fait qu’il est interdit d’y installer un campement de plus d’une nuit, ou d’y arriver en voiture. Les panneaux d’interdictions sont clairs et vous le rappelleront… Cette zone de bivouac est exclusivement réservée aux randonneurs et implique un respect des règles d’utilisation. Malheureusement en arrivant je suis tombé sur un tas d’immondices éparpillés sur l’aire.

Je n’ai pas pu m’empêcher de réaliser cette vidéo, je pense que tout est dit…

https://www.facebook.com/trekkingetvoyage/videos/1877551798945207/

Pensez donc à bien emporter vos déchets et de ne laisser aucune trace de votre passage ! 😉

Une fois cet « détail » passé nous installons notre tente, « seuls au monde » devant cette somptueuse vallée et nous cherchons du bois mort dans la zone. Nous trouvons quelques brindilles pour l’allumage mais il faudra descendre un peu sur le sentiers pour en trouver davantage afin d’assurer la longévité du feu…

Attention à ne pas couper de bois frais ! Du papier journal, quelques étincelles, du bois sec emporté et emballé dans le sac à dos et hop, c’est parti !


Matériel

Vous me posez souvent la question alors j’en profite pour vous partager la liste du matériel utilisé pour cette MicroAventure hivernale durant laquelle nous avons randonné à une température de 3°c. par temps sec et passé une nuit à -3°c. (-8 ressentis).

Je reviendrai plus en détails sur certains articles plus tard 😉 N’hésitez pas si vous avez des questions !


Sur ce, je vous souhaite une belle aventure !

Loading Facebook Comments ...

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    C’est une belle région méconnue mais maintenant le sentier GR de l’Ourthe y passe sur l’Ourthe orientale et occidentale.
    Une rando à effectuer en deux jours pour être plus proche de la nature.
    Merci pour le beau reportage.
    Jean Pierre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.